[04] Alpes de Haute-Provence n°112 avril 2013
[04] Alpes de Haute-Provence n°112 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°112 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : 8e forum pour l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Expression libre Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13 rue du Docteur Romieu CS 70 216 04 995 DIGNE LES BAINS CEDEX 9 Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine et inscrivez-vous à la lettre d’information sur www.cg04.fr Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard sauf P 18 p.maillard@cg04.fr. Conception et réalisation Autrement dit communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, P 9 et 4 e de couverture - illustrations Bernard Nicolas ; ISSN : 1297-7055 Tirage : 64 500 ex Magazine imprimé sur un papier à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ne pas jeter sur la voie publique. Majorité départementale Guy Lebeaupin nous a quitté. Nous sommes tristes car nous avons perdu, notre collègue conseiller général du canton d’Allos-Colmars. Guy Lebeaupin s’est éteint le mercredi 6 mars à l’âge de 68 ans. C’était un homme courageux et exemplaire qui œuvrait pour le bien commun depuis de nombreuses années. Toujours à l’écoute, il était très préoccupé des grands enjeux des territoires ruraux et montagnards. Proche de ses concitoyens, c’était un homme de valeur, un humaniste qui savait manier l’humour. Depuis son élection au Conseil général, en 2008, il était délégué au logement et très impliqué dans cette délégation. Le développement de l’habitat social lui tenait très à cœur. Il avait notamment créé quatre logements à côté de la mairie de Beauvezer et travaillait à un autre projet dans un ancien hôtel. C’était notre représentant à la société H2P, Habitations de Haute-Provence, et au comité régional de l’habitat. C’est avec beaucoup d’émotion que nous lui disons au revoir et que nous accueillons sa remplaçante, Alberte Vallée, au sein de notre groupe. Au nom des élus de la majorité, j’adresse mes plus sincères condoléances à son épouse, et à toute sa famille. Marcel CLÉMENT Indépendants Nos « chères » routes Depuis toujours l’homme a eu besoin de se déplacer, à la recherche de nourriture et d’un habitat ; pour cela il a tracé des sentiers et des chemins. Pour conquérir de nouvelles terres et développer des échanges, les Romains ont construit de nombreuses voies et certaines routes actuelles empruntent encore leurs tracés. Depuis le Moyen-Âge jusqu’à nos jours de grands itinéraires ont vu le jour. Aujourd’hui, à l’ère automobile, nous avons besoin de voies rapides et sûres pour le travail, les échanges et les loisirs ; depuis la moitié du XX e siècle les autoroutes ont souvent doublé les principaux axes de communication, pour absorber l’augmentation du trafic. Certains tronçons d’autoroutes manquent encore, nous le savons bien, mais ne désespérons pas… Jusqu’en 2004 (acte II de la décentralisation), la plupart des grands axes étaient de la compétence de l’État ; en 2006, 169 km de routes nationales ont été transférées au Département et ces routes départementales font parties des compétences obligatoires. Aujourd’hui notre département a en charge 2 500 km de routes et 1 400 ouvrages d’art. Le budget des routes absorbe la moitié du budget d’investissement. Les résultats de ces efforts financiers sont visibles : réfection des revêtements, reconstruction de nombreux ponts, suppression de points noirs, meilleure signalisation. Tout ceci se traduit pour les automobilistes par une amélioration du confort et surtout de la sécurité, et il faut continuer dans ce sens. Il faut aussi penser aux autres usagers de plus en plus nombreux que sont les cyclistes. Le Conseil général s’est déjà penché sur ce problème en adoptant en 2012, à l’unanimité, le schéma cyclable départemental. Il faut, maintenant, le mettre en œuvre toutes les fois que cela est possible. Nous savons que les contraintes sont nombreuses : maîtrise foncière, problèmes techniques, coût (évaluation à 200 000 € le km). Nous savons que cela demandera de la volonté et du temps, mais il ne faut pas oublier les utilisateurs de la « petite reine », un mode de transport de plus en plus utilisé pour le travail et les loisirs ; un mode de transport gratuit, non polluant et bon pour la santé. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, Gilbert LAURENT, Serge SARDELLA
5 Le mot du président Sommaire 13 Environnement Sensibilisation des jeunes à l’usage abusif des pesticides 6/7/8/9/10/11/12 Économie Tout savoir sur le 8 e forum Provence Contact’emploi 14 Conseil général Les décisions de l’Assemblée 4 Tour d’horizon 15/16/17 L’actu en images Histoires d’Archives 18 À lire / BD 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :