[04] Alpes de Haute-Provence n°108 décembre 2012
[04] Alpes de Haute-Provence n°108 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général des Alpes de Haute-Provence

  • Format : (206 x 265) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : « Inforoute » à votre service.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Expression libre Conseil général des Alpes de Haute-Provence 13, rue du Docteur Romieu BP 216 04 003 DIGNE-LES-BAINS CEDEX Tél. 04 92 30 04 00 Mèl : contact@cg04.fr Retrouvez les anciens numéros du magazine et inscrivez-vous à la lettre d’information sur www.cg04.fr Directeur de la publication Gilbert Sauvan Responsable des publications Xavier Delcroix - x.delcroix@cg04.fr Chargé de la publication Philippe Maillard Photographies Frédéric Exubis Textes Philippe Maillard sauf P 18 p.maillard@cg04.fr. Conception et réalisation Autrement dit Communication Sisteron - 04 92 33 15 33 Impression Imprimerie Imaye Graphic label Imprim’vert. Distribution La Poste Dépôt légal à parution Crédit photos : Frédéric Exubis, sauf 1 re de couverture - MT Digne-les-Bains ; P 8-9 - AFPS, Barnabas, Ligue de l’Enseignement, Solidarité Enfants Pays dignois, Tambacounda, UPRO, Racines ; P 10-11 - MT Digne-les-Bains, MT Castellane, MT Barcelonnette ; P 12 - Mathieu Vincent ; P 17 - Harmonie départementale ; 4 e de couverture - DR Flickr ADT ; ISSN : 1297-7055 Tirage : 68 000 ex Magazine imprimé sur un papier à base de bois issu de forêts gérées durablement. Ne pas jeter sur la voie publique. Majorité départementale Le meilleur service aux citoyens Quel sera le sort réservé aux départements dans le nouvel acte de la décentralisation ? Les départements jouent un rôle économique et social majeur. Chaque année ils investissent plus de 13 milliards d’euros dans l’économie nationale et leur participation à la cohésion sociale à travers les politiques de solidarité s’élève à 34 milliards d’euros. Il va nous être demandé de renforcer notre contribution à l’effort national, mais il faut d’abord régler les difficultés auxquelles nous sommes confrontés. Les conseils généraux font face à un déséquilibre croissant entre les recettes dont ils bénéficient pour financer les trois allocations de solidarité – le RSA (Revenu de Solidarité Active), l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) – et le coût réel de ces prestations. Il est indispensable d’instaurer un financement plus équitable et pérenne de ces allocations. Par ailleurs, pour assumer pleinement nos missions de proximité et de solidarité, nous devons les compléter par des initiatives dans les domaines de l’économie, du développement durable, de la culture, du sport… Nous voulons donc conserver cette marge de manœuvre et la compétence générale qui la rend possible. Une phrase d’Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée, chargée de la Décentralisation nous rend optimistes : « L’objectif de la réforme territoriale est de chercher, avec les élus, l’endroit où le meilleur service sera rendu aux citoyens. » Marcel CLÉMENT Indépendants 2012 l’année des changements 2013 l’année des attentes… Pour nous Bas-Alpins, l’année 2012 a été plus que pour d’autres, l’année des changements. Nombre de nos élus ont cédé leur place, se sont effacés du paysage politique ; tous méritent notre respect et notre reconnaissance. Sur le plan national, conduire un pays de plus de 65 millions d’individus dans une période de tourmente : crise financière, économique et morale sans précédent, relève souvent de la quadrature du cercle. On peut toujours se réjouir que la situation de notre pays soit moins pire que celle de certains de nos voisins Européens, elle est néanmoins préoccupante. Le Président de la République et nos deux Députés ont changé, mais les problèmes demeurent. Sur le plan départemental, le retrait de Jean Louis Bianco a surpris tout le monde ; sa hauteur de vue, ses qualités, sa gestion, malgré une approche politique différente de la nôtre, nous ont souvent conduits à approuver ses décisions. Nous l’en remercions et lui souhaitons beaucoup de bonheur dans sa nouvelle vie de retraité, auprès de sa famille. Notre nouveau Président Gilbert Sauvan, nous le connaissons bien, c’est un humaniste, un homme de terrain qui connaît parfaitement les problèmes de nos cantons, de notre département, nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions. Notre conduite envers lui sera la même qu’envers son prédécesseur ; nous sommes des pragmatiques, nous approuverons les décisions qui nous sembleront bonnes, tout en restant vigilants, dans un esprit de justice et de solidarité. L’année qui s’annonce fait naître des espérances chez certains, des inquiétudes et des doutes chez d’autres ; en ce qui nous concerne, nous jugerons au vu des résultats qui nous l’espérons iront dans le sens de l’intérêt général et du mieux être de nos concitoyens Bonnes Fêtes de fin d’année à tous. Élie AGUILLON, Jean BALLESTER, Claude BREMOND, Gilbert LAURENT, Serge SARDELLA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :