[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de mar/avr 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : espaces naturels sensibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
AdobeStock 6 ◗ Tout l'allier en parle Hommage à Nicolas Thollet Ancien conseiller général PCF du canton de Lurcy-Lévis, de 2008 à 2015, Nicolas Thollet, âgé de 55 ans, a brutalement disparu au crépuscule de l’année dernière. Après avoir été subdélégué aux sports et à la vie associative, dès 2011, il en devint vice-président et ajouta à sa délégation la vie citoyenne. Maire de Pouzy-Mésangy depuis 2005, mais également élu à la communauté de communes du Pays de Lévis, l’homme de conviction, attaché à son territoire, a effectué une grande partie de sa carrière professionnelle à La Poste. Nicolas Thollet, également passionné de sports, a dirigé un club de football et a développé des manifestations cyclistes. Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances. Favoriser la lecture chez les tout-petits. Reflets d’Allier/Mars - Avril 2019 Derniers essais au centre de tri départemental à partir du 1er mai, de nouvelles consignes de tri de la collecte sélective entreront en vigueur dans le département. En attendant, Allier Tri, société publique locale regroupant les cinq collectivités bourbonnaises compétentes en la matière, finalise le montage de sa nouvelle installation et effectue les derniers tests. Son projet ne manque pas d’envergure  : moderniser, mais aussi agrandir le centre de tri actuel, situé à Chézy, en l’équipant des dernières technologies et en montant sa capacité de tri à 20 000 tonnes par an. Il s’agit de centraliser l’activité départementale sur un site unique. Le chantier anticipe la généralisation à La MDA, Médiathèque départementale de l’Allier, a déposé un dossier de labellisation « Premières pages » auprès du ministère de la Culture. Le dispositif intéresse particulièrement le service du Département  : il lui permettrait de décrocher des financements supplémentaires pour renforcer ses actions d’appropriation de la lecture par les tout-petits. En effet, « Premières pages » a pour but premier de sensibiliser les Allier Tri s’équipe de nouvelles machines. l’ensemble du territoire de l’extension des consignes de tri d’ici 2022, telle que prévue par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Pour mener à bien le projet, 12,8 M € ont été investis. Au regard de son intérêt, il a obtenu plusieurs cofinancements, notamment 2,8 M € de Citeo (fusion d’Eco-Emballages et d’Ecofolio), 2 M € de l’Ademe, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ou encore une participation de 100 000 € du Département. À terme, le nouveau centre dégagera un triple bénéfice  : maîtriser les coûts, simplifier le tri des emballages pour les habitants et augmenter la part des déchets valorisés. ◗ Label « Premières pages » familles, notamment les plus fragiles et les plus éloignées du livre, à l’importance de la lecture. En parallèle, il vise à favoriser la construction de partenariats, ainsi qu’à encourager les échanges entre les secteurs du livre et de la petite enfance, tout en valorisant la diversité de la littérature jeunesse. PLUS D'INFOS www.premierespages.fr
Biodiversité agricole L’association Symbiose Allier anime l’OAB, Observatoire agricole de la biodiversité. Depuis 2017, grâce à différents protocoles, il permet aux Les abeilles solitaires sont étudiées. agriculteurs de suivre l’évolution de leurs parcelles. Quatre espèces, en lien étroit avec les cultures, sont étudiées  : les abeilles solitaires, les vers de terre, les invertébrés terrestres et les papillons. À terme, il s’agit de mieux préserver l’environnement tout en améliorant les potentiels de production. Devant l’intérêt de la démarche, le Conseil départemental a choisi de cofinancer pendant 5 ans l’initiative de l’association, regroupant notamment des acteurs du monde agricole, des chasseurs et des collectivités territoriales. nouveau Concours d’éloquence Le Département et l’Éducation nationale organisent le 1er concours départemental d’éloquence. Il s’adresse aux élèves en classe de 3e. Les dernières sélections ont actuellement lieu dans les établissements bourbonnais volontaires. Les meilleurs collégiens sont attendus le 29 avril, à 17 h 30, au Théâtre de Cusset pour la grande finale (gratuite et ouverte à tous). Chaque candidat aura le choix entre 4 sujets. Les 3 meilleurs d’entre eux se répartiront 1 500 € (lots pour les 4e, 5 e et 6 e places). Entretien avec Corinne Coupas Pleine nature  : des mois bien remplis Vice-présidente du Conseil départemental, Corinne Coupas s’occupe plus particulièrement des dossiers relatifs à la pleine nature. Dans les mois à venir, leur actualité va être particulièrement chargée. Quel événement va marquer le printemps ? Corinne Coupas L’inauguration de la GTMC, Grande traversée du Massif central, se déroulera à la fin du 1er semestre 2019. Le 15 juin, nous organisons avec le CDT, Comité départemental du tourisme, son lancement. La manifestation se déroulera à Charroux. Comment le Département s’est-il investi dans la GTMC ? C.C. Notre collectivité a balisé et aménagé l’ensemble du parcours passant dans le département en Sologne bourbonnaise, avant de rejoindre l’axe Moulins/Clermont-Ferrand. Nous avons également travaillé avec l’ensemble des intercommunalités concernées par le tracé pour étoffer les offres. Nous avons comme projet de leur proposer des boucles secondaires pour découvrir le patrimoine naturel et bâti du Bourbonnais. Pourquoi vous êtes-vous impliquée dans le projet ? C.C. La GTMC s’inscrit pleinement dans nos actions autour de la pleine nature. À nos yeux, il était important de pouvoir se rattacher à un produit d’appel fort, connu et reconnu. Elle fédère 3 régions, 12 départements, 5 parcs naturels et 2 sites classés Unesco. Nous avons échangé avec nos homologues et beaucoup appris de cette expérience. Est-ce que cela va vous servir pour d’autres projets en cours ? C.C. L’Axe Allier prend également sa source dans une démarche partenariale. Le Département a décidé de s’appuyer sur la colonne vertébrale Tout l'allier en parle naturelle que constitue la rivière Allier pour monter un projet de développement. Il rejoint ceux portés par d’autres partenaires comme la Région, Vichy Communauté et Moulins Communauté. En plus de la pratique du vélo, nous insistons, de notre côté, sur la valorisation de la randonnée, de la pêche, des points d’embarquement pour le canoë... ainsi que sur la cohérence d’itinérance. C’est un véritable challenge dans lequel le Département joue un rôle de coordinateur. Disposez-vous d’un calendrier ? C.C. Il s’agit d’un travail de longue haleine, qui va bien au-delà d’un échéancier électoral. L’Axe Allier est un fil rouge. Son prisme est très large. Ainsi, les manifestations de pleine nature financées par le Département pour les scolaires s’y inscrivent, à l’instar de la prochaine édition de « L’Échappée verte », que nous organisons à Isle-et- Bardais, le 29 septembre, pour l’inauguration des 25 nouveaux circuits de randonnée en Forêt de Tronçais. ◗ ◗ 7 Reflets d’Allier/#FierAllier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :