[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de mar/avr 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : espaces naturels sensibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 ◗ Tout l'allier en parle Journée Hubertine-Auclert Le 27 avril, Saint-Priest-en-Murat accueille la 2 e journée Hubertine- Auclert. Organisée par le collectif éponyme, avec la commune et les associations locales, la journée saluant le combat de la féministe née dans le Bourbonnais démarrera par une randonnée, suivie d’un repas. L’après-midi, Éliane Viennot, universitaire et écrivaine féministe, animera la conférence-débat « Histoire des femmes et du pouvoir en France » (collectifhauclert@gmail.com). Santé publique Ambroisie, non merci ! L’ambroisie est présente sur 80% du territoire de l’Allier. Avec l’arrivée du printemps, il est impératif de lutter contre sa prolifération. En effet, elle déclenche de sérieux troubles respiratoires au sein de la population. Un terrain vague, des terres agricoles, un chantier de construction, des bords de route… Sans concurrence particulière de ses congénères, adorant chaleur et lumière, elle colonise les sols à loisir. Un seul de ses pieds peut produire jusqu’à 3 000 graines. Et celles-ci conservent leur pouvoir de germination pendant près de 40 ans ! L’ambroisie est un fléau tenace  : son pollen, une fois inhalé, est un violent allergène et déclenche des problèmes respiratoires. Tout le monde concerné En Auvergne-Rhône-Alpes, l’addition de ses méfaits est particulièrement salée  : 40 M € de remboursement pour soigner les allergies de la plante, originaire d’Amérique du Nord. Agir contre son expansion est donc un enjeu majeur de santé publique, requérant une implication collective. En septembre 2015, l’Allier a décidé de lutter officiellement contre le désastre vert en prenant un arrêté rendant obligatoire sa destruction. La Reflets d’Allier/Mars - Avril 2019 Le printemps est la meilleure saison pour combattre la plante. disposition concerne tout le monde  : les propriétaires, les locataires, tous les occupants ou ayants droit d’un terrain (monde agricole compris), les gestionnaires des domaines publics (État, collectivités territoriales), les responsables de chantier… Un site internet régional permet aussi de signaler la présence d’ambroisie  : www.signalement-ambroisie.fr. Les informations sont directement redirigées vers les communes concernées. Concours photos amateurs Immortalisez le printemps en participant au concours photo sur les paysages de l’Allier. Rendez-vous sur le site www.allier.fr pour vous inscrire et retrouver le règlement. Plein de lots sont à gagner et les clichés des lauréats alimenteront une collection d’affiches, ainsi qu’une exposition à l’Hôtel du Département. Agir maintenant Le printemps est la meilleure période pour combattre la plante. Le fauchage limite sa prolifération. Il est à effectuer avant sa floraison et à répéter dès sa réapparition, afin d’éviter la pollinisation sur de grandes surfaces. Lorsque l’ambroisie est repérée sur un pas de porte, elle doit être éliminée par l’arrachage, mais il ne faut pas oublier de se munir de gants. Comment la reconnaître ? Avec le retour des beaux jours, c’est donc le moment de renforcer sa vigilance. Il est possible d’identifier la plante, annuelle, grâce à sa tige dressée, sillonnée en longueur, souvent velue et ramifiée, de couleur verte à rougeâtre. À maturité, sa hauteur varie de 20 cm à 2m. Elle présente des feuilles très découpées, minces et vertes des deux côtés. Ses fleurs en épi apparaissent de juin à septembre. Leur couleur oscille entre le vert pâle et le jaune. Ouvrez l’œil et signalez sa présence. Il en va de la santé de tous. ◗ PLUS D'INFOS www.signalement-ambroisie.fr 0 972 376 888
Allier 2021  : l’acte II Le 11 avril, à 18 heures, l’Hôtel du Département (1, av. Victor-Hugo, Moulins) accueille l’acte II de la restitution de la consultation « Allier 2021, imaginons demain ! ». Commissions, ateliers citoyens et comités d’experts présenteront le résultat de leurs premiers travaux, en présence d’un grand invité, et les actions en découlant. Tous les Bourbonnais sont les bienvenus ! Améliorer son logement Besoin de mieux vous chauffer, d’améliorer votre confort ou d’adapter votre logement à vos besoins ? Pour tout connaître sur les dispositifs d’aide en place et obtenir les bons conseils, rendezvous aux permanences territoriales de la cellule habitaténergie du Conseil départemental. Elles se tiennent dans la plupart des intercommunalités, à l’exception de Montluçon, Saint-Pourçain Sioule Limagne et Vichy, qui gèrent leur propre programme. Un technicien et un agent administratif vous accompagnent gratuitement dans votre projet. PLUS D'INFOS 04 70 34 41 84 – allier.fr Fausse couche  : en parler Le Département a créé un caférencontre pour les mamans ayant fait une fausse couche précoce. Une sage-femme et une psychologue l’animent. « La Bulle » est ouverte aux femmes et à leur entourage. Dans cet espace, il est possible d’échanger sur une expérience qui peut être traumatisante. Le café-rencontre se déroule, toutes les 6 à 8 semaines, le vendredi, de 14 à 16 heures, à la MSD, Maison des solidarités départementales, rue de Refembre, à Moulins. tél. 04 70 46 25 40 L’équipe de la cellule habitat-énergie. le nombre à retenir 642 000 C’est le nombre d’entrées au PAL en 2018. Le parc d'attractions et animalier a enregistré son record historique de fréquentation. Dès le 13 avril, il ouvrira la saison 2019. Les visiteurs pourront découvrir deux nouveautés  : Les Ailes du Yukon et La Forêt des loups du Canada. Tout l'allier en parle Dossier médical partagé De retour, il est en passe de devenir un « incontournable » de notre santé. Gratuit et confidentiel, le Dossier médical partagé (DMP) conserve soigneusement les données de santé de chaque patient (mineur et majeur), quelle que soit sa caisse d’affiliation. Entièrement sécurisé, le carnet de santé numérique permet de partager les informations avec son médecin traitant et l’ensemble des professionnels de santé en ville et en établissements. www.dmp.fr Sdis 03 Sapeurs-pompiers Les moyens des secours D'ici la fin du 1er semestre, à Saint-Pourçain-sur-Sioule, le Sdis, Service départemental d'incendie et de secours, inaugurera son nouveau centre de formation. En parallèle, de nombreux travaux vont commencer, ou sont déjà en cours dans les centres de secours  : Besson, Doyet, Hérisson, Le Donjon, Moulins et Souvigny. Des études sur des chantiers d’envergure se finalisent également comme celles du Mayetde-Montagne et d’Ébreuil. De plus, le Sdis, désireux de s’ouvrir plus largement à l’engagement des femmes dans le volontariat, construit plusieurs vestiaires féminins dans différents centres  : Bellenaves, Chantelle, Espinsasse-Vozelle, Laprugne, Moulins, Montluçon, Néris-les-Bains, Saint-Germain-des- Fossés, Trévol, Varennes-sur-Allier et Villefranched’Allier. Aux travaux s’ajoute la poursuite du renouvellement du parc de véhicules. Ces éléments cumulés sont mis en œuvre afin de garantir la qualité des secours à la population ; une mission soutenue par les collectivités, dont le Conseil départemental, qui lui consacre annuellement plus de 16 M € . Plus d'infos www.sdis03.com L'an passé, 27 021 interventions ont été effectuées. ◗ 5 Reflets d’Allier/#FierAllier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :