[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de mar/avr 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : espaces naturels sensibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 ◗ La vie économique Insertion professionnelle Aider concrètement l’emploi À l’initiative du président du Conseil départemental, Claude Riboulet, et de sa vice-présidente, Annie Corne, le Département a fait de l’insertion professionnelle son cheval de bataille. Afin de favoriser le retour à l’emploi, la collectivité innove. Elle s’est rapprochée du monde de l’entreprise pour mieux identifier ses besoins et répondre à ses attentes. Trois dispositifs témoignent plus particulièrement de son engagement et de son soutien aux bénéficiaires du RSA, Revenu de solidarité active. ◗ Aide départementale à l’embauche Désormais, une entreprise embauchant un bénéficiaire du RSA en CDI, contrat à durée indéterminée, ou en CDD, contrat à durée déterminée, pour au moins 12 mois, perçoit du Conseil départemental 5 000 € . Il s’agit d’inciter les chefs d’entreprise à prendre en compte dans leur recrutement les personnes bénéficiaires du RSA et de lever les éventuelles difficultés. Le Département s’est fixé un objectif de 100 contrats en 2019. Si l’incitation financière rencontre le succès escompté, son enveloppe pourra être revue à la hausse. La démarche est gagnante pour tout le monde  : les employeurs trouvent la main-d’œuvre et voient son coût allégé ; les demandeurs d’emploi obtiennent du travail ; le Département réduit le montant du RSA pour la collectivité. ◗ Maintien du RSA pendant des formations régionales Le Conseil départemental a décidé de donner un coup de pouce aux bénéficiaires du RSA intégrant une formation financée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il complète l’indemnité régionale en continuant de verser l’équivalent de l’intégralité du RSA pour une personne seule (forfait logement déduit). Une prime supplémentaire « Droits et devoirs » de 500 € de la Reflets d’Allier/Mars - Avril 2019 Région peut se cumuler à l’encouragement financier du Conseil départemental, dès lors que le bénéficiaire accède à l’emploi. En 2019, une nouvelle formation « Parcours persévérance » est mise en place. D’une durée de 650 heures, dont 25% du temps en entreprise, elle a pour vocation de permettre aux bénéficiaires du RSA de travailler un projet professionnel et d’intégrer un emploi. ◗ http://emploi.allier.fr Le Conseil départemental finance le site internet. Il regroupe près de 2 000 offres d’emploi dans l’Allier, venant de Pôle Emploi, Région job, Monster.fr… Ouvert il y a un peu plus d’un an et accessible à tous, il apporte une nouvelle visibilité aux recrutements en cours et à l’information locale autour de l’emploi. Les entreprises peuvent gratuitement déposer leurs offres et identifier des candidats via un moteur de recherche multicritère. Les demandeurs d’emploi, en plus de consulter les annonces, ont la possibilité d’obtenir une aide pour la création de leur CV, activer des alertes mail… Depuis le début de l’année, il est aussi un outil d’accompagnement pour des bénéficiaires du RSA. Diverses démarches sont recensées, comme la préparation aux entretiens ou encore les formations suivies. Les dossiers sont consultables par les demandeurs L'agroalimentaire appartient aux secteurs qui recrutent dans l'Allier. repères 61,4 M € versés en 2018 par le Département aux bénéficiaires du RSA 9 200 foyers, touchent le RSA, soit 19 000 Bourbonnais concernés d’emploi comme par les personnes en charge de leur accompagnement, qui disposent d’un nouvel outil à même d’optimiser leurs interventions. ◗ 3,8 M € attribués en 2018 par le Département pour des actions favorisant le retour à l’emploi La société Tradival à Lapalisse
Un frigo grand comme un terrain de foot Au début de l’automne 2019, un centre logistique frigorifique de 7 000 m² couverts ouvrira à Lapalisse. Avec une vingtaine de nouveaux salariés, il va servir de stockage de courte et longue durée pour le groupe Sicarev, mais aussi pour d’autres clients. Il conforte ainsi son implantation sur le territoire où il possède déjà Tradival (340 emplois) et TVE LOGISTIQUE (250 emplois). Un chantier à 15 M € La société d’économie mixte Frilap porte le projet. Il représente un investissement de 10 M € (HT). « La communauté de communes du Pays de Lapalisse possède 51% de Frilap, dont le capital s’élève à 500 000 € . Pour leur part, les 5 M € d’équipements intérieurs seront entièrement financés par TVE LOGISTIQUE  : dispositifs de stockage, de convoyages… Afin de diminuer la pénibilité et permettre une meilleure productivité, les chaînes seront partiellement robotisées », explique Alain Loriolle, directeur général de la communauté de communes Pays de Lapalisse. La diversification du site s’accompagne également d’un projet d’agrandissement de l’abattoir industriel porcin, Tradival, touchant à la fois la capacité d’abattage, mais aussi la transformation des produits pour une meilleure valeur ajoutée. Avec tous ces projets, le bassin de Lapalisse offre une filière complète autour du porc, depuis les naisseurs aux produits finis. L’ensemble de ces dossiers est, par ailleurs, accompagné par l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, antenne de l’Allier. ◗ Trophées des entreprises Le 4 avril, au Palais des Congrès de Vichy, seront remis les Trophées des entreprises de l’Allier 2019. La Montagne et la CCI Allier, Chambre de commerce et d’industrie, organisent l’événement avec le soutien de plusieurs partenaires institutionnels, dont le Conseil départemental. Trois candidats seront désignés dans 5 catégories et « Le coup de cœur du public » sera également remis. Plus d'infos http://trophees-allier.lamontagne.fr La vie économique ◗ 19 Innovation Boursagri révolutionne le marché des céréales C’est une première nationale. C’est né dans l’Allier. Et c’est un succès ! Il y a quelques semaines, depuis Le Montet, les Ets Jeudy ont lancé Boursagri. Après 4 ans d’investissement et de développement, en lien avec une société clermontoise, l’organisme stockeur de céréales a ouvert la première place des marchés en ligne se basant sur le matching. Les producteurs de céréales de toute la France peuvent en direct définir leurs prix de vente et les acheteurs prendre connaissance des offres. L’inscription et les dépôts d’ordre sont gratuits. Avec son innovation, l’entreprise bourbonnaise, comptant une quarantaine de salariés et un chiffre d’affaires de 40 M € , s’adapte aux mutations de son métier, où les agriculteurs sont de moins en moins nombreux, contrairement au stockage, en pleine expansion. C’est du gagnant-gagnant. En supprimant les intermédiaires, les agriculteurs augmentent leurs marges et peuvent bénéficier d’une transparence totale. Les Ets Jeudy, qui conservent leur métier historique, assure les transactions financières, avec un faible pourcentage variant de 2,50 € à 4 € la tonne, contre 20 € pour le stockage physique. Et en tant que collecteur de taxes, la société du Bocage élargit sa zone d’influence au niveau national, amortissant ainsi les potentielles pertes financières au niveau local. PLUS D'INFOS www.boursagri.com Reflets d’Allier/#FierAllier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :