[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
[03] Reflets d'Allier n°98 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de mar/avr 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : espaces naturels sensibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 ◗ Le dossier Reflets d’Allier/Mars - Avril 2019 La nature en herbe possède de multiples visages. Sa nature incarne parfaitement sa diversité. Son patrimoine naturel, parfois fragile, demande L’Allier une attention particulière. La loi permet au Conseil départemental d’agir en faveur de sa préservation et de son appropriation par le public. Conscient de l’atout de ses richesses naturelles, il mène des actions conséquentes autour des ENS, Espaces naturels sensibles. Elles tirent leur financement de la TA, Taxe d’aménagement. Aujourd’hui, à travers l’Allier, 16 sites sont labellisés. Le Département en gère 7 en direct, les autres le sont par des collectivités partenaires. Tous les ENS s’inscrivent pleinement dans la politique pleine nature de la collectivité et de son projet, notamment autour de l’Axe Allier, visant à se réapproprier la dernière rivière sauvage d’Europe pour en faire un atout d’attractivité et de développement. Dans le Bourbonnais, les ENS regroupent 10 grands types de milieux naturels et sont, pour la plupart, ouverts au public. Leurs points d’entrée sont facilement identifiables  : un ancien bâtiment réhabilité, une aire de stationnement intégrée au paysage, des panneaux d’accueil. Souvent, des sentiers pédagogiques les parcourent. Certains bénéficient d’une application mobile ou encore de QR Code sur leurs panneaux d’interprétation. Afin de connaître leur fréquentation par les promeneurs, 6 ENS sont désormais équipés d’écocompteurs. Comme dans l’Allier, le lien entre l’Homme et la nature demeure prégnant, la gestion des sites s’effectue grâce à des partenariats agricoles, notamment à travers le pâturage. Par ailleurs, une attention particulière est accordée aux espèces exotiques envahissantes. En plus de l’accompagnement des acteurs locaux, les services départementaux apportent régulièrement leur soutien. La sensibilisation des différents publics se trouve également au cœur des différentes initiatives. Balades nature, animations scolaires, partenariat avec l’enseignement supérieur, chantiers participatifs ou de bénévoles contribuent à valoriser ces endroits pas tout à fait comme les autres. à ce titre, leurs spécificités font régulièrement l’objet de publications. Après avoir lu le dossier que vous avez entre les mains, profitez du retour des beaux jours pour partir à la découverte des ENS de l’Allier et laissez-vous aller à leur beauté quasi sauvage. ◗ Lézard vert Espaces naturels sensibles
La Vauvre Située près du Cher, la Vauvre est principalement constituée d’une forêt alluviale et d’un plan d’eau issu de l’ancienne exploitation d’une gravière. Le site joue un rôle de corridor écologique important pour les oiseaux nicheurs, hivernants et migrateurs. Il est possible d’observer le milan noir, le balbuzard pêcheur ou l’aigrette garzette. ◗ Ouvert au public Boucles de 1 et 2 km (panneaux pédagogiques) Site piloté par la communauté de communes du Val de Cher Montilly Les Coqueteaux Soumis à la dynamique fluviale de l’Allier, les Coqueteaux abritent une grande diversité de milieux naturels en perpétuel mouvement  : bras secondaires de la rivière, pelouses pionnières, grèves sableuses, où la flore et la faune vont et viennent en s’adaptant au changement. Le site est une invitation à observer le ballet des sternes, mais aussi le vol éclair d’un martin-pêcheur. ◗ Ouvert au public Boucle de 2,5 km (panneaux pédagogiques - accessible aux personnes à mobilité réduite) Site piloté par le Département de l’Allier Nassigny L’étang de Goule Le plan d’eau, créé sur le lit de l’Auron, en 1838, était à l’origine un réservoir destiné à alimenter le canal de Berry et les entreprises sidérurgiques en aval du cours d’eau. Le site présente une richesse écologique majeure, tant du point de vue floristique qu’ornithologique. Les promeneurs peuvent aisément la découvrir. Le lieu offre également la possibilité de pratiquer de nombreuses activités de pleine nature  : nautisme, pêche, randonnée pédestre… Bien que localisé dans le Bourbonnais, l’ENS est la propriété du Département du Cher. Son homologue de l’Allier apporte une contribution financière pour la mise en œuvre de son plan de gestion. ◗ Ouvert au public Boucle de 6 km (panneaux pédagogiques) Site piloté par le Département du Cher Les landes de Péraclos Le site, remarquable, surplombe les gorges de la Sioule. Il abrite un mégalithe qui semblerait dater du néolithique. Les landes à bruyères, hautes en couleur, font l’objet d’un pâturage extensif par une trentaine de brebis de race blanche du Massif central. L’ENS accueille plusieurs espèces floristiques, rares en Auvergne, comme la cotonnière jaunâtre ou celle de France. Il est également possible d’observer l’engoulevent d’Europe, le criquet des ajoncs, l’azuré du serpolet, le grand nègre des bois... ◗ Ouvert au public Aller-retour au mégalithe de 800 m (panneaux d’information) Sentier de petite randonnée traversant le fond du vallon Site piloté par le Département de l’Allier Valigny Le dossier Bruyère callune Chouvigny Reflets d’Allier/#FierAllier ◗ 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :