[03] Reflets d'Allier n°96 nov/déc 2018
[03] Reflets d'Allier n°96 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de nov/déc 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, le département à la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ◗ TOUT L'ALLIER EN PARLE Collecte sur l’histoire des femmes Garde-mémoire du territoire, les Archives départementales ont lancé dernièrement une collecte sur l’histoire des femmes. Répondant à l’appel du ministère de la Culture, elle concerne aussi bien « les parcours, les engagements ou des champs de création où elles ont été moteurs ». Au pays d’Hubertine Auclert, féministe républicaine, et des mouvements de femmes dans le monde rural, l’Allier a certainement sa contribution à apporter. Alors, pourquoi ne pas profiter de la mauvaise saison pour replonger dans ses archives privées et dégoter quelques bijoux ? PLUS D’INFOS 04 70 20 01 40 http://archives.allier.fr Bleu Autour Reflets d’Allier/Novembre - Décembre 2018 Des clowns au nez de la souffrance « Un clown relationnel n’est pas un clown de spectacle. Il n’occupe pas le devant de la scène, il laisse la place à l’autre. Il est d’abord un soignant. » Gilles Talard préside l’antenne départementale de l’association Opiclown. Basée au Mayet-de-Montagne, elle est reconnue d’utilité publique. Ses membres interviennent dans les hôpitaux, les structures d’accueil, les maisons de retraite… Ils accompagnent les personnes en souffrance, en grande détresse psychique, en fin de vie mais aussi les patients atteints d’Alzheimer et de maladies apparentées. « Le clown relationnel accueille le malade où il en est. Il est disponible à tout, il peut tout affronter ou tout recevoir. Il a amené à pénétrer des lieux où se joue la question de la vie et de la mort. Mais il aime la vie et tente de la faire resurgir », témoigne le président. Le 25 novembre, l’Allier fera écho à la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Par exemple, le 16 novembre, la salle socio-éducative de Jaligny-sur-Besbre s’animera, dès 17 h 30, autour de l’exposition « Femmes de l’ombre remarquables ». Tout débutera avec une rencontre ludique, suivie, à 19 heures, du vernissage et, à 20 heures, d’une représentation de « Marie Bizarre brise la glace » par la Cie Etc…Art. Jeudi 22 novembre, à 18 heures, à Vichy, un ciné-débat autour du film « La Marcheuse » est programmé au centre social Barjavel. Le 28 novembre, le théâtre de Commentry accueille, à 14 heures, la projection du film « Paradis des bêtes ». À l’issue, le public sera invité à participer à des échanges sur l’impact des violences conjugales sur les enfants. Le 30 novembre à 19 h 30, à Montluçon au Tribunal de grande instance, sera donnée une représentation de la pièce « Chronique d’un sexisme ordinaire » par la Cie Etc…Art. L’Observatoire départemental des violences faites aux femmes organise avec plusieurs partenaires les actions mentionnées. PLUS d’infos Évidemment, s’engager dans une telle démarche ne s’improvise pas. Une formation spécifique est nécessaire. Actuellement, cinq clowns exercent au sein de l’association. Deux autres attendent d’intégrer un cursus d’apprentissage à Liège. Si l’association multiplie les initiatives pour réunir les fonds nécessaires, les dons (déductibles des impôts) restent indispensables. Et en parallèle, pour répondre aux demandes croissantes, elle cherche à étoffer son équipe avec des soignants (aides-soignants, infirmiers, médecins, kinésithérapeutes, orthophonistes, etc.) désireux de prodiguer des soins autrement. ◗ PLUS D’INFOS 06 70 44 38 76 ou 06 58 18 26 02 opiclown@gmail.com Les clowns relationnels suivent une formation spécifique. EN FINIR AVEC LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES 04 70 34 16 79 - allier.fr
ENTRETIEN AVEC VÉRONIQUE POUZADOUX Un challenge au service des territoires Déléguée du Conseil départemental aux fonds européens, Véronique Pouzadoux démontre que l’Europe est une institution support au développement de l’Allier. N’avez-vous pas eu des réticences à prendre une délégation qui n’existait pas auparavant ? Véronique Pouzadoux J’ai tout de suite accepté le challenge proposé par le Président du Conseil départemental, Claude Riboulet. En créant la délégation aux fonds européens, il a rendu le Département proactif dans la recherche de subventions. Actuellement, elles sont indispensables pour optimiser les financements du Département pour la réalisation de grands projets rattachés à l’aménagement du territoire. Pouvez-vous nous en dire plus ? V. P.Dans le contexte budgétaire que nous connaissons, l’Europe est encore un lieu où il est possible d’obtenir des financements pour les projets inscrits dans ses priorités. Cela nécessite un vrai suivi technique et politique. En parallèle, il est indispensable d’avoir une vision transversale des différents sujets. La délégation apporte une nouvelle cohérence. Elle est un support. Elle nous permet de mieux nous faire connaître et d’être présents dans les comités de pilotage où se prennent les décisions. Nous poursuivons une finalité  : mettre en place des politiques publiques efficaces au service des territoires. Quels sont vos moyens d’action ? V. P.Nous intervenons sur 11 programmes européens. Nous travaillons en coordination avec les trois Gal, Groupes d’action locale de l’Allier, en charge de la gestion des fonds Leader. Nous pouvons apporter des conseils à tous ceux qui viennent avec un projet élaboré. Nous ne faisons pas « à la place », mais nous accompagnons et orientons vers le bon interlocuteur. Nous intervenons pour des projets portés par les vice-présidents du Conseil départemental mais aussi auprès des intercommunalités et des communes. Avez-vous des exemples de projets du Département où l’Europe est, ou sera, sollicitée ? V. P.Plusieurs d’entre eux sont emblématiques, comme l’Axe Allier et le développement des activités de pleine nature. Ils se trouvent à la croisée de plusieurs enjeux  : numérique, tourisme, économie, protection de l’environnement, patrimoine… Nous assurons également la gestion du FSE, Fonds social européen, qui favorise l’insertion professionnelle. Tous les fonds européens concourent à réduire les écarts de développement entre les différents territoires. Est-ce que votre délégation a d’autres objectifs ? V. P.Au-delà de la recherche de financement, nous nous impliquons auprès des jeunes pour mieux faire connaître l’Europe. Il revient à chacun de l’investir. Europe Direct Allier, qui relève également de ma délégation, permet de les sensibiliser à travers différentes actions, comme la dictée européenne organisée dans les collèges du département. L’Europe est régulièrement décrédibilisée, mais c’est une erreur car elle est chacun d’entre nous. TOUT L'ALLIER EN PARLE Europe-Allier  : l’entente cordiale Dans l’Allier, l’Europe, c’est du concret ! Ses fonds ont permis de soutenir de nombreux projets. La preuve par les exemples. Promotion des viandes Label Rouge IGP Bourbonnais, Bourbon-l’Archambault 48 849 € (FEADER) Fabrication de pain et pâtes bio, Louroux-de-Beaune 10 716 € (FEADER) Mise en valeur du bourg, Billy 118 776 € (FEADER) Aménagement d’un local pour l’accueil d’un dentiste, Trévol 72 094 € (FEADER - LEADER) Création d’une école de pêche, Pays de Moulins 45 696 € (FEADER - LEADER) Valorisation touristique du pont-canal de Chantemerle, Vaux 37 014 € (FEADER - LEADER) Chantier d’insertion de maraîchage et vergers bio, Aronnes & Le Vernet 193 810 € (FSE) Garage social, Bellerive-sur-Allier 69 187 € (FSE) Rénovation de petits patrimoines, via un chantier d’insertion, sur le territoire de l’intercommunalité de Saint-Pourçain-sur-Sioule 58 825 € (FSE) Création de chambres d’hôtes, de gîtes et d’équipements de loisirs au Château Camus, Montmarault 113 485 € (FEDER) Transition énergétique de 61 logements au Clos de l’hippodrome et résidence Fontaine, Montuçon 183 000 € (FEDER) Conception et mise en œuvre d’un programme d’action sur l’espace naturel sensible, Abrest/Le Vernet 119 495 € (FEDER) PLUS d’infos allier.fr > le Conseil départemental > Europe Direct Allier LEXIQUE FEADER  : Fonds européen agricole pour le développement rural LEADER  : Liaison entre action de développement de l’économie rurale FSE  : Fonds social européen FEDER  : Fonds européen de développement régional Reflets d’Allier/#FierAllier ◗ 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :