[03] Reflets d'Allier n°96 nov/déc 2018
[03] Reflets d'Allier n°96 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de nov/déc 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, le département à la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ◗ LE DOSSIER 3 QUESTIONS À… J’ai accepté d’être Jacques de Chabannes Président de la commission départementale « Valorisation des patrimoines bourbonnais » Dénicher les pépit es les plus excepti onnell es Comment travaille la commission que vous présidez ? Jacques de Chabannes La commission se retrouve une fois par mois. À chaque réunion, nous auditionnons des contributeurs sur différentes thématiques. Ils interviennent sur des sujets très variés, conformément à la volonté de la commission d’entendre le patrimoine dans son sens le plus large. Cela comprend évidemment le patrimoine bâti mais aussi la nature, la littérature, l’économie, l’Histoire… En fait, dans cette commission, le patrimoine englobe tout ce qui fait la singularité de notre département. Avez-vous arrêté un calendrier ? J. de.C. Nous allons rendre au printemps 2019 nos premières pistes de développement. Il s’agit pour nous de dénicher les pépites les plus exceptionnelles. Elles seront des produits d’appel et des portes d’entrée sur les Reflets d’Allier/Novembre - Décembre 2018 autres richesses du territoire. Conformément aux souhaits de Claude Riboulet, président du Conseil départemental, nous avons la volonté de créer, rapidement et de façon partenariale, de nouveaux outils au service de l’Allier. Est-ce que quelques idées se dégagent déjà ? J. de.C. Il est trop tôt pour se prononcer. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, nous devons finir l’identification des pépites, qui singularisent l’Allier. Nous prendrons appui sur elles pour impulser de nouvelles initiatives. Le gentilé Bourbonnais est la première pierre d’un édifice en pleine construction qui s’étoffera dans les prochains mois. ◗ consultant au sein de la commission « Valorisation des patrimoines bourbonnais » afin de donner des idées pour améliorer l’intérêt du public autour de la Nationale 7. Derrière ce nom générique, il y a un mythe, un nom reconnu par tous. La mode vintage nous encourage à mettre en avant cette route et à s’en servir comme une porte d’entrée sur le territoire. Son tracé s’inscrit également pleinement dans l’histoire de notre pays. Il est impossible de conserver l’ensemble des éléments du passé mais il est fondamental de réussir à en préserver plusieurs. Pour ce qui est de l’Allier, le département a beaucoup d’atouts. Mais pour moi, il doit jouer à fond la carte « historique ». Il est pleinement légitime, ayant donné naissance à une lignée des rois de France. Thierry Dubois Dessinateur, passionné d’histoire des routes
◗ Xavier de Froment, association Patrimoine bourbonnais, patrimoine d’avenir ◗ Isabelle de Chavagnac, association Vieilles maisons françaises ◗ Jean-Claude Mairal, associations Sur les pas d’Albert Londres, Cheminements littéraires en Bourbonnais – Sujets également abordés  : la francophonie ; le lien entre le Bourbonnais et l’histoire des États-Unis ◗ Michel Moulin, association Routes des églises peintes du Bourbonnais LES INGRÉDIENTS DE LA RÉUSSITE La commission de « Valorisation des patrimoines bourbonnais » décloisonne les chapelles. Elle souhaite auditionner plusieurs contributeurs d’horizons variés, en vue d’enrichir ses travaux. ◗ Jean-François Glomet, association Azi La Garance ◗ Charles-Henri de Lobkowicz, les Bourbons ◗ Thierry Dubois, sur la RN 7 ◗ Stéphane Combelles, sur l’environnement, la faune et la flore ◗ Estelle Cournez, espaces naturels de l’Allier ◗ Martin Kubich, Opéra de Vichy ◗ Bernadette Rondepierre, Théâtre de Moulins ◗ Frédéric Paris, La Chavannée Pour moi, être bourbonnais, c’est avant tout une question de famille et de transmission des anciennes générations. Mes parents, mes grands-parents et leurs parents sont nés dans le département. Actuellement j’ai envie d’ailleurs, notamment pour poursuivre mes études, mais mes racines restent ici et j’aime venir me ressourcer dans l’Allier. Axel T. Saint-Loup LE DOSSIER ◗ 17 ◗ Patrick Boery, château de la Condemine à Buxière-des-Mines ◗ Bernard Maciel, société Les Couleurs de la nuit, création de « Sons et lumières » ◗ Aude Compain, conseil et mise en œuvre pour la valorisation et le développement de sites touristiques et culturels ◗ Jean Martin, Amicale des anciens amis de la traction à vapeur de la section de Montluçon ◗ Pascal Schwartz, Association ferroviaire bourbonnaise Liste non exhaustive susceptible d’être modifiée. Le Bourbonnais en Auvergne Pour augmenter sa force de tir vers une plus grande notoriété, l’Allier a adhéré à la marque Auvergne. L’association fédère les acteurs publics et privés auvergnats, engagés au profit de l’attractivité de tous les territoires de l’ancienne région. Son projet s’articule autour de trois axes  : conforter la fierté et le sentiment d’appartenance à l’Auvergne ; agir avec et pour les entreprises d’Auvergne ; activer les réseaux d’Auvergnats d’ici et d’ailleurs. L’association compte des membres institutionnels prestigieux  : la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les quatre Départements de l’ancienne région, Clermont-Auvergne Métropole et l’ensemble des agglomérations d’Auvergne. Ses adhérents privés sont également de taille  : Michelin, Volvic, Engie, EDF, Le PAL, Limagrain, l’ASM… PLUS d’infos www.auvergne.org Reflets d’Allier/#FierAllier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :