[03] Reflets d'Allier n°94 jui/aoû 2018
[03] Reflets d'Allier n°94 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, un été parfait.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
. ** e TROIS DAMES, trois styles Infos + L’office de tourisme Entr’Allier Besbre et Loire édite le « Guide des édifices religieux remarquables ». Il recense le petit patrimoine classé, inscrit ou intégrant les circuits des églises « Arc-en-ciel » ou « Entre Auvergne et Bourgogne ». Une publication enrichissante à se procurer rapidement (04 70 47 45 86 – http://tourisme. interco-abl.fr/brochures). 10 ◗ Reflets d’Allier/Juillet − Août 2018 Plusieurs centaines d’édifices religieux façonnent les paysages de l’Allier. L’art roman tient une place particulière dans le département qui se situe au centre de différentes influences. Trois lieux de culte illustrent les tendances ayant marqué l’histoire spirituelle du Bourbonnais. L’église paroissiale Notre-Dame de Châtel- Montagne reflète la superbe de l’art roman auvergnat. Au cœur de la Montagne bourbonnaise, elle comporte de nombreux éléments du XII e siècle  : nef, bas-côté, porche et clocher à deux étages… (04 70 59 37 89 – www.chatel-montagne.fr). L’église abbatiale de Saint-Menoux, dans le pur style d’art roman bourguignon, tire une partie de sa Cépage royal Musée de la Vigne et du Terroir « Implanté par les Gallo-Romains, développé par les Bénédictins, apprécié des rois de France, menacé par le chemin de fer et le phylloxéra, le vignoble de Saint-Pourçain, l’un des plus anciens de France… » Cela n’empêche pas le vin de poursuivre son histoire. En 2009, il a obtenu Église prieurale Saint-Pierre et Saint-Paul à Souvigny le label AOC après 27 ans d’une bataille sur tous les fronts. Aujourd’hui, la vigne façonne le paysage du saint-pourçinois. Il est possible de renouer avec les anciens cépages en visitant le conservatoire qui leur est dédié (04 70 45 32 73 –www.payssaintpourcinois.fr). Il a pris place sur le coteau jouxtant le château de Chareil-Cintrat, qui mérite le détour pour un ensemble grandiose de décors peints inspirés de l’Antiquité. À quelques minutes, le musée de la Vigne et du Terroir consacre, pour sa part, le vin et les hommes, avec des zooms sur leur travail, leur mentalité, etc. (04 70 45 32 73 – www.payssaintpourcinois.fr). Le tout peut se compléter avec des visites de chais et quelques dégustations. notoriété du sarcophage de pierre sur colonnette qui, d’après la légende locale, guérit les simples d’esprit qui passeraient la tête (sans se cogner) dans son ouverture (04 70 43 92 28). L’église prieurale Saint-Pierre et Saint-Paul à Souvigny est affiliée à la puissante abbaye de Cluny. Les chapelles funéraires des ducs de Bourbon sont accessibles lors de visites guidées (départ du musée) et donnent accès à la sacristie baroque ainsi qu’au cloître (04 70 43 99 75 – www.ville-souvigny.com). Circuit des clochers La paroisse de la Sainte Famille a édité « Le circuit des clochers ». La boucle de 180 km autour de Commentry, à faire à pied ou à vélo, par étapes et à son rythme, se décline en 28 fiches parcours, téléchargeables sur smartphone. Elles recensent également les lieux de restauration et d’hébergement mais aussi les points d’eau. Les fiches sont à disposition dans les offices de tourisme du secteur, les mairies et les églises. 04 70 64 32 35 http://paroissedelasaintefamille.over-blog.fr Des champs aux armes L’Historial du paysan soldat porte un regard nouveau sur les deux conflits mondiaux du XX e siècle, mettant en avant l’implication du monde rural. Dans une ancienne ferme bourbonnaise, l’espace muséographique unique présente une exposition permanente et une autre temporaire alliant objets, documents d’archives, photographies et nouvelles technologies. Cette année, cette dernière s’interroge sur la remise en culture des champs de bataille une fois la Grande Guerre terminée, une guerre qui dure toujours cent ans après la signature de l’Armistice. 04 70 90 22 45 www.historialpaysansoldat.fr
Le pélican - broderie d'or et de soie, Italie XXe siècle Balaine sentimentale Besoin d’un endroit magique pour une promenade romantique ? À Villeneuve-sur-Allier, l’arboretum de Balaine est une superbe adresse. Plus ancien parc botanique et floral privé de France, il associe avec talent l’architecture des jardins à l’anglaise du XIX e siècle aux collections d’essences exotiques, autour d’un château toujours habité où sont proposées des chambres d’hôtes. 04 70 43 30 07 ou 06 70 11 55 32 www.arboretum-balaine.com Quand la Suisse ouvre ses coffres Soieries précieuses, broderies florales, bijoux, orfèvrerie… L’Ordre de la Visitation expose son patrimoine à Moulins. Les chefs-d’œuvre familiarisent les visiteurs avec la vie quotidienne d’un monastère féminin. Jusqu’au 24 décembre, il est possible de découvrir l’exposition temporaire « Quand la Suisse ouvre ses coffres ». Les trésors de la Visitation de Fribourg sont dévoilés pour la première fois, dans une mise en scène moderne et surprenante. Pour mieux apprécier les spécificités des œuvres helvètes, le musée montre à leurs côtés des pièces issues de trois sacristies du nord de l'Italie ornées de décors. 04 70 44 39 03 www.musee-visitation.eu UN CHÂTEAU SINON RIEN Monument emblématique de Moulins et du Bourbonnais, patrimoine du Conseil départemental, le donjon du château médiéval des ducs de Bourbon, dit « la Mal Coiffée », a été construit à la fin du XIV e siècle. Une visite permet de remonter dans le temps, de la création de l’édifice à son passé carcéral récent. Elle se termine sur la courtine pour profiter d’une vue imprenable sur la ville et ses environs. Elle peut se coupler avec les visites des musées Anne-de-Beaujeu et de l’illustration (mab & mij) ou encore celle de la Maison Mantin. 04 70 20 48 47 – http://musees.allier.fr Tour prisonniEre 6 Ils ont forgé le caractère de la ville. Les remparts de Cusset et leurs fortifications étaient d’après Louis XI « les plus beaux remparts de France ». Le musée de la Tour prisonnière donne les clefs de cet ensemble et permet de visiter ses vestiges. En complément sont présentés une maquette de la ville médiévale, des sculptures du Moyen Âge au XIX e siècle, des estampes et des tableaux. 04 70 96 29 17 – www.ville-cusset.com Reflets d’Allier/#FierAllier 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :