[03] Reflets d'Allier n°92 mar/avr 2018
[03] Reflets d'Allier n°92 mar/avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de mar/avr 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, classe seniors.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ◗ Le miroir des cantons SAINT-RÉMY-EN-ROLLAT > VICHY PÔLE ROUTIER DÉPARTEMENTAL EN CÔNSTRUCTION Il ne reste plus que quelques mois de travaux. « Il Reflets d’Allier/Mars - Avril 2018 y a eu une synergie au sein des équipes. Toutes ont travaillé dans le même état d’esprit et en confiance. L’ensemble des agents ont été associés au projet. Ce sont d’ailleurs eux qui réalisent la voirie. » Élisabeth Cuisset, vice-présidente du Département chargée des infrastructures, des routes et des bâtiments, marque sa satisfaction. Les travaux du nouveau pôle routier départemental, situé à Saint-Rémy-en-Rollat (sur la RD 6) avancent. L’équipement R DOMPIERRE-SUR-BESBRE Une MSD plus accessible La Maison des solidarités départementales (MSD) de Dompierre-sur-Besbre, située 107 rue de Lingendes, a été entièrement réhabilitée. Ses services sont regroupés au 1er étage du bâtiment, désormais équipé d’un élévateur pour les personnes à mobilité réduite et les parents avec des poussettes. Quant au rez-de-chaussée, il accueille différents partenaires médico-sociaux  : médecine du travail, centre médico-psychologique, etc. Le montant des travaux s’est élevé à 106 260 € . PLUS d’infos 04 70 48 00 86 – allier.fr (MSD) du Conseil départemental devrait être opérationnel au plus tard à la fin de l’année. Il va permettre le regroupement de plusieurs sites jusque-là disséminés  : la régie mutualisée et le Centre technique d'exploitation routière (CTER) de Cusset, le CTER de Bellerive-sur-Allier, le stock de sel… Une configuration cohérente L’opération, entièrement financée par le Département, représente une enveloppe de 3,1 M € . Elle englobe les études, les travaux, l’achat du terrain et l’atelier mécanique. À terme, elle débouchera sur la création de quatre bâtiments distincts sur 2 hectares, accueillant le personnel, le matériel ainsi que le stockage du sel nécessaire pour sécuriser les routes l’hiver. Si les regroupements font parfois grincer des dents, celui-ci a été particulièrement bien accueilli. En effet, les anciens locaux étaient vétustes, la topographie de certains lieux rendait l’accessibilité des engins difficile… « Cette nouvelle configuration s’inscrit en cohérence sur l’ensemble de ce secteur en pleine restructuration et tient compte du projet du contournement nord-ouest de Vichy », note la vice-présidente, qui garde en ligne de mire l’efficacité du service rendu à la population et la sécurité des usagers de la route. Une veille quotidienne Car ce dernier point est bel et bien la pierre angulaire du métier des agents des routes départementales. Ils assurent leur entretien en effectuant les réparations des chaussées et des ponts, le fauchage ou encore la signalisation. Ils veillent également quotidiennement sur le réseau en assurant notamment le nettoyage des routes, en participant à la campagne de viabilité hivernale, en gérant les flux de circulation en cas de besoin… Des actions indispensables prises en charge à 100% par le Conseil départemental. ◗ YZEURE JOLI COUP DE RAQUETTES Le Conseil départemental participe à hauteur de 250 800 € à la réalisation de la 2 e phase de travaux du Palais de la raquette à Yzeure (Millepertuis). C’est l’un des plus importants partenaires financiers de ce chantier d’un montant de 1,2 M € porté par Moulins Communauté. La livraison de la salle est prévue à la fin du printemps et sa mise en service en septembre. Alors, les pongistes, comme les joueurs de tennis et de badminton, disposeront d’espaces dédiés. Moulins Communauté
1 allier.fr Le miroir des cantons À LA RECONQUÊTE DES CENTRES- BOURGS ET DES CENTRES-VILLES Partenaire de longue date des communes et des intercommunalités de l’Allier, le Conseil départemental soutient financièrement leurs projets d’embellissement et d’aménagement d’espaces publics. Cependant, en dépit des sommes investies, 45 M € , de 1999 à 2017, pour 153 M € de travaux réalisés, de nombreux centres-bourgs et centres-villes connaissent une véritable désaffection. Ils rencontrent des difficultés à proposer une offre de logements répondant aux attentes actuelles (grande pièce à vivre, jardin, garage…) mais aussi les services (commerce, professionnels de santé…) et les équipements (sportifs et de loisirs) attendus. Agir maintenant Ce constat est loin de se limiter au Bourbonnais  : la tendance est nationale et subit même ces dernières années une inquiétante accélération. Pour la contrecarrer, plusieurs acteurs publics, comme l’État, lancent différentes expérimentations. Et le Département a aussi choisi d’agir  : il souhaite activer une politique globale et cohérente pour soutenir l’ensemble des villes et des villages de l’Allier dans la reconquête de leur centre, en respectant une logique de développement durable. Mobiliser différents partenaires Dans cette optique, il a lancé un grand appel à candidatures. Avec plus de douze communes DANS L’ALLIER Comment agir différemment en faveur de l’attractivité de l’Allier ? Le Conseil départemental a choisi d’innover en lançant un appel à candidatures auprès des communes sur la reconquête des centres-bourgs et des centres-villes. Le Département s'engage aux côtés des communes pour l'attractivité du territoire. retenues, il expérimentera un programme inédit, s’appuyant sur leurs vécus et les obstacles rencontrés. Il s’agira de définir des modalités d’action et de mobiliser différents partenaires (État, Région, Département, associations, consulaires…). L’approche complète tiendra compte de facteurs incontournables  : habitat, activités commerciales et services publics, espaces et équipements publics, mobilité, patrimoine et paysage, cohésion sociale et prévention. Respect de l’identité Cependant, si la démarche est globale, le traitement restera sur mesure, les besoins des uns n’étant pas nécessairement ceux des autres et chacun ayant une identité à construire ou à renforcer. Il s’agit de défendre une vision à long terme. C’est pourquoi le Conseil départemental a projeté une enveloppe de 50 M € sur 10 ans. Elle viendra compléter les subventions plus « classiques » du Département aux communes et à leurs intercommunalités. En misant sur l’innovation, les élus de la majorité départementale souhaitent en finir avec les commerces fermés, les façades laissées à l’abandon, les habitations désertées… et renouer avec une véritable attractivité. ◗ PLUS D’INFOS * Plusieurs communes ont manifesté leur intérêt pour l’appel à candidatures relatif à la reconquête des centres-bourgs et des centres-villes  : Cusset, Désertines, Lapalisse, Saint- Gérand-le-Puy, Saint-Nicolas-des- Biefs, Varennessur-Allier, Vichy. Infos + ◗ 9 Reflets d’Allier/#FierAllier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :