[03] Reflets d'Allier n°92 mar/avr 2018
[03] Reflets d'Allier n°92 mar/avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de mar/avr 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, classe seniors.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 ◗ Tout l’allier en parle Reflets d’Allier/Mars - Avril 2018rc3 Le Département sur Instagram Le Conseil départemental se lit mais il se voit aussi ! Et il n’est pas peu fier de partager ses photos. C’est pourquoi, il vient tout juste d’ouvrir un compte sur Instagram. Partagez et taguez sans compter vos images du département avec le #FierAllier  : paysages, moments festifs, vie quotidienne. Et commentez et aimez sans compter. ACCÈS AUX SOINS Boîte à aiguilles  : utilisez-les ! Si vous avez recours à un traitement nécessitant un dispositif médical perforant (aiguilles, stylos, lancettes…), pensez au tri ! Des boîtes jaunes à couvercle vert sont disponibles gratuitement dans la plupart des pharmacies. L’association DASTRI organise cette collecte et assure le traitement de ces déchets (www.dastri.fr). PRÉVENIR POUR MIEUX GUÉRIR Que ce soit pour de la « bobologie » ou des pathologies plus sévères, il est indispensable de trouver le bon interlocuteur. Le Conseil départemental muscle son action face à la pénurie annoncée de professionnels de santé. Après avoir mis en place des dispositifs financiers pour attirer dans l’Allier des médecins généralistes, le Conseil départemental favorise l’installation des chirurgiens-dentistes et des masseurs-kinésithérapeutes. Cette démarche, présentée lors de nombreux salons professionnels, s’inscrit en complément de son soutien à la création de 14 maisons de santé pluriprofessionnelles. Il a même décidé d’aller plus loin en créant la commission départementale « Offre de soins ». Placée sous la présidence du Docteur Évelyne Voitellier, conseillère départementale déléguée aux personnes handicapées et à l'e-santé, elle doit apporter des solutions au problème de plus en plus prégnant de la démographie médicale. Des secteurs urbains touchés Comme en 2006, alors qu’il lançait « Wanted », une bourse pour les étudiants en médecine générale en contrepartie d’une installation d’au moins 6 ans dans l’Allier (42 contrats signés, 21 installations), le Département HURIEL- LA CHAPELAUDE sait que sa seule alternative reste l’innovation. En dépit des actions menées, l’urgence est là  : la pénurie annoncée ne se limite plus aux seuls territoires ruraux mais atteint dorénavant les zones périurbaines et devrait s’étendre, d’ici 5 ans, aux secteurs urbains. S’appuyant sur la dynamique existante, des solutions inédites sont donc recherchées avec l’État, la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), l’Agence régionale de santé (ARS) mais aussi les Ordres départementaux. La piste des applications numériques, pour la télémédecine, l’e-santé ou encore le dossier médical partagé, est explorée et travaillée avec les acteurs de terrain (médecins, maisons de santé, maisons de service, maisons de retraite, centres hospitaliers…). Dès le mois de juin, la commission « Offre de soins » présentera les Thomas Lang + DE 3M € ENGAGÉS PAR LE DÉPARTEMENT DEPUIS 2006 (WANTED ET MAISONS PLURIPROFESSIONNELLES) 1O Maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) Territoires de Vie Santé Programme WANTED Médecin installé Installations de médecins prévues entre 2018 et 2021 Il reste 10 médecins WANTED qui n’ont pas encore choisi leur lieu d’exercice premiers résultats de ses travaux, qui permettront au Conseil départemental d’acter de nouvelles décisions à la rentrée de septembre. Elles partageront un même objectif  : donner à tous la possibilité de consulter des professionnels pour des soins dits de premier recours (médecins, dentistes, kinés, infirmières, sages-femmes), sans oublier les prises en charge spécifiques des populations fragilisées (personnes handicapées et personnes âgées dépendantes). ◗ PLUS D’INFOS www.rejoignezlallier.fr
Allô enfance en danger Face à une situation préoccupante, le mieux c’est d’en parler. Il suffit d’appeler le 119, service d’accueil national de l’enfance en danger. Ce numéro totalement gratuit, depuis tous les téléphones, et confidentiel (absent des factures détaillées) est accessible 7 j/7 et 24 h/24. Une personne spécialement formée répond aux enfants, aux adolescents et aux adultes (www.allo119.gouv.fr). SUR LE FRONT NUMÉRIQUE Claude Riboulet, président du Conseil départemental, préside également la commission Innovation et Numérique au sein de l’Assemblée des Départements de France (ADF). À ce titre, il a accompagné le président de l’ADF, Dominique Bussereau, lors d’une réunion de travail avec Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État en charge du numérique auprès du Premier ministre. À l’issue de cet entretien, il a été décidé que l’ADF et les services du secrétaire d’État coopéreraient étroitement sur l’inclusion et la médiation numérique afin d’éviter une nouvelle fracture sociale. Par ailleurs, une réflexion est conduite pour mesurer plus finement la couverture mobile, ainsi que les besoins et les priorités des territoires. Échangeur de Montbeugny Le Préfet a tranché. À l’issue de différentes discussions avec les collectivités et face aux enjeux de desserte locale, il a décidé de maintenir, sur la future concession autoroutière de la RCEA, l’échangeur dit de « Montbeugny » au niveau de la RD 53. Ce choix corrobore celui antérieur du Conseil d’État. La voie sera interdite aux poids lourds, qui accéderont au Logiparc par la RD 12 (prochainement sécurisée), via la RN 7. LE CHIFFRE à retenir Tout l’allier en parle Dépistage ciblé L’Agence régionale de santé (ARS) a confié à l’association L’Envol de l’Allier l’organisation et la coordination d’une campagne d’information sur la prévention et le dépistage des cancers (colorectal, sein, col de l’utérus) auprès des personnes handicapées du département. Elle s’adresse à toutes les personnes en situation de handicap, en établissement ou à domicile (07 70 20 07 55). HABITAT L’Allier toujours aux avant-postes L’État et l’Agence nationale de l’habitat (Anah) viennent de renouveler leur confiance au Conseil départemental. Ils ont signé la convention 2018-2022 du programme d’intérêt général labellisé « Habiter mieux ». Le Département, par le biais de sa cellule habitat, va ainsi continuer d’accompagner gratuitement les propriétaires occupants, les bailleurs et les locataires pour obtenir des subventions pour certains travaux comme la précarité énergétique, l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, les copropriétés fragiles et la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé. Sur ce dernier point, l’Allier a choisi de formaliser la création d’un pôle départemental spécifique. Il a pour mission de coordonner l’action des partenaires locaux (services de l’État, Département, caisses, associations…) mais aussi d’organiser le traitement commun des plaintes et des signalements ou encore la mise en œuvre des arrêtés. Le Conseil départemental va avoir un rôle moteur en centralisant les signalements et en mobilisant les équipes nécessaires pour trouver les solutions financières et techniques lorsque cela est possible. Il s’agit d’agir efficacement contre l’insalubrité et de lutter contre les marchands de sommeil. I 160 € Tous les ans, c’est la somme accordée par le Conseil départemental à chaque meilleur apprenti de l’Allier. La cérémonie organisée à leur intention par les chambres consulaires et les centres de formation associe plusieurs partenaires financiers. Ainsi, 53 apprentis ont bénéficié chacun d’une dotation de 305 € . PLUS d’infos 04 70 34 41 84 – allier.fr Un pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne existe. Reflets d’Allier/#FierAllier ◗ 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :