[03] Reflets d'Allier n°91 jan/fév 2018
[03] Reflets d'Allier n°91 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de jan/fév 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : petite enfance, le département agit pour nous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 ◗ Tout l’allier en parle Bien suivre sa santé sur ameli.fr La nouvelle année étant synonyme de bonnes résolutions, autant prendre quelques minutes pour créer son compte sur ameli.fr, site internet de la Caisse primaire d’assurance maladie. Cela permet de suivre ses remboursements, de télécharger ses attestations, d’obtenir une carte européenne et de contacter sa caisse par mel. À vos claviers ! ACCESSIBILITÉ DES SERVICES AU PUBLIC LE DÉPARTEMENT ACTEUR DU QUOTIDIEN L’État a confié au Département la mission de veiller à l’amélioration de l’accès aux services indispensables aux habitants de l’Allier. Après un long travail de diagnostic réalisé auprès de la population et des élus locaux, le Conseil départemental a adopté un schéma traçant sa feuille de route pour les 6 ans à venir. Inquiétude autour des professionnels de santé L’accompagnement du public dans l’accès aux services est un enjeu majeur. L’état des lieux a montré que, dès que l’on avait une voiture à disposition, les services étaient Reflets d’Allier/Janvier - Février 2018 Seth - AdobeStock Le Conseil départemental s’implique dans l’amélioration de l’accès aux services. S’il ne peut pas assurer l’ensemble de leur maintien, il travaille avec les services de l’État pour faciliter leur accessibilité. suffisants et accessibles. Cependant, il a aussi dévoilé très clairement d’importantes inquiétudes quant aux départs à la retraite de nombreux professionnels de santé ou encore la progression de l’illectronisme. Alors que les services essentiels montent en puissance sur internet (impôts, Caf, MSA, Pôle emploi…), les personnes ne maîtrisant pas l’outil numérique se retrouvent rapidement exclues, n’ayant parfois même plus accès à leurs droits les plus élémentaires. En lien avec les territoires et les associations partenaires, le Conseil départemental agit déjà et compte bien monter en puissance. Pharmacies de garde Besoin de connaître la pharmacie de garde la plus proche de chez vous ? Rien de plus simple. Il suffit de se connecter sur le site internet www.servigardes.fr et de saisir son code postal. Les coordonnées complètes s’affichent. Il est également possible de composer le 0825 74 20 30 (0,15 € la minute) pour obtenir ces informations. Le Département agit avec les territoires et les associations partenaires. Les premières réponses En parallèle, le Département a pour objectif de faciliter la présence d’une offre de services de proximité adaptée aux territoires en situation de fragilité. Dès le début de l’année, il débouchera sur la création d’un observatoire chargé de collecter les informations, en proposant une première cartographie à disposition des territoires. Cette conséquente base de données permettra de réunir des renseignements actuellement épars et de les partager. Leur analyse facilitera l’émergence d’actions innovantes. En parallèle, et pour ne pas perdre un temps précieux, le Département a d’ores et déjà constitué une commission d’accès aux soins (professionnels de santé). Elle proposera, dès cet été, des actions concrètes pour répondre aux besoins de la population. Avec ce schéma, le Conseil départemental renforce sa pole position d’acteur de proximité et son rôle fédérateur à l’échelle de l’Allier. ◗ Services essentiels Lors du diagnostic, 17 services de proximité perçus comme nécessaires pour vivre et s’épanouir dans l’Allier ont été identifiés. Ils regroupent l’économie (commerces, distributeurs de billets…), la santé (généralistes, dentistes…), l’éducation (1er et 2 d degrés), les services du quotidien (services postaux, accueils des enfants, transports, numérique…) ainsi que les services liés aux sports, à la culture et aux loisirs (terrains, bibliothèque…).
Caf  : droits renouvelés Au 1er janvier, la Caisse d’allocations familiales (Caf) a recalculé les droits accordés en fonction des derniers textes de loi et de la situation des allocataires. Pour éviter toute mauvaise surprise et connaître le montant de vos aides, connectez-vous sur caf.fr (Mon compte) ou sur l’application mobile « Caf – Mon Compte ». SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE Les charmes de l’Allier se dévoileront aux visiteurs. découvriront le bon goût bourbonnais à travers l'espace boutique et le restaurant Allier. PLUS D’INFOS I allier.fr QUELLES AIDES POUR MOI ? Sur http://mes-aides.gouv.fr, il est possible d’évaluer ses droits à 26 aides sociales (nationales et locales) en moins de 7 minutes  : allocation logement, prestations familiales, couverture maladie complémentaire, allocation de solidarité aux personnes âgées… Un questionnaire simple en ligne donne le montant mensuel pour chaque prestation et indique les démarches à réaliser. L'Allier, fier de ses nombreux savoirfaire, participera au prochain Salon international de l’agriculture (du 24 février au 4 mars, porte de Versailles, Paris). Les éleveurs présenteront le fruit de leur travail mondialement reconnu. Par ailleurs, les visiteurs LE CHIFFRE à retenir 600 000 LE CHIFFRE à retenir C’est le nombre de visiteurs accueillis au PAL en 2017. En plus de cette saison record, le parc d’attractions et animalier de Saint-Pourçain-sur- Besbre a été labellisé par la Région comme l’un des 25 sites touristiques emblématiques d’Auvergne-Rhône- Alpes. Deux très bonnes nouvelles pour l’Allier ! Tout l’allier en parle Patrimoine pour tous Le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de l’Allier peaufine un jeu inédit pour les familles. Il proposera plusieurs circuits de géocaching offrant une découverte ludique du patrimoine bâti et naturel du département. Son lancement est programmé en mai. (f CAUE Allier) Perte d’autonomie  : un lieu unique Depuis le 1er janvier, la Maison départementale de l’autonomie (MDA) est accessible dans les trois antennes du Département (Montluçon, Moulins, Vichy). Créée par ce dernier dans le cadre de son schéma unique des solidarités, elle a pour mission de simplifier les démarches en faveur des personnes handicapées et des personnes âgées en perte d’autonomie. Sur un même site, il est désormais possible de trouver un accueil et des informations, de faire instruire son dossier mais aussi d’obtenir des rendez-vous pour des évaluations (sur place ou à domicile). Facile d’accès et mieux identifiée, elle va rapidement devenir un interlocuteur privilégié pour les Bourbonnais confrontés à ces difficultés. Présente sur l’ensemble du territoire, elle leur apportera également une équité de traitement et supprimera la lourde superposition des interlocuteurs. Pour le Conseil départemental, cette nouvelle approche est un vrai changement. Rapidement, il va pouvoir développer une logique globale de parcours en tenant compte de l’ensemble des besoins des personnes. Il va aussi pouvoir mutualiser des moyens humains et financiers, tout en gagnant en qualité de service pour les usagers. PLUS d’infos Antenne de Montluçon, 11, rue Desaix, 04 70 34 15 00 Antenne de Moulins, rue Aristide-Briand (château de Bellevue – Yzeure), 04 70 34 15 70 Antenne de Vichy, 71, allée des Ailes, 04 70 34 15 50 fotolia Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 5 Les personnes âgées et/ou handicapées peuvent trouver des renseignements dans un lieu unique.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :