[03] Reflets d'Allier n°85 jan/fév 2017
[03] Reflets d'Allier n°85 jan/fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°85 de jan/fév 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : collèges, 20/20 pour l'Allier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ◗ Tout l'allier en parle Service civique Shutterstock En ce début d’année, le Département accueille deux jeunes bourbonnais en service civique. Ils viennent renforcer l’accompagnement des actions du Conseil Départemental des jeunes et de Pari Jeunes, association permettant aux anciens élus mineurs de poursuivre leur engagement citoyen. Ces deux volontaires travailleront 24 heures par semaine et, en échange de leur investissement, recevront des indemnités. Leur mission, dont une partie sera orientée vers l’éveil culturel, constituera une nouvelle expérience qu’ils pourront ensuite valoriser au niveau professionnel. Reflets d’Allier/Janvier-Février 2017 Dans l’Allier, 23 Maisons des solidarités départementales (MSD) se répartissent sur le territoire. Maisons des solidarités départementales sociale représente plus de 60% du budget annuel du Conseil Départemental. L’action Soucieux de maintenir la qualité des services à la population et la maîtrise des coûts, il revoit son organisation. C’est pourquoi les anciens Centres médicosociaux (CMS) deviennent les Maisons des solidarités départementales (MSD). Au nombre de 23, elles se répartissent dans l’ensemble de l’Allier et proposent des permanences dans plus de 70 lieux répartis dans différentes communes. Les MSD ont une double vocation  : la prévention auprès des familles et l’insertion des personnes rencontrant des difficultés sociales. Elles sont des lieux d’accueil et d’écoute où il est possible de trouver des conseils, d’être orienté et de bénéficier d’un accompagnement gratuit, grâce à un personnel qualifié. Celui-ci peut répondre à différentes situations  : ◗ l’accès et le maintien dans le logement ; ◗ le Revenu de solidarité active (RSA) ; ◗ l’aide aux familles, aux jeunes et aux personnes âgées ; ◗ la Protection maternelle et infantile (PMI) ; ◗ l’accompagnement des femmes enceintes et des jeunes mères de famille ; ◗ la vaccination et le développement du jeune enfant. PLUS D’INFOS 04 70 34 40 03 – allier.fr LE DÉPARTEMENT SOUTIENT L’ÉCONOMIE LOCALE Tous les ans, le Conseil Départemental attribue plus de 60% de ses commandes publiques aux entreprises de l’Allier (32 M € en 2015). Ce pourcentage est même bien supérieur pour les travaux liés aux routes (74%) et aux bâtiments (83%). Quant à la part réservée aux artisans, TPE et PME, elle s’élève à 60%. Afin d’encourager les entreprises à répondre aux marchés publics du Département (consultables sur allier.fr, « accès direct ») , la collectivité leur propose un soutien technique. Pour en savoir plus, il suffit de contacter son service de la commande publique. Il ne faut pas hésiter  : les marchés ne sont pas systématiquement attribués aux offres les moins chères, d’autres critères entrent en ligne de compte, comme la valeur technique, le développement durable… PLUS d’infos 04 70 34 40 03 - allier.fr
aura plus qu’un seul dossier à remplir et à présélectionner les établissements selon les critères attendus. Le volet médical sera à compléter par le médecin traitant. Gratuit, confidentiel et sécurisé, le site permet de partager le dossier avec les établissements d’accueil qui peuvent contacter le demandeur dès qu’une place se libère. PLUS d’infos www.viatrajectoire.fr Phovoir LE SAVIEZ-VOUS ? Vous recherchez une maison de retraite ? Le Conseil Départemental, en relation avec l’Agence régionale de santé (ARS), a décidé de simplifier les démarches. À partir du mois de janvier, en se connectant sur le site internet www.viatrajectoire.fr, il n’y À fond(s) jeunes Le Département, la Caf, la MSA et la DDCSPP donnent un coup de pouce aux projets des jeunes de l’Allier. Ces derniers n’ont plus qu’un seul dossier à remplir pour bénéficier d’une ou de plusieurs subventions de ces organismes (jusqu’à 1 500 € pour le Conseil Départemental, à l’exception des projets sportifs et économiques). « À fond(s) jeunes » est destiné aux actions d’animation locale ou à l’international, réalisées par ou pour les 12-25 ans. PLUS d’infos 04 70 34 40 03 – allier.fr I ENTRETIEN AVEC Corinne Trébosc-Coupas, passion sport Pourquoi un an après, repartez-vous à la rencontre des représentants sportifs du département ? C. T.-C. L’an dernier, les premières rencontres ont permis d’annoncer les modifications des aides du Conseil Départemental. Il était convenu de se revoir pour faire le point. En décembre, nous avons déjà réajusté notre aide aux manifestations sportives en supprimant le seuil minimal de 2 000 € , pénalisant pour les petites manifestations alors qu’elles participent activement à l’animation locale. Ces échanges sont importants. En quoi sont-ils importants ? C. T.-C. Ils nous permettent de mieux appréhender les besoins des clubs. Ainsi, cette année, participent aussi la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), le Comité départemental olympique et sportif (CDOS 03), la Ligue de l’enseignement et Profession sports et loisirs Auvergne (PSLA – groupement d’employeurs). Leurs interventions répondent à des attentes très fortes autour de la création d’emplois, des contrats aidés, du service civique, de la façon de conduire une assemblée générale ou encore des questions liées aux assurances. Interviendrez-vous aussi ? C. T.-C. Oui, ce sera aussi l’occasion pour moi de rappeler les priorités d’intervention du Conseil Départemental dans le domaine sportif. Aujourd’hui, nous valorisons le sport pour tous et allions le sport à Tout l'allier en parle La vice-présidente déléguée du Conseil Départemental chargée des sports repart au début de l’année à la rencontre des acteurs du monde sportif de l’Allier. Elle sera présente le 16 janvier, à Doyet (salle des fêtes, 18 h) ; le 30 janvier à Moulins (ESPé, 18 h) ; le 2 février à Vichy (Creps, 18 h). l’environnement ainsi qu'au tourisme pour avoir une approche globale du territoire sous le nom « Allier pleine nature ». Avec les autres vice-présidents en charge de ces secteurs, nous avons une vision partagée  : nous souhaitons proposer aux territoires des contrats de convergence. Il est important de pouvoir travailler dans une plus grande cohérence. Quelles sont vos attentes ? C. T.-C. Le Conseil Départemental doit être un facilitateur. La réflexion se fait en concertation avec les territoires en tenant compte de nos axes de développement. Je suis persuadée que l’Allier peut être un formidable terrain de jeu pour tous. Mais pour cela, il faut créer des liens entre les différents lieux de pratique, bien les identifier et les promouvoir. Rapidement, je souhaiterai avoir une « Destination Allier » à part entière. J’aimerais que l’on puisse proposer une offre globale et collective, c’est mon rôle d’élue départementale d’intégrer l’ensemble des territoires dans cette démarche. Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :