[03] Reflets d'Allier n°85 jan/fév 2017
[03] Reflets d'Allier n°85 jan/fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°85 de jan/fév 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : collèges, 20/20 pour l'Allier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 ◗ Plein les yeux Littérature et flashcodes La médiathèque départementale de l’Allier a dernièrement mis en place dans ses dépôts (points lecture, bibliothèques et médiathèques) des affiches « Bibliothèque numérique » sur lesquelles figurent des flashcodes. En les flashant, les lecteurs peuvent télécharger l’ouvrage sur leur smartphone, tablette et autre ordinateur. PLUS d’infos 04 70 44 50 60 www.mediatheque.allier.fr À vos claviers ! Vous avez jusqu’au 18 mars pour participer au 23 e concours bourbonnois de nouvelles. Le thème retenu est « Attentes insoumises ». Chaque auteur ne peut présenter qu’un seul texte (8 exemplaires anonymes) n’excédant pas 17 000 signes dactylographiés. L’envoi s’effectue auprès de la médiathèque, 2, rue du Parc, 03160 Bourbonl’Archambault. PLUS d’infos 04 70 66 54 15 concoursbourbonnoisdenouvelles.com Reflets d’Allier/Janvier-Février 2017 I Des films et plus encore Les films d’animation ont gagné leurs lettres de noblesse. Le Geyser (Bellerive-sur-Allier) leur consacre le festival familial « Coup de projecteur ». Du 14 au 19 février, il revient dans une 2 e édition avec plus de séances, plus de spectacles et des nouveautés. Au-delà des projections (scolaires et grand public), des moments forts se dessinent  : l’inauguration, le 17 février, à 20 h 30 (entrée gratuite/réservation conseillée) avec le spectacle « Disney, les plus belles chansons pour violon et guitare », une création du duo Oblivion. Le 18 février, à 20 h 30, la BD-concert de Splendor in the Grass avec « Come prima » (Fauve d’or à Angoulême) convie les spectateurs à une aventure visuelle et musicale. Le 19 février, à 11 heures, le cinéconcert de Les Gordon « L’Écureuil coiffeur & autres peintures chinoises » propose un embarquement immédiat au très jeune public (2-6 ans). Ce ne sont que quelques exemples. D’autres belles surprises attendent les festivaliers lors de cet événement monté en partenariat avec le festival « Plein la bobine ». PLUS D’INFOS 04 70 58 87 00 - www.ville-bellerive-sur-allier.fr La culture joue à l’Inter-mitemps Depuis quelques mois, Moulins compte un nouveau lieu culturel  : L’Inter-mitemps. Dans un ancien café-concert entièrement réaménagé (7, rue Pasteur), PedroKamata, le propriétaire des lieux, affiche une programmation éclectique mêlant musique, humour, magie, théâtre, soirées thématiques, conférences… La salle est équipée d’une scène de 6 x 3m, de loges, d’un coin bar et dispose d’une jauge de 150 personnes debout ou de 70 places assises. Le programme complet est à retrouver sur Facebook (page L’inter-mitemps) ou au 07 82 14 61 82. À Dompierre-sur-Besbre, le cinéma René-Fallet étoffe son offre de programmation. Depuis quelques mois, en plus des projections habituelles (4 à 6 films par semaine), la salle de 130 places accueille également la diffusion de spectacles « live »  : théâtre, opéra, concert… Gérée par l’association Ciné sur Besbre et labellisée « Art & Essai », elle a été équipée de tout le matériel nécessaire. C’est une façon originale d’apporter la culture en milieu rural, parfois dans ce qu’elle a de plus grandiose, et à un prix accessible. Le prochain rendez-vous est fixé au 9 février, à 20 h 30, avec la retransmission en direct du Misanthrope, à et par la Comédie-Française. PLUS D’INFOS 04 70 34 59 56 www.cinemarenefallet.fr ANIMATION DU GRAND SPECTACLE À DOMPIERRE-SUR-BESBRE
À SUIVRE Cinémas du monde Du 15 au 21 février, le Chardon à Gannat organise le festival des cinémas du monde. Bien qu’il soit possible de découvrir des réalisations des 5 continents, l’Asie est plus particulièrement mise à l’honneur de cette 3 e édition. En parallèle aux projections, diverses animations sont prévues pour le jeune public et les adultes. Programme complet à retrouver sur www.bassingannat.com JEUNES TALENTS SORTEZ DE VOS BULLES ! Exprimez votre talent. Jusqu’au 22 février, le FestiBD de Moulins propose aux jeunes âgés de 15 à 20 ans, habitant ou scolarisés en Auvergne, un concours rien que pour eux. Ils peuvent la jouer solo (2 planches maxi) ou collectif (6 planches maxi). Ils sont invités à composer une histoire courte, comportant un titre, un début et une fin, sur un thème libre, avec des personnages inédits. Un jury composé d’auteurs et de partenaires de la 17 e édition du festival de la bande dessinée de Moulins (11 et 12 mars) désignera le lauréat 2017. En plus d’un chèque de 150 € , il verra son travail publié dans un supplément départemental de La Montagne et exposé en mars à l’Espace culturel Leclerc de Moulins. Il aura également la possibilité de rencontrer les auteurs invités à la manifestation, dont Pierre Alary (Silas Corey), président de l’événement. Les modalités complètes sont disponibles auprès de Viltaïs Résidence @nima, av. du Pr Étienne-Sorrel, à Moulins. III PLUS D’INFOS 04 70 48 25 00 – www.festibd.fr Fotolia TWEED MUSIC Plein les yeux ◗ 29 L’étoffe des maestros Le succès, les rencontres prestigieuses, les salles combles… Rien n’y a fait. Kaolin est toujours resté attaché au bassin montluçonnais et à son envie de partage. Autour de Julien Cantillon, les musiciens ont créé le studio « Tweed music », un lieu à même de répondre aux exigences de la formation mais aussi à celles des groupes locaux, nationaux et internationaux. « Notre idée était de venir consolider le pôle musical déjà existant et très performant à Montluçon, rappelle l’initiateur du projet. Grâce à l’expérience acquise, nous sommes aujourd’hui en mesure de nous occuper de la réalisation de disques. » Julien Cantillon sait de quoi il parle  : ils en ont sous la pédale, et ce n’est pas un effet, avec à leur actif des collaborations avec des réalisateurs (« producers ») de Daho, Bashung, Miossec, The Cure, Placebo, Tears for Fears… La liste est longue. Pour l’instant, silence radio sur les groupes qui sont attendus dans les murs du « studio de campagne », mais il est déjà possible de pré-sentir plusieurs grandes pointures. Pourtant « Tweed music » n’est pas qu’un studio où Kaolin peaufine également à son rythme un prochain opus. C’est aussi une école de musique, à côté du lycée Madame de Staël, où une cinquantaine d’élèves viennent pratiquer un éveil musical ou apprendre la musique autrement, pour qu’elle reste toujours un plaisir, de 4 à 77 ans ! PLUS D’INFOS 06 42 48 77 35 – Facebook/Tweed music Reflets d’Allier/allier.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :