[03] Reflets d'Allier n°85 jan/fév 2017
[03] Reflets d'Allier n°85 jan/fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°85 de jan/fév 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : collèges, 20/20 pour l'Allier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 ◗ La tribune politique UNION RÉPUBLICAINE POUR LE BOURBONNAIS W W W 2017  : tous pour l’Allier ! Comme il est de tradition, les élus du groupe majoritaire vous présentent leurs meilleurs vœux de santé, de bonheur et d’épanouissement personnel et professionnel pour cette nouvelle année. 2017 sera synonyme, pour nous tous, d’enjeux essentiels pour l’avenir de notre collectivité et, plus encore, pour l’avenir de la France. C’est dans l’unité que nous ferons face aux défis qui nous attendent. Espérons également que cette année verra la réalisation de nombreux projets, pour que l’Allier continue à accentuer son rayonnement dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est dans l’unité que nous ferons face aux défis qui nous attendent Plus que jamais, la solidarité est au cœur de l’action du Département  : solidarité entre les territoires pour défendre notre identité, faire-valoir les nombreux atouts du Bourbonnais et continuer à investir pour l’avenir. Le Conseil Départemental est un lien indispensable entre rural et urbain, entre des territoires aux besoins différents et aux projets multiples. Accompagner les communes et les intercommunalités, c’est aussi investir avec elles pour garantir le dynamisme de l’emploi local. Mais la solidarité, c’est aussi la solidarité entre les Bourbonnais. Le Département est au centre de l’accompagnement de chacun, à tous les âges de la vie, notamment grâce au maillage de l’Allier par les Maisons des solidarités départementales (MSD). Parce qu’il est de notre devoir de contribuer au bien-être des habitants, garantie de notre réussite collective ! Chaque jour, le Département intervient pour améliorer votre quotidien et tous nos efforts sont tournés vers le maintien de ce niveau de service public indispensable. En ce début d’année, faisons nôtre l’enseignement de Sénèque  : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » ◗ Reflets d’Allier/Janvier-Février 2017 GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET APPARENTÉS Pour un Département utile La loi NOTRe a acté le maintien des Départements avec deux objectifs prioritaires  : l’égalité entre les personnes et entre les territoires en assurant un service public de qualité en ville comme dans les milieux ruraux. Les Départements sont les locomotives de nos territoires et de la cohésion nationale, véritables tisseurs de liens et d’espaces de démocratie locale dans un pays à la recherche d’un nouveau souffle. Le changement est brutal C’est pour cela que les élus du groupe socialiste du Conseil Départemental sont allés rencontrer et échanger avec les Bourbonnais au mois d’octobre afin de faire le point sur ce nouveau mandat. Depuis mars 2015, la majorité de droite conduite par Gérard Dériot est à la tête du Conseil Départemental. Le changement est brutal pour les habitants et pour les territoires. Nous avons donc expliqué quelles sont les différences entre la politique conduite avant 2015 par la gauche et celle conduite aujourd’hui par la droite, sur la réalité des compétences départementales, sur les marges de manœuvre et les propositions que nous pourrions construire et défendre. Nous étions accompagnés par Jean-Michel Guerre, conseiller régional socialiste, qui a pu apporter son éclairage sur la réalité de la politique menée au niveau régional par Laurent Wauquiez, sur les transferts de compétences entre Départements et Régions. Nous sommes revenus sur les politiques publiques portées par le Conseil Départemental sous la gauche, utiles à tous les habitants, que la droite a choisi de saborder  : aide au permis pour les jeunes, subventions aux associations, aides aux plus fragiles notamment. 2017 sera un cap important pour notre pays. L’ensemble des élus socialistes vous témoignent de leurs vœux les plus sincères pour cette nouvelle année. ◗ GROUPE COMMUNISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN Une vraie proximité Plus que jamais, l’action politique doit se renouveler. Plus que jamais elle doit intégrer l’avis de nos concitoyens. Plutôt que de dire que les gens ne s’intéressent plus à la politique, c’est-à-dire aux choses qui les concernent directement, il faut s’interroger sur la manière de les associer aux réflexions indispensables concernant nos choix de société. Devant ce sentiment d’abandon exprimé par de nombreux citoyens, nous ne pouvons répondre ni avec des certitudes, ni par le mépris. Ne pas déshumaniser la société est fondamental Il faut ouvrir les yeux et rechercher la manière d’impulser de nouveaux espoirs pour celles et ceux qui renoncent, qui seraient tentés au repli sur soi et, in fine, à des choix extrêmes allant jusqu’au rejet de l’autre. L’éloignement des lieux de décisions avec des régions et des intercommunalités de plus en plus importantes, le phénomène de métropolisation, l’incitation à la création de communes nouvelles amplifient cette perception de relégation. Veiller à la proximité dans les circuits de décisions est plus que jamais nécessaire. Ne pas déshumaniser la société est fondamental. Dans ce contexte, le maintien de l’échelon départemental et de ses compétences dans le domaine des solidarités sociales et territoriales est essentiel. La commune demeure un repère indispensable, on peut même dire le premier service public de proximité. Gardons-le aussi précieusement et durablement avec tous les agents qui le font vivre. À ce propos, refusons que le dépôt des demandes des cartes nationales d’identité soit centralisé dans 15 communes du département ! L’année 2017 est une année charnière pour nos institutions. Que cette année soit aussi une année d’espoir. Bonne année à l’Allier et à vous tous. ◗
Fotolia iPe/fiej)))) Le Département À la loupe LE DÉPARTEMENT AUPRÈS DES FEMMES ENCEINTES Vous êtes enceinte. Félicitations ! Le service départemental de la Protection maternelle et infantile (PMI) vous accompagne gratuitement tout au long de votre grossesse, du premier rendez-vous au suivi post-natal, au sein des Maisons des solidarités départementales (MSD). Le Département est là pour nous Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 21 ◗ AU DÉBUT DE LA GROSSESSE Un service personnalisé d’accompagnement gratuit à la grossesse est proposé. Une sage-femme surveille son bon déroulement (entretien, examens obstétricaux…) et au besoin se déplace à domicile. Elle apporte des conseils sur l’arrivée du bébé. En cas de besoin, elle oriente vers d’autres professionnels pour trouver des solutions relatives au logement, à la nouvelle hygiène de vie à mettre en place, etc. ◗ Pendant la grossesse Les Maisons des solidarités départementales proposent des moments d’échanges et/ou des préparations à l’accouchement, des rencontres privilégiées pour pouvoir échanger avec des professionnels de santé mais aussi les futurs parents. ◗ APRÈS L'ACCOUCHEMENT À la sortie de la maternité, les services départementaux de la Protection maternelle et infantile (PMI) restent à disposition pour le suivi du développement du bébé et l'accompagnement des parents. ◗ Suivre le développement de l'enfant Les médecins assurent des consultations et peuvent vacciner gratuitement les enfants. Par ailleurs, ils suivent le bon développement du nourrisson et accompagnent les parents. Ces deux dernières missions peuvent être également confiées à des puéricultrices de la PMI. Ces services sont accessibles jusqu’aux 6 ans de l’enfant. PLUS D’INFOS 04 70 34 40 03 - allier.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :