[03] Reflets d'Allier n°84 nov/déc 2016
[03] Reflets d'Allier n°84 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de nov/déc 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : internet haut débit, bientôt connecté ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 ◗ TOUT L'ALLIER EN PARLE Vaccin contre la grippe Imprévisible, la grippe peut toucher tout le monde et parfois entraîner de sévères complications. La vaccination est le meilleur moyen de se protéger. Parlez-en à votre médecin traitant et, dès réception de la prise en charge à 100%, faites-vous vacciner ! (www.ameli-sante.fr). RÉSERVE OPÉRATIONNELLE UN AUTRE MOYEN DE SERVIR LA NATION En ces heures douloureuses, la Nation rudement éprouvée a plus que jamais besoin des hommes et des femmes de la réserve opérationnelle. Dans l’Allier, la gendarmerie compte le plus grand nombre de réservistes mais la police recrute aussi. Actuellement, dans l’Allier, 175 réservistes officient en appui des gendarmes en activité  : 70% de civils et 30% d’anciens gendarmes, avec 22% de femmes. Ils interviennent sur un large éventail de missions, comme celles liées aux opérations de sécurisation  : lutte anti-cambriolage, sécurité routière, police judiciaire, encadrement des grandes manifestations publiques… En 2015, cela a représenté 3 560 journées de renfort, soit une moyenne de 22 jours par réserviste. Bien que leurs missions soient très encadrées, ils disposent des mêmes équipements que les gendarmes en poste  : tenue, gilet pare-balles, arme… Tout citoyen français, âgé de 17 à 40 ans, peut rejoindre les rangs en signant un contrat d’un an renouvelable. Pour cela, il doit assurer de sa bonne moralité, passer des tests et suivre une formation initiale. Lorsqu’il revêt son uniforme, il bénéficie du statut de militaire à part entière et suivant son Reflets d’Allier/Novembre-Décembre 2016 La réserve opérationnelle peut renforcer les effectifs pour l’encadrement de grandes manifestations. grade (car l’avancement est possible), son indemnisation journalière varie de 53 € à 150 € (net d’impôt), à laquelle s’ajoute une prise en charge des repas. Police nationale Pour aider et agir en faveur de la sécurité, il est aussi possible de devenir citoyen réserviste de la Police nationale. Elle recrute des personnes de nationalité française, âgées de 18 à 65 ans, pour une période de 5 ans. Selon le type de mission, les indemnités varient de 64 € à 102 € . Elles peuvent participer à la recherche de personnes disparues, à des dispositifs de sécurité lors d’événements Coopération Mongolie Du 13 au 20 novembre, le Conseil Départemental accueille une délégation mongole dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Département de l’Allier et la Province de l’Uvurkhangaï. Cette coopération a dernièrement reçu un cofinancement de 37 000 € du ministère des Affaires étrangères et du Développement international. INDEMNITÉS NON IMPOSABLES d’envergure, agir en faveur de la prévention, faire des traductions, de la gestion administrative, du secrétariat et de l’accueil. Les interventions sont plafonnées à 90 jours par an. Là aussi, la formation initiale de deux semaines est rémunérée et suivie de formation continue. Pour rejoindre les réservistes, vous pouvez obtenir des renseignements dans la caserne ou le poste le plus proche de chez vous. Sinon rendez-vous sur www.lagendarmerierecrute.fr et www.minotaur.fr (04 70 57 35 04) pour la gendarmerie ou sur www.interieur.gouv.fr (0800 22 0800 – appel gratuit depuis un poste fixe) pour la police. ◗
Forum de l’entreprise Le 21 novembre, de 13 à 18 heures, au centre omnisports de Vichy, la Chambre de métiers et de l’artisanat organise le 4 e Forum de l’entreprise. Ouvert à tous (entrée gratuite), il est le rendez-vous pour créer, reprendre ou développer son entreprise, avec en bonus à 17 heures, une conférence sur le financement participatif (www.cma-allier.fr). PETITE ENFANCE RENCONTRE PRO L’an passé, 98 assistants maternels ont obtenu leur 1er agrément. Le 26 novembre, à Moulins, le Département organise la 7 e Rencontre départementale des assistants maternels, autour du thème « Communiquer pour mieux travailler ». Mise en place en partenariat avec la Caf, la MSA et le réseau des Relais des assistants maternels (Ram), elle s’adresse exclusivement aux professionnels de la petite enfance. Actuellement, 2 206 assistants maternels sont agréés par le Conseil Départemental pour 7 689 places d’accueil. Et dans certains secteurs de l’Allier, c’est un métier qui recrute ! PLUS D’INFOS Auprès de votre Ram ou sur allier.fr Rappel sécurité Dans les cars, comme dans les voitures, les passagers doivent aussi boucler leur ceinture de sécurité. Cette consigne s’applique sur l’ensemble du réseau Trans’Allier et dans les transports scolaires. Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 € et est passible d’exclusion. Votre LE CHIFFRE à retenir LE CHIFFRE à retenir 9 Ce sont les édifices du Conseil Départemental protégés au titre des Monuments historiques. Parmi eux  : le pont Régemortes et le Tribunal de grande instance à Moulins ; le pont sur le Gaduet à Bransat… Les 30 ans du Téléthon Les 2 et 3 décembre, le Téléthon TOUT L'ALLIER EN PARLE DZS ZSPDC15 PUOtICS collège s'engage pourl préserver l'environnement en limitant l'utilisation des produits phytosanitaires o ves la mise en place d'une gestion simplifiee et plus naturelle des espaces qui favorise Io biodiversité AFMTELETHON.0.011111POUR OMM a 30 ans. La mobilisation dans l’Allier reste intacte  : plus de 300 actions sont attendues. L’an passé, les dons dans le département ont atteint 449 767 € , contre 425 000 € en 2014. Une belle progression à poursuivre en proposant des initiatives à la coordination Allier (06 24 75 49 79 – jgarrouste@afm-telethon.fr). ENVIRONNEMENT Zéro phyto, maxi bénéf’Protéger la santé, respecter les ressources en eau et préserver la biodiversité  : voici les enjeux du zéro phyto pour les collectivités. Depuis maintenant deux ans, le Conseil Départemental anticipe cette réglementation obligatoire au 1er janvier 2017. Cela est aussi le cas dans les 35 collèges dont il assure la gestion. Sur la base du volontariat, plusieurs alternatives à l’utilisation des pesticides sont testées ou mises en place, solutions pas toujours évidentes compte tenu des aménagements existants, hérités de temps où ces enjeux étaient moins connus. Par ailleurs, ce changement de méthode est accompagné d’actions pédagogiques. Elles visent à rompre avec certaines habitudes esthétiques qui veulent qu’un espace propre soit un endroit taillé au cordeau, totalement maîtrisé. Les actions sont réalisées avec Fredon Auvergne, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et le rectorat. Elles ont déjà porté leurs fruits puisque le projet de l’Allier a été retenu par Ecophyto Auvergne/Rhône-Alpes. Désormais, il bénéfice de financements pour organiser des journées de formation avec les agents des collèges ainsi qu’une exposition de sensibilisation destinée aux élèves et aux enseignants. Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :