[03] Reflets d'Allier n°84 nov/déc 2016
[03] Reflets d'Allier n°84 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de nov/déc 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : internet haut débit, bientôt connecté ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ◗ LE DOSSIER État des lieux de la couverture haut et très haut débit Habitat et débits Habitat internet et débits disponibles internet disponibles 2015 2015 Inéligible Inéligible Moins de 3 Mbit/s Communauté de Moins de 3 Mbit/s communes 3 à 8 Mbit/s Communauté du Pays de de Tronçais communes 3 à 8 Mbit/s 8 à 30 Mbit/s du Pays de Tronçais 8 à 30 Mbit/s 30 à 100 Mbit/s (Vdsl) 100 Mbit/s et plus (Fibre) 30 à 100 Mbit/s (Vdsl) Intercommunalités " 100 Mbit/s et plus (Fibre) Intercommunalités Communauté de communes " du Val de Cher Communauté Communauté de de communes du du pays de communes pays de de du Val de Cher Huriel Cette carte de l’Allier montre à quel point l’accès au haut débit présente de grandes disparités en " " Communauté communes l’ensemble des foyers bourbonnais pourra accéder à un débit " de 8 Mbit/s Téléphonie mobile La 4G, une solution ? Le haut débit, on en a besoin chez soi mais aussi hors des murs. Ce n’est même pas discutable  : 20,6 millions de smartphones ont été vendus en France en 2015 (étude du cabinet GfK) et quasiment 5 millions de tablettes. L’internet mobile revêt plus que jamais le double enjeu de l’attractivité et de l’aménagement du territoire. La 4G ouvre d’intéressantes perspectives. Dans d’autres pays, elle est d’ailleurs déjà utilisée pour répondre au manque de couverture internet. Depuis le début de son déploiement, le Département a demandé à ce que l’on profite de l’installation de la fibre pour connecter les points hauts existants afin qu’ils soient prêts à recevoir la 4G. " Communauté de de " Communauté communes du du pays pays Montluçon de communes de de Huriel " de la région de Montmarault " " Communauté d’agglomération de communes " montluçonnaise Montluçonnaise " Communauté Communauté Montluçonde communes de de communes " Commentry- de la région de Neris-les-Bains Montmarault " Communauté Communauté d’agglomération de communes de communes montluçonnaise Montluçonnaise du pays de Marcillat " en Combraille Communauté - de communes de " " Commentry- Neris-les-Bains Communauté de communes Montluçonnaise fonction de son lieu de résidence (les zones en blanc sont des zones non habitées). D’ici la fin de l’année 2017, hors des agglomérations, Communauté de communes du pays de Marcillat en Combraille - " communes en Bocage " " Cependant, les élus de la majorité départementale estiment cela insuffisant " " Montluçonnaise Communauté Communauté de de communes " " du du Pays de de levis en Bocage Bourbonnais avec au moins une technologie  : ADSL, WifiMax, fibre optique ou satellite. Nouvelle campagne de mesures Cependant, alors même que cette technologie offre d’innombrables opportunités, la collectivité ne peut pas s’engager dans son déploiement  : la loi ne le lui permet pas. Elle s’est rapprochée de la Région Auvergne-Rhône-Alpes afin de faire du lobbying auprès de l’État, car aujourd’hui, le Département est prêt à cofinancer de nouveaux pylônes, au même titre que d’autres infrastructures. En 2016, il a même inscrit à son budget 200 000 € . Par ailleurs, il s’est engagé dans la nouvelle campagne gouvernementale de mesure des zones blanches. Une vingtaine de sites ont pu être identifiés bien que les critères soient " Communauté de communes en Bocage bourbonnais Bourbonnais Communauté de communes en Bocage bourbonnais Bourbonnais " et les prochaines échéances de déploiement trop incertaines face à l’évolution des besoins. C’est pourquoi ils mettent tout en œuvre " pour faire émerger de nouvelles solutions auprès des partenaires publics et privés. Reflets d’Allier/Novembre-Décembre 2016 " Communauté de communes Bocage Sud " Communauté, de communes de Colettes et Bouble Communauté de communes Bocage Sud " " " Moulins " " " Moulins " " Communauté d’agglomération de Moulins Communauté d’agglomération de Moulins Communauté de communes en Pays saint-pourcinois Saint-Pourcinois Communauté " " de communes du bassin Bassin de Gannat " Communauté, " de communes de Colettes et Bouble Communauté de communes en Pays saint-pourcinois Saint-Pourcinois Communauté " " de communes du " bassin Bassin de Gannat " " " " " " - Communauté d’agglomération Vichy Val d’Allier Communauté de communes de Varennes-Forterre " Communauté " plus que drastiques (voir p.17). Tout cela avance à « marche forcée » mais l’Allier n’a pas l’intention de lâcher quoi que ce soit. ◗ " Vichy Communauté de communes du Pays Communauté de de Chevagnes en Sologne communes du Pays de bourbonnaise Bourbonnaise Chevagnes en Sologne " bourbonnaise Bourbonnaise " " Communauté de communes Communauté de de Varennes-Forterre communes du pays Pays de Lapalisse - " Communauté de communes Val de Besbre-Sologne bourbonnaise Bourbonnaise Communauté Communauté de d’agglomération communes du la Montagne Vichy Val d’Allier Bourbonnaise bourbonnaise " " " " - Vichy " " " - " Communauté de communes - le Donjon Val Libre Communauté de communes du pays Pays de Lapalisse " Communauté de communes de Digoin Val de Loire Communauté de communes Val de Besbre-Sologne bourbonnaise Bourbonnaise Communauté de communes du la Montagne Bourbonnaise bourbonnaise " Fotolia.com source  : France Très Haut Débit, IGN 2015 - DCM Convention n∞40000404- carte 2015 Comm de com de Dig Communauté de communes - le Donjon Val Libr
Comment se raccorder au haut débit dans l’Allier ? Il existe quatre moyens  : la fibre optique (disponible dans les agglomérations et certaines communes) ; l’ADSL dont le débit a été augmenté pour accéder au « triple-play » (internet, téléphonie et télévision sur un même accès) ; le WifiMax (les données sont transportées par des ondes, il ne faut donc pas d’obstacle) ; le satellite pour les foyers trop excentrés des bourgs (aide des pouvoirs publics de 400 € pour l’achat du matériel). Pour l’État, qu’est-ce qu’une zone blanche en téléphonie mobile ? Pour définir les zones blanches, l’État a mis en place un protocole drastique. Des mesures sont effectuées, en extérieur uniquement, dans les centres-bourgs, à maximum 500 mètres de l’église ou de la mairie, avec 4 ou 6 points de mesure. Seule la transmission de la voix est mesurée. À partir du moment où il est possible de tenir, à peu près, une conversation d’1 minute, l’État considère que la zone est couverte. Un procès-verbal est établi pour chaque opérateur (parfait, acceptable, médiocre ou mauvais). Seules les communes pour lesquelles aucun opérateur ne permet de couvrir plus de 50% des points de mesure seront considérées en zone blanche (sources Préfecture de la Région Auvergne-Rhône-Alpes). iii Dico rapido FIBRE OPTIQUE Fil de verre très fin conduisant la lumière et permettant de transporter des quantités astronomiques de données sur une longue distance (jusqu’à 1Gbit/s de débit). Pour les particuliers, elle est aussi connue sous l’acronyme FttH (Fiber to the Home). WIFIMAX Technologie hertzienne qui permet des débits jusqu’à 20 Mbit/s. Infos + 4G Technologie radioélectrique permettant le développement du très haut débit mobile (jusqu’à 40 Mbit/s). ENTRETIEN AVEC Christian Chito, Vice-président du Conseil Départemental en charge du développement durable, de l’environnement, du cadre de vie et du numérique. Où en est le développement du haut débit dans l’Allier ? C.C. Il faut arrêter la langue de bois  : il existe bel et bien une fracture numérique dans le département. Le plan de développement signé avec l’ancienne Région Auvergne auquel nous consacrons 90 M € a limité la casse en zone rurale mais il reste insuffisant. Les agglomérations, dites « zones AMII » par Orange, n’ont pas les mêmes problématiques puisque l’opérateur développe naturellement la fibre. Nous sommes engagés dans une course contre la montre où les besoins évoluent plus vite que la mise en place des réseaux. Vous voulez dire que tout le monde ne disposera pas fin 2017 des 8 Mbit/s annoncés ? C.C. En théorie si. En pratique c’est un peu plus compliqué. Certains habitants n’ont pas franchi le cap de l’équipement satellite alors que c’est parfois la seule possibilité d’équipement. Pourtant le Département, en partenariat avec la Région, accorde une subvention de près de 400 € pour l’achat du matériel. Il est vrai que le coût de l’abonnement reste un frein. LE DOSSIER ◗ 17 Comment le Conseil Départemental peut-il faire face à cette situation ? C.C. Tous les élus de la majorité départementale sont d’accord pour essayer de trouver la solution la plus rapide et la plus adaptée. Nous sommes tous motivés et la Région semble aller dans le même sens. Parmi ces solutions, il y a la 4G. L’Allier a répondu à l’appel à projets lancé par l’État pour identifier de nouvelles zones blanches et grises. Le Département est prêt à participer au cofinancement des équipements nécessaires. Il a d’ailleurs déjà programmé 200 000 € . Mais il faut que l’État oblige les opérateurs à s’installer sur ces infrastructures pas assez rentables selon leur modèle économique. Pourquoi est-ce si impérieux à vos yeux ? C.C. Cela permettrait un rééquilibrage territorial et faciliterait l’accès aux réseaux. Aujourd’hui, la 4G me semble être la meilleure alternative technologique pour réussir à être connecté rapidement partout dans l’Allier. ◗ Reflets d’Allier/allier.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :