[03] Reflets d'Allier n°83 sep/oct 2016
[03] Reflets d'Allier n°83 sep/oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de sep/oct 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, les grands projets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ◗ Le miroir des cantons LURCY-LÉVIS > BOURBON-L’ARCHAMBAULT L’ART URBAIN BOOSTE SES TALENTS DANS LE BOURBONNAIS Le métro new-yorkais dessert désormais Lurcy- Lévis. À la station « Street Art City », en lieu et place de l’ancien centre de formation des télécoms, abandonné au siècle dernier, pousse un spot unique de la scène européenne. Plus de 20 000 m² de murs intérieurs et extérieurs sont livrés aux sprays des artistes du monde entier. « Nous avons acheté le site en même temps que le château de Béguin. C’était la condition sine qua non pour se porter acquéreur, se souvient Gilles Iniesta. Après avoir revendu le château à un groupe hôtelier, nous avons cherché une nouvelle destination à cette friche de béton. » C’est l’épouse de l’ancien homme d’affaires, Sylvie, qui a trouvé l’idée du graffiti avant qu’ils dessinent ensemble un projet qui ne cache pas son ambition  : « Faire, à Lurcy-Lévis, la Villa Médicis de l’art urbain », un haut lieu de création, reconnu à travers le monde. Reflets d’Allier/Septembre - Octobre 2016 Gilles Iniesta, homme d’affaires, ami des arts et curateur. BOURBON-L’ARCHAMBAULT OUVERTURE D’UNE CRÈCHE La Communauté de communes en Bocage bourbonnais ouvre une crèche de 20 places au lieu-dit « Gautrinière » à Bourbon-l’Archambault. Installée juste à côté du nouvel hôpital, elle accueille les enfants de 2 mois ½ à 4 ans. Six personnes assurent leur encadrement. La tarification s’appuie sur les barèmes de la Caf. Majoritairement financé par la Caf et l’État, cet équipement a également bénéficié d’une aide du Département de 89 000 € . PLUS d’infos 04 70 67 11 89 www.cc-bocagebourbonnais.com Fotolia I Le couple a eu du nez. Les artistes de renom se succèdent déjà en résidence. Ils croisent des « espoirs ». « Nous leur proposons un accompagnement personnalisé en leur donnant les moyens d’expression et une valorisation de leur production par des éditions d’art et des catalogues raisonnés », poursuit l’entrepreneur. Il sait que l’originalité de son projet repose sur la pérennité du site et sur l’aspect I éphémère des œuvres. « Un cadre blanc est inclus dans chaque œuvre pour être ensuite revendue aux enchères. À partir de ce moment, le mur peut être recouvert », explique celui qui aime s’identifier à un curateur. Le lieu commence à être connu des agents de toute la planète qui viennent visiter ce coin de Bourbonnais. En septembre, « Street Art City » ouvrira à Londres un espace galerie à Walton Street. Des accords ont été signés avec des galeries à Berlin et Genève. À l’heure, où le ministère de la Culture a reconnu le street art comme un art à part entière, ce n’est pas rien. Cependant, Gilles Iniesta s’attache aussi à l’ancrage local et régional, notamment avec un volet éducation  : « Avant de récolter, il faut semer », ponctue plein de bon sens celui qui a grandi dans le monde agricole. ◗ PLUS D’INFOS www.street-art-city.com GANNAT Bassin de Gannat en foires Envie de sensations inédites ? Rendez-vous les 10 et 11 septembre à Gannat à l’occasion de la grande foire annuelle organisée par la communauté de communes. Cette 57 e édition met l’accent sur les pratiques sportives hors du commun  : plongée sous-marine, escalade et escrime. La gastronomie alsacienne tient aussi une place de choix. Avec son programme varié, l’événement s’affirme comme un véritable outil de développement économique, conjuguant tradition et modernité. PLUS d’infos www.bassin-gannat.com
BOURBON- L’ARCHAMBAULT Église Saint-Georges L’église Saint-Georges, dont la nef, les bas-côtés et le transept datent du XII e siècle, a profité entre 2009 à 2014 d’une importante campagne de restauration  : toiture, façades, consolidation des décors peints… 1,16 M € de travaux 290 000 € du Département GANNAT Église Sainte-Croix L’édifice daté du XII e siècle a connu de nombreuses modifications, notamment aux XIV e et XVI e siècles. Les derniers travaux ont permis entre autres la restauration intérieure de la nef, des chapelles, la reprise de la zinguerie, des soubassements et du dallage cimenté. D’autres phases de travaux sont programmées. 782 000 € de travaux 195 000 € du Département LAFÉLINE Église Saint-Martin Avec son clocher remarquable haut de 35 mètres, le lieu de culte a bénéficié d’importants travaux, dont une imposante réhabilitation de sa couverture et de son fameux clocher – un des plus beaux du Bourbonnais – ainsi que de sa flèche. 657 000 € de travaux 164 000 € du Département Le miroir des cantons PATRIMOINE RELIGIEUX CLASSÉ  : LE DÉPARTEMENT EST LÀ Le Conseil Départemental apporte son soutien à la préservation des édifices classés ou inscrits aux Monuments historiques. Sa subvention peut atteindre jusqu’à 30% du montant des travaux (HT). De nombreuses églises bénéficient de cette aide. Voici quelques exemples de restaurations soutenues, de l’étude aux travaux. COULANDON Église Saint-Martin Avec une abside et un cœur datant du XII e siècle, l’église Saint-Martin a vu ses travaux de restauration débuter en 2013 avec la révision de la couverture du clocher et de son chœur. Ont suivi les toitures de la nef et, cette année, la couverture du porche caquetoire. 361 000 € de travaux 92 000 € du Département Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 9 HÉRISSON Église Saint-Pierre de Châteloy Très connu en raison de son décor peint, en particulier le grand Christ de l’abside, l’édifice religieux a bénéficié de plusieurs tranches de travaux entre 2011 et 2016, notamment pour la restauration de sa toiture. 790 000 M € de travaux 206 000 € du Département



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :