[03] Reflets d'Allier n°83 sep/oct 2016
[03] Reflets d'Allier n°83 sep/oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de sep/oct 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, les grands projets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 ◗ La tribune politique UNION RÉPUBLICAINE POUR LE BOURBONNAIS W W W L’avenir de l’Allier en jeu Ce sont, malheureusement, une fois de plus, des événements tragiques qui ont bouleversé la France entière cet été. Devant l’atrocité et l’absurdité de l’acte de terrorisme, notre émotion est bien évidemment immense. Nous ne pouvons qu’exprimer notre solidarité aux familles endeuillées, aux blessés et à l’ensemble de nos concitoyens profondément touchés par ces événements. Cependant, nous devons continuer à vivre et à servir les valeurs républicaines qui sont les nôtres. Maintenir un niveau d’investissement À l’occasion de la présentation du compte administratif 2015, l’opposition départementale a, une fois de plus, fait feu de tout bois en dénonçant une prétendue « cagnotte ». La vérité est bien loin de cette démagogie politique ! La vérité, c’est que l’ensemble des élus du groupe majoritaire ont déployé une énergie considérable pour réunir les 17 M € manquants pour boucler le budget 2016 et inverser l’effet ciseau qui hypothèque gravement l’avenir du Département. La vérité, c’est qu’il nous faut composer avec une situation financière extrêmement fragilisée par la baisse continue des dotations globales de fonctionnement versées par l’État (- 6 M €  !) et la hausse constante des allocations de solidarités nationales qui reposent pour près de 60% uniquement sur le contribuable bourbonnais ! La vérité, c’est que ce compte administratif témoigne du travail courageusement mené depuis notre arrivée aux responsabilités, pour assainir la situation financière du Département, avec un plan d’économie de 7 M € , des priorités redéfinies pour maintenir un niveau d’investissement dynamique et des dépenses de fonctionnement mieux maitrisées. Il est certain qu’à un an de l’échéance présidentielle, certains n’ont plus d’autres choix que de distribuer à tout va des cadeaux pour faire oublier leur bilan désastreux. ◗ Reflets d’Allier/Septembre - Octobre 2016 GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET APPARENTÉS Hold-up fiscal pour les Bourbonnais Cela fait maintenant 18 mois que la droite dirige le Département de l’Allier. Le bilan est assez désastreux  : dialogue interne déplorable, division de la majorité, perte de crédibilité du Département, promesses enterrées. Depuis un peu plus d’un an, l’action de la droite a consisté à démolir toutes les politiques publiques développées depuis de nombreuses années  : suppression des aides à la jeunesse, à la culture, aux associations, remise en cause des aides aux plus fragiles… Pour cette rentrée 2016, la majorité a choisi, en toute constance, de tourner le dos à ses engagements. Il y a un an tout juste, Gérard Dériot déclarait  : « Non, nous n’augmenterons pas les impôts. Ce serait inutile. » Aujourd’hui, la droite a pourtant décidé d’une augmentation de 14% de la fiscalité départementale. Un véritable coup d’assommoir fiscal pour les Bourbonnais. Les élus socialistes ont démontré que cette hausse n’est ni utile, ni opportune au vu des résultats du budget 2015. Un véritable coup d’assommoir fiscal Effectivement, après une campagne de communication politicienne et mensongère sur la soi-disant mauvaise gestion de la gauche, il s’est avéré que le compte administratif 2015, document qui indique de manière définitive l’état exact au 31 décembre de la situation financière du Département, fait état d’un excédent de 5 M € . Ce qui veut dire qu’une augmentation de 14% d’impôts n’était pas nécessaire. Cependant, la majorité a décidé de ne pas prendre en compte cet excédent afin de justifier un discours alarmiste tronqué et de le faire payer par les Bourbonnais. Dans un contexte où les élus ne peuvent plus aborder leur mandat comme avant, où la manière de faire de la politique est profondément interrogée, dans lequel le contenu même des réponses apportées à nos concitoyens l’est tout autant, les élus socialistes condamnent cette manœuvre politicienne qui pénalisera de manière injuste les habitants de l’Allier. ◗ GROUPE COMMUNISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN Évasion fiscale pour certains, austérité pour d’autres Les experts s’accordent à constater que l’évasion fiscale est sans précédent depuis 2008. Si la France devait être considérée comme dans la moyenne européenne, sa perte de recettes fiscales annuelles serait de plus de 160 milliards d’euros. Notre pays se situe dans la fourchette haute, proportionnellement au poids de son PIB dans l’économie de l’Union européenne. La moitié de ces 160 milliards d’euros serait due à « la fraude purement fiscale » et l’autre moitié aux fraudes dites sociales de certaines grosses entreprises. Les moyens existent bel et bien, encore faut-il avoir le courage politique de contrôler les fraudeurs. L’Allier est concerné sans être le plus mauvais élève Ce manque important de recettes dans les caisses de l’État a conduit le Gouvernement à baisser les dotations en direction des Départements, des intercommunalités et des communes. Ces arbitrages, sans aucune concertation locale, posent un problème de lisibilité de l’action publique. Les Conseils Départementaux de France sont les premiers pénalisés avec une montée en charge des allocations de solidarité non compensées par l’État. Sous la majorité précédente, en 2013 et 2014, nous avions su trouver les solutions pour éviter de prélever l’impôt dans la poche des Bourbonnais. La nouvelle majorité URB en a décidé autrement et a préféré augmenter de 14% les impôts à partir de 2016. Le président Gérard Dériot préfère donc un plan d’austérité en direction des familles bourbonnaises plutôt que de se battre au niveau national. Rappelons-nous du programme de l’URB, en mars 2014 et les promesses électorales  : « Nous ne toucherons aux impôts qu’en dernier recours » ! ◗
COMMENT BIEN VIEILLIR ? Le Département à la loupe DES ACTIONS DE PRÉVENTION EXISTENT Le 1er janvier 2016, le Conseil Départemental a été désigné comme « chef de file » de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées. Dès 2015, il a soutenu financièrement, différents ateliers. Voici quelques exemples d’actions gratuites accessibles dans l’Allier, mises en place par les partenaires de la collectivité. Théâtre Pièce de théâtre tout public, sensibilisant la population aux difficultés et aux joies rencontrées par ceux qui aident les seniors en perte d’autonomie. Représentation interactive qui permet ensuite un échange avec le public. RESTER EN BONNE SANTÉ De très nombreux ateliers existent dans ce domaine. Ils visent au maintien du capital santé, à prévenir les chutes ainsi que la dénutrition ou encore à lutter contre les troubles prématurés de la mémoire. Des conférences sur les maux du vieillissement sont également régulièrement programmées. Lutter contre l’isolement Que ce soit pour les personnes âgées en perte d’autonomie ou pour les personnes qui les accompagnent, la lutte contre l’isolement est un enjeu fondamental. Dans l’Allier, de nombreux bénévoles effectuent de visites à domicile pour rompre la solitude des seniors. CARTE INTERACTIVE D’ici la fin de l’année, le Conseil Départemental créera sur son site internet (allier.fr) une carte interactive permettant de connaître les ateliers de prévention du vieillissement accessibles près de son domicile. Conduite auto des seniors Ateliers et conférences permettant aux personnes âgées de rester à niveau en abordant notamment la santé, la sécurité, l’accidentologie, les gestes de premiers secours, les assurances, le constat amiable… Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 21 Ateliers informatiques intergénérationnels Découverte ou familiarisation avec les outils numériques  : utilisation d’internet, traitement de texte, gestion des photos, communiquer avec ses proches, effectuer des achats et des démarches administratives, jouer, utiliser une tablette… 1 723 Nombre de participants aux premiers ateliers soutenus par le Département POUR CONNAÎTRE LES ATELIERS PRÈS DE CHEZ VOUS, RAPPROCHEZ-VOUS DE VOTRE MAIRIE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :