[03] Reflets d'Allier n°81 mai/jun 2016
[03] Reflets d'Allier n°81 mai/jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de mai/jun 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : activités de pleine nature, l'allier bouge !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
6 ◗ TOUT L'ALLIER EN PARLE Culture à prix riquiqui La Médiathèque départementale de l’Allier (MDA) organise une grande vente de livres et de disques ouverte à tous. Pour participer à la nouvelle édition des « Désherbés » – opération consistant à faire de la place pour de nouveaux ouvrages –, rendez-vous vendredi 24 juin, de 14 à 20 heures et samedi 25 juin, de 10 à 18 heures, au lieu-dit « La Bruyère » à Coulandon. Plus de 9 500 livres et 1 200 disques seront proposés à la vente  : 1 € livre (maxi) adulte, 0,50 € livre jeunesse et 1 € le CD. PLUS D’INFOS www.mediatheque.allier.fr Reflets d’Allier/Mai - Juin 2016 Le passeport culturel des beaux jours À FOND(S) JEUNES ! D epuis son lancement, le succès du Pass’Allen a toujours été au rendez-vous. Il revient donc pour cette nouvelle saison touristique. Le passeport édité par le Comité départemental du tourisme (CDT 03), en partenariat avec le Conseil Départemental et l’Association des musées bourbonnais, permet de découvrir une sélection de 27 sites patrimoniaux de qualité à tarif réduit. Parmi les adhérents au Pass’Allen, on retrouve le Centre national du costume de scène (Moulins), le MuPop (Montluçon), le musée de l’automobile, la forteresse de Billy, les musées départementaux (mab, mij, Maison Mantin)… Que du beau monde ! Gratuit et édité à 14 000 exemplaires, il s’adresse autant aux touristes qu’aux habitants. Il est disponible auprès des sites partenaires, des offices de tourisme et du CDT. La première visite est facturée plein tarif et les suivantes à tarif réduit. Mais pour en bénéficier, pensez bien à faire tamponner la carte jointe au passeport.◗ PLUS D’INFOS CDT, 04 70 46 81 50 www.allier-tourisme.com Avec « À fond(s) jeunes ! », le Conseil Départemental aide les 12- 25 ans, réunis dans une association, à passer de l’idée au projet. Ce coup de pouce concerne de nombreuses actions  : organisation d’une manifestation culturelle, projet musical, action humanitaire (hors raid), animation locale, etc. Pour solliciter le Département, le siège de l’association doit être domicilié dans l’Allier et le projet doit avoir le soutien d’un autre partenaire public (commune, communauté de communes…). Il faut également remplir un dossier, qui peut également être transmis à la Caf et à la MSA Auvergne, partenaires de ce dispositif et qui peuvent accorder des financements. Fotolia.com Tarifs réduits sur 27 visites PLUS D’INFOS 04 70 34 14 49 - allier.fr 2016 Soyez « patrimoinovore » ! Plus d’infos sur allier.fr
UNE NUIT AU MUSÉE N°12 Le 21 mai, les musées départementaux moulinois ouvrent de 19 heures à minuit. Il est possible de visiter gratuitement le mab et son exposition sur Jean Geoffroy, le peintre de l’enfance, ou encore le mij, qui présente le travail de 6 illustrateurs de la région Auvergne/Rhône-Alpes. La Maison Mantin dévoile aussi ses secrets (réservation obligatoire). En parallèle, des ateliers créatifs sont proposés aux enfants toute la soirée, au mab comme au mij. Une belle occasion de profiter de la 12 e édition de la Nuit européenne des musées. PLUS D’INFOS mab et Maison Mantin, 04 70 20 48 47 – mab.allier.fr mij, 04 70 35 72 58 – mij.allier.fr Les coups de cœur d’Aurélie Visites, sorties, étapes gourmandes ou activités  : Aurélie parcourt l’Allier et déniche les meilleures offres du moment. Elles sont à retrouver dans sa newsletter hebdomadaire. La nouvelle version, derrière qui se cache l’équipe du Comité départemental du tourisme (CDT 03), regorge de surprises, dont des visites « VIP » pour découvrir autrement les sites incontournables du département. Rejoignez les 7 500 abonnés en vous connectant sur www.alliertourisme.com. ENTRETIEN AVEC Annie Corne Empathique et pragmatique, Annie Corne, vice-présidente en charge de l’insertion et de la prévention spécialisée, prend sa délégation à cœur. Face aux contraintes budgétaires, elle appose l’efficacité des actions. À quel niveau intervient le Conseil Départemental dans le domaine de l’insertion ? A.C. Le Département occupe une place prépondérante tant au niveau de l’insertion que de la lutte contre les exclusions. Il finance de nombreuses actions avec pour but de donner la capacité à tout bénéficiaire de sortir du dispositif du Revenu de solidarité active (RSA) en accédant à l’emploi. Cet objectif doit guider l’ensemble de notre action. La diversité des besoins explique la variété des interventions, cependant toutes doivent participer à un retour dans le circuit de l’emploi. Le Département finance encore aujourd’hui le RSA… A.C. Oui et il augmente sans cesse… C’est l’une des principales allocations de solidarité, qui étrangle le budget départemental. Cela freine les investissements et donc les retombées locales sur l’économie et l’emploi. L’État semble avoir enfin pris conscience que la situation des Départements ne pouvait perdurer ainsi et propose de reprendre le versement du RSA. Cependant, on demeure dans le flou total quant aux mesures compensatoires. Le RSA représente dans l’Allier 61,7 M € , avec un reste à charge de 27 M € . Il s’agit de stopper l’hémorragie qui nous mène droit dans le mur et d’instaurer une dynamique de changement social portée par tous les acteurs de l’insertion. Comment allez-vous impulser cette dynamique de changement ? A.C. Nous serons obligés de faire des choix. Nous allons être attentifs aux résultats des actions pour voir celles TOUT L'ALLIER EN PARLE qui fonctionnent et celles qui ne donnent pas ou peu de résultats. Il nous faut identifier les projets ciblés réussis. Nous allons donc évaluer les actions et les porteurs de projets. Cette évaluation va être renforcée d’année en année afin de ne pas pérenniser les actions inutiles. C’est une démarche compliquée mais nous allons y travailler. Il s’agit d’argent public, on ne peut plus faire n’importe quoi. Par contre, il y a de nombreux talents qui ne demandent qu’à être reconnus, ceuxlà seront accompagnés. Comment comptez-vous atteindre cet objectif ? A.C. Un travail de fond doit être engagé avec tous les acteurs institutionnels – État, Caf, MSA, CPAM, Pôle emploi, caisses de retraite, CCAS… – pour réorganiser, mutualiser et fluidifier les circuits dans une perspective d’efficacité permettant de maintenir la qualité des services tout en réduisant les coûts. Nous devons faire mieux avec moins et passer de la notion de don à celle de subvention réfléchie et justifiée. On ne peut pas continuer à distribuer sans contrepartie  : il faut responsabiliser chacun et remettre du sens dans nos interventions. Il faut poursuivre l’aide aux plus démunis mais rester vigilants pour qu’il n’y ait pas d’exploitation des situations. Il y a des droits et des devoirs pour chacun d’entre nous. Cela est d’autant plus vrai dans le contexte financier difficile auquel le Département est confronté. ◗ Reflets d’Allier/allier.fr ◗ 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 1[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 2-3[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 4-5[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 6-7[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 8-9[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 10-11[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 12-13[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 14-15[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 16-17[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 18-19[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 20-21[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 22-23[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 24-25[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 26-27[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 28-29[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 30-31[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 32-33[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 34-35[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 36-37[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 38-39[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 40-41[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 42-43[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 44-45[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 46-47[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 48-49[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 50-51[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 52-53[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 54-55[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 56-57[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 58-59[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 60-61[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 62-63[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 64-65[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 66-67[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 68-69[03] Reflets d'Allier numéro 81 mai/jun 2016 Page 70