[03] Reflets d'Allier n°74 mar/avr 2015
[03] Reflets d'Allier n°74 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de mar/avr 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... le conseil départemental de a à z.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
PorteVoix GROUPE COMMUNISTE ET RÉPUBLICAIN/FRONT DE GAUCHE/ÉCOLOGISTE Le Département, c’est la proximité Les difficultés quotidiennes que rencontrent nos concitoyens sont telles que défendre l’existence du Département n’apparaît sans doute pas comme une priorité à leurs yeux. Et pourtant ! Pourtant la situation économique et sociale réclame des mesures pour l’emploi, le pouvoir d’achat, contre la précarité. Le Département est plus que jamais nécessaire. L’ensemble des politiques d’accompagnement qu’il mène en direction de la petite enfance, de la jeunesse, des personnes les plus démunies, des personnes âgées, handicapées, joue un rôle considérable d’amortisseur de la crise. GROUPE SOCIALISTE Liberté, égalité, fraternité Après l’effroi suscité par la violence barbare qui, les 7, 8 et 9 janvier, avait pour cible les valeurs de notre République, les citoyens français, dans toute leur diversité, se sont retrouvés massivement pour exprimer à la fois leur rejet de tout fanatisme ainsi que leur solidarité avec les victimes et leurs familles. En leur rendant hommage, applaudi par les députés de tous les groupes, le Premier ministre a souligné que « ces 17 vies étaient autant de visages de la France et autant de symboles de la liberté d’expression, Le Département, c’est vous ! Oui, les Départements ont de l’avenir ! Entre les communes et leurs intercommunalités d’une part et la très grande Région qui rassemblera désormais l’Auvergne et Rhône-Alpes d’autre part, le Département demeure un échelon de proximité et de solidarité indispensable au développement des territoires bourbonnais. Le rôle du conseiller général, qui s’appellera conseiller départemental après les élections des 22 et 29 mars, ne peut être que renforcé. Dans chacun des 19 nouveaux grands cantons redécoupés par l’État, un binôme paritaire (un homme et une femme) 22 Reflets d’Allier - Mars-Avril 2015 L’investissement du Département en faveur de l’entretien des routes, de la construction de collèges et d’équipements publics, l’aide aux communes, aux commerces, à l’artisanat, aux entreprises, à l’agriculture, a un impact primordial sur l’écon omie locale. Son rôle fédérateur des acteurs de la vie sociale et culturelle permet de construire des projets de développement dans les domaines de la culture, de l’accueil des jeunes enfants, du maintien à domicile des personnes âgées ou encore de la préservation de l’environnement, du logement, des transports. Dans l’Allier, entre villages, bourgs-centres, villes moyennes, le Département agit pour un maillage cohérent de son vaste territoire, de la vitalité de notre démocratie, de l’ordre républicain, de nos institutions, de la tolérance, de la laïcité ». Car en effet, au-delà de la forte émotion qui a poussé des millions de Français à se réunir dans la dignité et le silence, nous avons collectivement répondu à cette volonté de terreur par des rassemblements citoyens, qui exprimaient notre attachement à la liberté, notre détermination à défendre l’égalité et notre désir de Fraternité. Il nous appartient maintenant de prolonger cette formidable mobilisation dans l’exercice quotidien de notre citoyenneté GROUPE D’UNION RÉPUBLICAINE POUR LE BOURBONNAIS de conseillers départementaux aura à vous représenter ainsi que votre canton et siégera au sein de l’Assemblée départementale. Les conseillers départementaux, ancrés dans leur territoire, seront toujours des élus de terrain, à même de vous comprendre et de vous défendre. Le mandat à venir ne sera pas facile. Le Gouvernement a décrété l’asphyxie des collectivités locales par la baisse drastique, pour ne pas dire tragique, de ses dotations et s’est lancé dans une réforme territoriale qui part dans tous les sens. Pour autant, l’Union républicaine pour le Bourbonnais ne baisse pour une meilleure égalité d’accès de tous aux services publics. Enfin, en ces périodes où de nombreuses personnes se sentent menacées par un risque d’exclusion, où progressent les phénomènes de repli sur soi, de crise identitaire, il faut rappeler que le Département, relais important de la solidarité, contribue au « bien-vivre ensemble ». Le 22 mars auront lieu les élections de l’Assemblée départementale. Les femmes et les hommes qui seront élus devront poursuivre une politique de proximité autour de l’objectif essentiel de renforcement du lien social. Vous êtes, nous sommes donc tous concernés. Le 22 mars, votez. afin que la laïcité, l’éducation, la culture redeviennent le ciment de notre pacte social républicain. Ce pacte se construit notamment à partir du vote qui désigne les représentants du peuple dans nos institutions républicaines. Il appartient donc à chaque citoyen de considérer le droit de vote comme une liberté fondamentale qu’il faut défendre et donc utiliser en votant massivement. Les élus de demain seront comptables de l’esprit du 11 janvier 2015. Vous pouvez compter sur l’ensemble des élus du groupe socialiste pour y être fidèles. pas les bras, et bien au contraire, se mobilise pour défendre au quotidien l’ensemble des territoires, pour vous protéger. Ses valeurs de tempérance, de pragmatisme, son attachement à l’équilibre entre les bassins de vie, son refus des choix idéologiques, sa volonté d’écouter et de rassemblement sont les bienvenus. Face à la crise, aux inquiétudes et aux menaces, les Bourbonnais doivent se rassembler pour affronter ensemble ces moments difficiles et construire l’avenir de notre département. Face au chômage, face à l’abandon de la ruralité, face au bazar territorial, l’heure de la mobilisation est venue.
RecreAction Les 18 et 19 avril, de 10 à 18 heures, l’Arboretum de Balaine, à Villeneuvesur-Allier, accueille la Fête des plantes Aglaé Adanson. « La manifestation s’adresse autant aux propriétaires de jardin qu’aux amoureux des plantes ou aux simples curieux », détaille Louise Courteix, maîtresse des lieux. Également responsable végétale des collections, classées Monuments historiques et Jardin remarquable, elle a préparé avec son équipe un programme à la hauteur du site. Ainsi, les visiteurs sont conviés à découvrir plusieurs expositions. La plus importante est celle réunissant des responsables de pépinières productrices de conifères, de plantes vivaces et grimpantes, arbres bulbes, plantes aquatiques, bambous, graminées, plantes médicinales, rosiers, orchidées, etc. Par ailleurs, différents artisans Fête des plantes Aglaé Adanson sont attendus (bois, composition florale, verrerie, miel, poterie…). À cela s’ajoutent une boutique de livres sur le jardinage et les jardins mais aussi des productions culinaires à base de plantes, des jardins miniatures, des visites commentées du parc, etc. Samedi, en début d’aprèsmidi, Dominique Mansion animera un débat sur les trognes (arbres émondés). « Cette intervention s’inscrit parfaitement dans l’esprit de notre événement où les échanges personnalisés avec les professionnels sont monnaie courante », souligne Louise Courteix, qui attend cette année près de 4 000 visiteurs. Arboretum de Balaine tél. 06 70 11 55 32 Devenez fan du Département de l’Allier 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :