[03] Reflets d'Allier n°56 mai 2013
[03] Reflets d'Allier n°56 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : nouvelles qualité de vie 100% garantie ruralités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Buzz&business 2MI se diversifie en Allemagne, Inde et Russie Implanté à Lavault-Sainte-Anne, le Groupe 2MI est spécialisé dans la conception et la réalisation d’outillages de précision et de prototypes destinés aux industries automobile et aéronautique. Avec ses 50 collaborateurs, principalement des techniciens sur des métiers très spécifiques, 2MI conçoit et réalise des moyens de contrôle et d’assemblage, des de deux ans. Dans un Cubing (des référentiels géomé- environnement de frilosité bancaire, triques pour la construction automobile), des maquettes de style et passer ce cap difficile. » ces avances nous ont permis de d’essais, des prototypes en composites carbone ou verre, des démonstrateurs, des véhicules mulets et des MESURE D’URGENCE outillages de fonderie complexes. « 2MI a subi la crise automobile de plein fouet en 2009 et 2010, indique Daniel Landreau, président et directeur général de 2MI, notamment en raison des restrictions budgétaires de nos deux principaux clients, Renault et PSA. aide peut s’inscrire en complément Pour faire face à d’importantes de celles du Conseil régional. n 22 Reflets d’Allier - Mai 2013 « Nous disposons de fortes compétences en management de projet. » difficultés de trésorerie, nous avons sollicité le Conseil général pour l’obtention d’une avance remboursable de trésorerie de 50 000 € et le Conseil régional d’Auvergne pour une aide du même montant. Elles nous ont été consenties début 2011, avec un échéancier de remboursement sur 5 ans, et un différé de remboursement « Améliorer notre compétitivité » Reparti sur la voie du développement, 2MI a alors accéléré sa diversifi cation dans le secteur aéronautique, en lançant également des programmes de développement en Allemagne, en Inde et en Russie. « Nous disposons de fortes compétences en management de projets, souligne Daniel Landreau. Ils sont tous uniques et nous devons les réussir. Améliorer notre compétitivité est un objectif stratégique et dans ce cadre, entre autres actions, nous prévoyons d’investir dans un trackerlaser et dans un centre d’usinage 5 axes grandes dimensions. » n 2MI – 5, rue de la Chabanne 03310 Lavault-Sainte-Anne tél. 04 70 05 35 56 – www.2-m-i.com La crise continuant de toucher durement l’économie de l’Allier, le Conseil général a décidé de mobiliser un nouveau fonds d’avance de trésorerie aux entreprises qui rencontrent des diffi cultés conjoncturelles liées au ralentissement économique. Il s’adresse aux entreprises de plus de 10 salariés, relevant du secteur industriel, de l’artisanat de production ou du BTP. Visant à leur donner un nouveau souffl e et à motiver leurs autres partenaires (banquiers, fournisseurs, clients…), il s’agit d’une avance remboursable sans intérêts dans la limite de 50 000 €. Cette Conseil général, service économie, tél. 04 70 34 40 03
Créer sa boîte, le bon outil exemple, les stratégies et les techniques commerciales, la réglementation, les statuts juridiques, etc. Un accompagnement individuel est également proposé lors des formations pour monter son dossier de création ou de reprise ainsi qu’un suivi personnalisé. Maintenant, à vous de franchir le pas ! n Prix d’excellence Pascal Perrin, vice-président du Conseil général, a remis le prix à Sébastien Garçon. La Chambre de métiers et de l’artisanat a salué le savoir-faire bourbonnais en remettant ses prix. Parmi ces récompenses, le prix développement durable du Talent d’or de l’artisanat, distinction du Conseil général, a été décerné à Sébastien Garçon. Installé à Contigny, il a suivi le parcours atypique d’un professionnel, formé sur le terrain pendant 16 ans aux métiers de la maçonnerie et de la taille de pierre dans des entreprises labellisées Monuments historiques. Il y a 7 ans, il a créé son activité en adoptant une démarche d’éco-construction et d’écorénovation. Après une formation dans le travail du chanvre, soucieux de favoriser les circuits courts d’approvisionnement, il a mis au point un enduit d’isolation chanvre-chaux, issu de matières premières du département. n Buzz&business Vous avez envie d’entreprendre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? La Chambre de métiers et de l’artisanat a une solution pour vous. Elle organise dans le courant du 2 e semestre deux formations, l’une à Moulins et l’autre à Montluçon, sur la création-reprise d’une activité en milieu rural. Financées par le Conseil régional d’Auvergne et le Fonds social européen, elles s’adressent aux demandeurs d’emplois (toutes activités confondues). Pendant 10 semaines de stage, incluant cinq jours en entreprises, les participants sont rémunérés et bénéfi cient d’une couverture sociale. Différents sujets sont abordés, comme, par Étienne Pauzet Directeur commercial d’Icopeint Chambre de métiers et de l’artisanat Pôle formation continue tél. 04 70 46 80 82 www.cma-allier.fr Face à face avec… (« Chamboirat », Ébreuil) n■Pourquoi avez-vous délocalisé votre entreprise de Saint-Bonnetde-Rochefort à Ébreuil ? En tant que fabricant de peinture, notre activité relève de la chimie. Nos locaux doivent donc répondre à des normes drastiques. Nous avons longtemps cherché un bâtiment sans le trouver, c’est pourquoi nous avons décidé de construire un nouveau site de production. Près de 1,5 M € ont été investis dans cette réalisation, autofi nancée à plus de 50% et soutenue à hauteur de 60 000 € par le Conseil général. n■Pour une entreprise d’une quinzaine de salariés, c’est un investissement conséquent… Il était très important pour nous de pouvoir pérenniser l’activité de notre société qui fête cette année ses 50 ans. Nous souhaitions aussi pouvoir mieux travailler et avoir la possibilité de nous développer dès que le marché le permettra. n■Quelles sont vos perspectives actuelles ? Aujourd’hui, nos concurrents possèdent leurs propres réseaux de distribution, alors que nous travaillons historiquement avec des grossistes. Nous avons dû ajuster notre stratégie, notamment en recrutant un commercial chargé de démarcher la clientèle locale. Nous développons désormais une offre directe aux professionnels mais aussi aux particuliers avec l’ouverture d’un magasin d’usine. Grâce à notre savoir-faire, nous nous plaçons sur des niches et notre important catalogue nous permet de répondre aux demandes les plus exigeantes et les plus inattendues. n Rejoignez le Département de l’Allier sur Facebook 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :