[03] Reflets d'Allier n°55 avril 2013
[03] Reflets d'Allier n°55 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Youssoupha en concert gratuit le 20 avril à Montluçon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
GrandAngle Contrats de génération Une alliance porteuse d’espoirs D’ici à 2020, plus de 5 millions d’actifs, actuellement en poste, seront partis à la retraite, et, parallèlement, près de 6 millions de jeunes auront fait leur entrée sur le marché du travail. Anticiper ce renouvellement des compétences est une nécessité économique et sociale. Le contrat de génération part d’un double constat. Seul un jeune sur deux est en Contrat à durée indéterminée (CDI). Ce n’est qu’après plusieurs années de contrats précaires qu’il peut prétendre à un CDI. Ces années retardent l’accès à l’autonomie, et, sans emploi stable, bâtir des projets s’avère difficile. Par ailleurs, les salariés seniors retrouvent difficilement un emploi lorsqu’ils perdent leur travail à quelques années de la retraite. Une nouvelle force Le contrat de génération propose un changement de regard : considérer les jeunes comme une chance, un investissement dans l’entreprise, et reconnaître la valeur de l’expérience des salariés âgés. Il ne s’agit pas seulement de maintenir un sénior dans l’entreprise pour chaque jeune recruté mais aussi de faire en sorte qu’il y ait une transmission de savoir, un compagnonnage. Plus que telle ou telle catégorie, l’alliance des générations est mise en avant, créant une nouvelle force pour l’économie et plus généralement la société française. En tout, 500 000 CDI seront ainsi créés pour les moins de 26 ans, l’aide de l’État – 2 000 € pour chaque jeune et 2 000 € pour chaque senior – étant conditionnée au maintien dans l’emploi d’un salarié d’au moins 57 ans pour chaque contrat signé. Le Département impliqué Pour être opérants, ces processus de transmission ont besoin d’être organisés. Il importe de repérer les compétences clés et d’assurer leur circulation au sein des entreprises. Déjà fortement impliqué dans la création d’emplois d’avenir, le Département s’engage désormais dans les contrats de génération. Il participe, via le Comité d’expansion économique de l’Allier (CEEA), aux côtés de l’État et des chambres consulaires, à détecter les besoins des entreprises, à jouer un rôle de facilitateur pour l’embauche d’un jeune comme pour le maintien dans l’emploi d’un senior sur le territoire. Un véritable plan d’actions départemental pour l’emploi est donc bel et bien en marche. Réforme scolaire Changement de rythmes à l’école primaire Dans le cadre des réformes liées à la refondation de l’école, celle des rythmes scolaires par le passage à la semaine de quatre jours et demi a fait naître quelques questionnements. Dans l’intérêt des enfants, le Département est favorable à ces changements, tout autant qu’à leur progressivité. Néanmoins, ils supposent, pour les uns et pour les autres, une réorganisation du travail, de la vie quotidienne, de la pédagogie et des moyens de déplacement. Organisateur des transports scolaires, l’impact de la réforme pour le Conseil général est actuellement évalué de 500 000 € à 1 M€. Il s’agit donc pour les collectivités partenaires, notamment les communes rurales, de trouver des solutions équitables pour faire face aux surcoûts et organiser au mieux l’exercice des Phovoir services publics qui leur incombe. Les communes ayant le choix de la mise en œuvre en 2013 ou 2014, dans l’Allier, la concertation se poursuit entre tous les partenaires. 4 Reflets d’Allier - Avril 2013
GrandAngle Tapis rouge aux métiers de bouche Charcutiers, bouchers, boulangers, pâtissiers et chocolatiers, tous spécialisés dans les métiers de bouche et candidats à l’installation, se retrouveront dans le Bourbonnais du 10 au 12 avril. Invités par la Mission accueil Allier (service du Conseil général), ces porteurs de projet qualifiés participeront à une session d’accueil d’actifs. Pendant trois jours, ils pourront découvrir le département, rencontrer des personnes souhaitant céder leur entreprise mais aussi des professionnels déjà implantés et l’ensemble des acteurs de l’installation. Plusieurs partenaires co-organisent ce rendez-vous impulsé par le Département : la Communauté de communes du Val de Besbre, la Bourse d’opportunité et la Chambre de métiers. Cette initiative bénéficie des soutiens financiers du Massif central et de la Région Auvergne. � Retrouvez plus d’information sur www.rejoignezlallier.fr LES ALLIER NeS - par Bruno le Bourbo Recours contre un tiers Vous êtes victime d’un accident mettant en cause la responsabilité d’une autre personne ? Vous devez impérativement le préciser aux professionnels de santé que vous consultez. En effet, ils peuvent ainsi le mentionner sur la feuille de soin électronique. Cette procédure permet à l’Assurance maladie de récupérer plus d’un milliard d’euros chaque année auprès des assureurs et des personnes responsables. � Handicap, les forces s’unissent Le Conseil général, dans son Schéma unique des solidarités, s’engage à soutenir les initiatives conjuguées visant à répondre vite et bien aux besoins des personnes. Dans le sud du département, il a dernièrement formalisé cette volonté. En effet, en relation avec l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne, il a signé un contrat pluri annuel d’objectifs et de moyens avec le groupement de coopération sociale et médico-sociale Sagess. Celuici rassemble, depuis 3 ans, l’Association pour la gestion des établissements pour personnes âgées et personnes handicapées (Agepaph), l’Association bourbonnaise pour l’accompagnement des personnes handicapées (Abah) et l’Association pour Vichy et sa région de parents et d’amis de personnes en situation de handicap (Averpahm). Cela représente 495 salariés. Le contrat d’un montant de 21,1 M€, dont 5,4 M€ de participation départementale, reprend 18 grands projets à venir, comme le recrutement d’un référent qualité, la création d’un service d’aide à l’insertion en milieu ordinaire ou encore l’ouverture d’une section annexe d’Esat. � Rejoignez le Département de l’Allier sur Facebook 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :