[03] Reflets d'Allier n°55 avril 2013
[03] Reflets d'Allier n°55 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Youssoupha en concert gratuit le 20 avril à Montluçon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
InterAllier Chevagnes Une maison à la santé de fer Il a fallu une volonté et une motivation sans faille. Mais quelques mois après son ouverture, la Maison de santé pluridisciplinaire (MSP) de Chevagnes a largement trouvé son rythme de croisière. Près de 80 patients viennent quotidiennement consulter un de ses professionnels. « Ce projet est une demande des médecins de la commune relayé par la mairie. Si cela avait été uniquement une volonté municipale, il n’aurait pas été viable », constate Philippe Charrier, maire de Chevagnes. Avec trois médecins généralistes, un cabinet d’infirmières, les permanences d’une diététicienne, d’un pédicurepodologue, d’une sophrologue et d’une kinésithérapeute-ostéopathe, il ne manque plus qu’un dentiste pour avoir une offre de soins complète. La prospection se poursuit donc. Alors, cette MSP d’un montant de 550 000 €, financée à hauteur de 26 % par le Conseil général, de 28 % par l’État et près de 11 % par l’Europe (Feader), affichera complet. � De Montluçon à Vallon-en-Sully Une ambiance très rive gauche Les travaux de terrassement touchent à leur fin. Dans une poignée de semaines, les engins de chantier attaqueront le revêtement. Viendra la pose des systèmes de sécurité (chicanes, garde-corps) et cet automne les plantations devraient débuter, renouvelant l’identité paysagère de ce site remarquable. Bienvenue sur la voie verte du canal de Berry ! Reliant Montluçon à Vallon-en-Sully, cet itinéraire de 18,5 km, accessible aux piétons, cyclistes, rollers et autres, est réalisé par le Conseil général. Conduit en concertation avec les sept communes traversées, il emprunte le chemin de halage, essentiellement le long de la voie ferrée (rive gauche). Le montant de l’opération s’élève à 1,8 M€. Pour sa réalisation, le Département a obtenu le soutien de l’État (230 000 €), de la Région Auvergne (720 000 €) et de la communauté d’agglomération de Montluçon (120 000 €). Cette voie verte, complétée par 3,5 km de véloroute, s’inscrit en cohérence avec le schéma régional et national. � Molinet, Coulanges et Chassenard > CANTONS DE DOMPIERRE-SUR-BESBRE ET LE DONJON Investissements fl uviaux Le Conseil général a signé un contrat « Territoires Allier » avec la Communauté de communes Digoin Val de Loire. D’une durée de trois ans et d’un montant de 99 063 €, il contribuera à l’aménagement de haltes nautiques dans trois communes et améliorera l’accueil des plaisanciers ainsi que des promeneurs. De la sorte, à Molinet, il est prévu de valoriser l’ambiance fluviale en créant un ponton pouvant accueillir jusqu’à quatre bateaux. En parallèle, la réalisation d’une aire de service pour camping-cars est programmée (12 emplacements). Une piste cyclable reliera les deux sites. À Coulanges, il s’agira de poursuivre les travaux de la halte, avec l’implantation de bornes de distribution électrique et des places de bastings pour l’accostage des bateaux. Quant à Chassenard, où de nombreux plaisanciers et vacanciers s’arrêtent, il a été décidé de renforcer l’attractivité du site avec un nouvel aménagement paysager (dont un parking enherbé) mais aussi l’installation d’une signalisation et d’une aire de pique-nique. � 18 Reflets d’Allier - Avril 2013
InterAllier Louroux-Hodement > CANTON DE HÉRISSON Une épicerie, un lieu de vie « Je me suis dit, c’est le moment ou jamais. » Il y a quelques mois, Corinne Bardot a repris l’épicerie de Louroux-Hodement. À 44 ans, après un licenciement économique, elle a choisi de devenir sa propre patronne. « Je venais de passer treize ans dans un magasin d’alimentation à Villefranche-d’Allier dans lequel j’exerçais différentes responsabilités. J’ai trouvé cette annonce par hasard dans le quotidien local. Un coup de chance car les dates de dépôt de candidatures arrivaient à échéance », se souvient la jeune quadragénaire. Sa volonté et son dynamisme ont tout de suite séduit la Mairie, propriétaire des murs et d’une partie du matériel. Épicerie, timbres, gaz, photocopies, mercerie : elle joue la carte des services et souhaite aller encore plus loin en proposant, par la suite, du carburant, du tabac, mais les démarches administratives dans ce registre ne sont pas simples. « On ne peut pas d’un côté dénoncer la désertification des campagnes et de l’autre côté empêcher le développement des commerces de proximité », regrette Corinne Bardot. Mais elle ne renonce pas, ce n’est pas le genre de la maison, surtout qu’elle bénéfi cie du soutien de sa clientèle, toujours plus nombreuse. � Épicerie ouverte du mardi au samedi de 7 h à 12 h 30 et de 15 h 30 à 19 h 30 – Dimanche de 8 h à 12 h 30. Vichy Maison des combats L’adage « Nul n’est prophète en son pays » ne rallie pas tous les avis. Depuis maintenant plus de quatre ans, l’association Regarder-Agir pour Vichy et ses environs se mobilise autour de la reconnaissance locale d’Albert Londres. Elle a en ligne de mire le rachat de la maison natale du grand reporter pour créer un lieu mettant en avant ses combats et ses écrits. Actuellement, elle travaille à la relance de sa procédure d’acquisition, bloquée dans un imbroglio juridique. Dans cette optique, l’association a mis en place un fonds de dotations. Pour récolter des dons, ses bénévoles sont sur tous les fronts : événements, présence lors des grands rendez-vous de l’agglomération et du département, édition d’une bande dessinée… N’hésitez pas à aller à leur rencontre. � Regarder-Agir 1, rue Besse, 03200 Vichy tél. 06 83 17 49 63 www.albert-londres-vichy.fr Sud Allier Réduction des déchets Tout le monde peut agir pour la réduction des déchets. Afin de sensibiliser l’opinion publique autour de cet enjeu, le Sictom Sud Allier a lancé un cycle de réunions publiques. Elles se poursuivent jusqu’à la fin du mois d’avril. Retrouvez le détail de ces rendezvous ouverts à tous et abordant les questions du compostage en vous connectant sur le site internet www.sictomsudallier.fr. � Rejoignez le Département de l’Allier sur Facebook 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :