[03] Reflets d'Allier n°55 avril 2013
[03] Reflets d'Allier n°55 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Youssoupha en concert gratuit le 20 avril à Montluçon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DO3SIER Jean-Jacques Rozier Président du comité de jumelage Allier-Niafunké (Mali) « I l y a 25 ans, le Mali a été la 1re coopération décentralisée initiée par le Conseil général. Face à la situation de l’époque, notre action a consisté en un accompagnement à la production vivrière, à la protection de la santé et à la relance de l’enseignement. Les enfants de certains villages n’étaient plus scolarisés depuis les années 1960. Entre 2000 et 2002, l’État malien s’est structuré en décentralisant. Certaines initiatives du jumelage ont été reprises : constructions d’écoles et création de rizières dans un pays où le désert avance de 100 km le temps de la vie d’un homme. Notre coopération décentralisée a alors pris tout son sens avec la mise en place d’actions de développement local, d’accompagnement des femmes dans la création de coopératives, de formation des élus… Cela en bonne entente avec les autorités locales. Tout a basculé en janvier 2012 avec l’invasion de l’ensemble du cercle de Niafunké, plongeant le pays dans l’inquiétude et le désespoir. Les garçons ont été armés, les jeunes filles violées, les villages pillés, le matériel médical détruit. Tous les progrès accomplis par les Maliens qui travaillaient durement au développement de leur pays ont été anéantis par le banditisme et l’intégrisme religieux qui Jean-Louis Champagnat Président de Teraanga, comité de jumelage Brugheas – Le Donjon – Saint-Yorre – Nguékokh (Sénégal) « L a coopération décentralisée avec le Conseil général a marqué un tournant dans les actions conduites par Teraanga au Sénégal. Elle nous a permis d’obtenir des moyens supplémentaires tant financiers qu’humains, notamment dans le montage des dossiers. Les interventions réalisées dans ce cadre institutionnel émanent de la population de Nguékokh et il lui revient de les pérenniser à long terme. La coopération apporte la certitude d’avoir des partenaires pour les projets mais elle implique aussi des droits et des devoirs. Ces règles légales permettent d’éviter les dérapages et d’éventuels détournements. Grâce à ce partenariat, nous avons déjà réalisé la réhabilitation et l’extension du réseau d’eau potable exploitent la misère. Pendant toute cette période, nous avons poursuivi l’action en aidant nos jumeaux maliens à acheminer de la nourriture dans toutes les communes du cercle de Niafunké. La récolte de l’année est correcte mais nous allons devoir reprendre d’autres interventions de nature humanitaire, pour lutter, par exemple, contre le choléra et le paludisme. Tout doit être fait pour redonner l’espoir, il faut continuer d’avancer. L’attente de la population est réelle. La France qui a partagé son histoire avec le Mali lui doit bien aide et appui. » � ainsi que la réfection d’un poste de santé. Nous travaillons en ce moment à la mise en place de l’assainissement dans un quartier de la ville et à la création d’un pôle culturel et de loisirs. Notre association reste tout de même une structure indépendante, continuant de porter des initiatives non prioritaires pour le Conseil général et le ministère des Affaires étrangères. Par exemple, nous organisons régulièrement des stages au Sénégal pour des élèves infirmiers de Moulins et de Saint-Étienne mais aussi pour des assistantes sociales encore en formation. Il est clair que cette coopération décentralisée nous a permis de gagner en crédibilité et d’être reconnus dans nos actions de développement. » � 14 Reflets d’Allier - Avril 2013
Solidarite, fraternite, reciprocite Mustapha Sbay Président de Pays d’Allier- Tiflet Al Maamora (Maroc) ous fêtons cette année les 10 ans « Nde notre coopération avec le Maroc. Il y a quelques années, nous avions la volonté de lui donner une nouvelle ampleur. La convention de coopération décentralisée, signée avec le Conseil général en 2009, nous a permis de franchir un pas important. Nous avons ainsi pu mettre en place un premier échange autour de la musique avec des collégiens français et marocains. Nous avons actuellement un projet très conséquent autour de l’alimentation en eau des villages. Pour le débloquer, nous souhaiterions élargir cette coopération à la Région de Rabat. Nous attendons son président Daniel Desvignes Président-fondateur de l’association APAU, Pays d’Allier-Uvurkhangaï (Mongolie) eaucoup d’événements se « Bsont passés en Mongolie depuis ces 13 ans de coopération décentralisée. En 1998, j’ai un vrai déclic pour ce monde post-soviétique où l’ensemble de la population était bien formé mais manquait de moyens. Dès l’an 2000, cela a été très important que le Conseil général soutienne APAU financièrement et humainement. Nous travaillons dans un climat de grande confiance, avec des gens toujours à l’écoute. Nous intervenons dans plusieurs secteurs. Le principal concerne le domaine de la santé de la mère et de l’enfant. Il aboutit à la création du 1 er pôle d’excellence de cœlioscopie gynécologique de Mongolie en relation avec le centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand. Il est dirigé par une femme mongole exceptionnelle, le Dr Unurjargal. Nous formons également de nombreux professionnels de santé par compagnonnage. Nous poursuivons ces échanges et nous recherchons des volontaires pour les accueillir en France dans les hôpitaux de la région. Nous avons initié en 2012 un nouvel axe de coopération : l’appui au développement touristique de la province. Au début de l’année, nous avons été très affectés par la disparition de notre ami mongol Démid, qui soutenait nos actions depuis 13 ans, notamment dans le tourisme solidaire. Aujourd’hui, notre coopération est à un tournant de son histoire. La Mongolie est en passe de devenir la Suisse del’Extrême-Orient grâce à ses incroyables richesses minières. Mais le pays tourne toujours à deux vitesses. » � à la Biennale de la coopération, c’est un signe encourageant. Même si nous avons également des projets autour de l’agriculture et de la formation des jeunes, l’association continue d’encourager des initiatives plus modestes mais nécessaires comme l’achat de bicyclettes pour les collégiens ou de brebis pour les femmes des douars. Il ne faut pas oublier que la plupart des gens demandent juste à vivre normalement dans la dignité. Toutes ces actions sont indispensables même pour nous qui résidons dans l’Allier. Elles participent au Vivre-ensemble, à ne plus rester dans son coin et à créer de nouvelles amitiés. Je défends ces valeurs depuis très longtemps. En plus, je suis persuadé que le développement de la vie associative, ici comme là-bas, est la base de la démocratie. » � Du côté de l’Europe Le Conseil général a aussi une coopération sur le vieux continent. Ainsi, il a développé plusieurs actions en Roumanie avec le judet de Cluj-Napoca. Une des plus emblématiques est celle réalisée avec la Médiathèque départementale de l’Allier. Grâce à un échange de savoir-faire, la 3 e ville roumaine a pu mettre en place un système de bibliobus. D’autres projets sont actuellement à l’étude dans le cadre de la coopération européenne. En effet, en matière de coopération, la Commission européenne soutient de nombreuses initiatives locales. Europe Direct Allier assure son relais dans le Bourbonnais. La structure hébergée dans les locaux du Conseil général apporte de l’information au grand public et son soutien aux porteurs de projets : jeunes, associations, comités de jumelage, collectivités… Elle peut les accompagner dans le montage des dossiers, les guider dans la recherche de fi nancements, rechercher des partenaires pour des échanges, relayer des informations, etc. Europe Direct Allier s’appuie sur son réseau qui compte plusieurs centaines de partenaires. Europe Direct Allier tél. 04 70 34 16 50 www.allier.fr > Le Territoire > Europe Direct Allier Rejoignez le Département de l’Allier sur Facebook 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :