[03] Reflets d'Allier n°54 mars 2013
[03] Reflets d'Allier n°54 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : Paléopolis, l'éclosion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
PorteVoix GROUPE COMMUNISTE ET RÉPUBLICAIN / FRONT DE GAUCHE Progrès social, paix, coopération Scellés dans le budget 2013 du Département, les engagements des élus communistes déclinent les priorités de la Gauche rassemblée en cohérence avec les besoins locaux. D’abord pour une solidarité toujours plus efficace quand s’aggravent les difficultés liées au chômage, à la précarité, à la faiblesse des salaires et des revenus…, mais aussi pour contribuer à l’équipement et à la modernisation de nos territoires. Il est toutefois évident que nos politiques locales sont fortement liées aux évolutions plus globales de la politique économique et sociale de notre pays ainsi que de l’Europe. En effet, si nous sommes mobilisés pour répondre aux besoins de nos populations, nous le sommes aussi pour que le changement attendu depuis la défaite de la droite en juin dernier prenne corps avec des mesures fortes pour la justice sociale et fi scale, pour le développement économique par la relance industrielle, par le déploiement de notre potentiel agricole, par la priorité aux services publics, piliers de la solidarité entre les hommes et les territoires. Inquiets de l’aggravation réelle et ressentie pour la vie quotidienne de nos concitoyens, nous sommes préoccupés par les contraintes qui pèsent sur nos propres moyens. Les politiques d’austérité sont injustes, ineffi caces, dangereuses pour l’avenir. Il est urgent d’en sortir, de prendre le temps du débat citoyen pour réformer en profondeur un État aujourd’hui basé sur la concurrence entre les salariés et les territoires, pour porter les exigences attendues de progrès social et de démocratie. Il est urgent, face aux dangers d’un monde rongé par les dominations et la guerre, de construire de nouvelles relations de coopération et de paix. n GROUPE SOCIALISTE Le temps et les moyens nécessaires Pas plus au niveau national qu’au niveau régional, départemental ou communal, il n’existe de baguette magique qui permette de faire jaillir une solution miracle, ni de s’exonérer de l’environnement économique et social dans lequel les élus exercent leurs responsabilités. C’est la raison pour laquelle, année après année, mois après mois, avec constance et opiniâtreté, les élus socialistes s’attachent à proposer, à construire et à mettre en œuvre, au sein des majorités qu’ils forment avec leurs partenaires, des politiques qui soient cohérentes et effi caces. La majorité départementale travaille, depuis 2008, à des projets et à des réalisations conformes aux réalités et aux besoins des populations et des territoires dans le cadre d’une gestion maîtrisée. L’élaboration et la mise en œuvre du budget 2013 sont la parfaite illustration de notre volonté de mener à bien notre mission sans rien renier de nos engagements, ni de nos ambitions pour l’Allier mais en adoptant un rythme compatible avec nos capacités. Qui veut voyager loin, ménage sa monture : cet adage vaut pour les politiques menées par les élus départementaux comme pour celles mises en place par les membres du Gouvernement qui doivent prendre le temps et les moyens nécessaires pour bien faire les choses. Certains, oubliant le parcours chaotique qu’ils nous ont fait subir dans le passé, croient utile de se réfugier dans la critique systématique et stérile… D’autres expriment une impatience et une insatisfaction compulsive à ne pas voir appliquées immédiatement des solutions qu’ils seraient bien en peine de mettre en œuvre eux-mêmes… Les élus socialistes le savent bien, quand les obstacles à surmonter sont importants, le meilleur chemin à suivre pour les franchir n’est pas forcément la ligne droite. Tout bon montagnard vous le dira. n GROUPE D’UNION RÉPUBLICAINE POUR LE BOURBONNAIS Le Département où la communication a un coût « Le département où vos projets ont des valeurs. » Tel est le slogan un peu fumeux inventé par la majorité départementale socialiste et communiste, et décliné sur de très nombreux panneaux 4 mètres par 3, ces dernières semaines dans tout l’Allier. Lancée en septembre dernier, cette campagne d’image très politique est censée « s’adresser à la fois aux habitants du département en créant une appropriation de la démarche favorisant la fi erté identitaire et aux personnes externes au département pour les séduire et leur donner envie de découvrir notre territoire », revendique pompeusement le Président du Conseil général. À l’arrivée, cette campagne qui voulait « sortir des sentiers battus » et « miser sur un ton décalé », apparaît surtout particulièrement déplacée dans le contexte économique et social actuel. À l’heure où le nouveau Gouvernement vient d’acter une baisse historique des dotations de l’État aux collectivités locales, au moment où les familles bourbonnaises s’inquiètent de la montée inexorable du chômage, la décision de consacrer 200 000 € annuels sur trois ans, soit 600 000 €, est plus que discutable. D’autant plus que nombre d’entre vous jugent sévèrement le choix des slogans. La campagne décline en effet la devise républicaine « Liberté, égalité, fraternité ». Or cette devise, à laquelle nous sommes tous attachés, n’est pas spécifi que à notre département, puisque par défi nition elle est commune à tout le pays. À la différence de la campagne identitaire que nous avions conduite avant 2008, elle ne permet pas de distinguer l’Allier, ni de mettre en valeur ses atouts. C’est pourquoi les conseillers généraux de notre groupe URB ont voté contre la poursuite de cette coûteuse campagne d’image lors de la commission permanente du 25 janvier. n 26 Reflets d’Allier - Mars 2013
RecreAction De fi l en fi l, l’étendage de la Grande Lessive gagne du terrain. Cet événement artistique éphémère initié au niveau mondial par la plasticienne Joëlle Gonthier revient pour la 3 e année consécutive à Vichy. Le 28 mars, les galeries couvertes du parc s’habilleront des productions des enfants des écoles maternelles et primaires de la ville, mais aussi de certains élèves de collèges, d’artistes, de résidents de maison de retraite… Ces œuvres flotteront au Grande Lessive de printemps Laurence Plancke vent, solidement attachées par des pinces à linge, grâce à un partenariat entre l’Éducation nationale et la Ville de Vichy. Des ateliers artistiques ouverts à tous compléteront l’exposition. Mais cette édition ne sera pas tout à fait comme les précédentes. En effet, une trentaine de communes rurales et péri-urbaines s’associeront à sa réussite. Maillant l’ensemble du département, toutes ont répondu à l’appel de l’Association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques (AGEEM 03), également impliquée dans cet événément. tél. 04 70 58 70 38 Rejoignez le Département de l’Allier sur Facebook 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :