[03] Reflets d'Allier n°52 janvier 2013
[03] Reflets d'Allier n°52 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
DO3SIER Au programme de 2013 Dans un contexte très tendu, le Conseil général continue d’accompagner le développement du territoire et sa population. Ainsi, plusieurs projets et initiatives vont se concrétiser dans les mois à venir. En voici quelques exemples. Le développement économique et l’emploi Accompagner l’économie de l’Allier est une priorité pour le Conseil général. Bien que ce domaine ne relève pas de sa compétence, il a décidé de lui attribuer 4,93 M €. Cette enveloppe se scinde en plusieurs parties : 1,39 M € pour le soutien au commerce et à l’artisanat ; 1,42 M € pour la création et le développement des entreprises ; 0,2 M € pour participer au financement du pôle de compétitivité Viameca (projet de plateforme mutualisée d’innovation à Montoldre) ; 1,25 M € pour le Comité d’expansion économique de l’Allier qui a vu ses missions renforcées ; 0,32 M € pour la politique d’accueil. L’habitat et le logement L’habitat et le logement, facteurs incontournables de la politique d’accueil du Conseil général, vont bénéficier d’une enveloppe de 5,18 M €. Une partie de cette somme sera notamment dévolue au soutien à Allier Habitat ainsi qu’à un vaste programme de rénovation énergétique de 23 000 logements, prévu sur 10 ans, en relation avec la filière des métiers du bâtiment. Mise en œuvre du Schéma unique des solidarités Dès 2013, un Schéma unique des solidarités prenant en compte tous les publics concernés (petite enfance, enfance, famille, personnes âgées et personnes handicapées) et mettant au cœur l’usager sera mis en œuvre. Avec une enveloppe globale de 165,85 M €, c’est une des politiques sectorielles les plus importantes du Conseil général, aussi génératrice de très nombreux emplois. La jeunesse et l’enseignement supérieur La jeunesse va bénéficier d’une enveloppe de 1,35 M € (1,24 M € en 2012). Une des mesures phares de l’année dans ce domaine concernera les emplois d’avenir puisque le Conseil général recrutera 23 jeunes non qualifiés dans les mois à venir. Mais d’autres éléments expliquent la progression du budget destiné à la jeunesse. Il est notamment Shutterstock possible de noter la montée en puissance du dispositif de soutien au permis de conduire. Avec une hausse de 7,15%, l’enseignement supérieur bénéficie aussi d’un important coup de pouce qui permettra de renforcer la présence de certaines formations sur le territoire, comme l’Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), ou encore de soutenir plus largement l’Institut universitaire technologique (IUT). Quant aux collèges, 8,4 M € leur seront affectés ; une somme réévaluée pour lancer d’importants chantiers, comme à Marcillat-en-Combraille ou à Cosne-d’Allier, et poursuivre les travaux dans les collèges François-Rabelais à Nérisles-Bains et Jean-Jacques-Soulier à Montluçon. Une partie de l’enveloppe servira à finaliser les aménagements numériques des établissements et leur équipement mobilier. Les infrastructures et la mobilité Devant le besoin impérieux de continuer à désenclaver le territoire, le Conseil général va investir plus de 14,3 M € dans les routes départementales, dont 6,5 M € pour des travaux de remise à niveau. Le Département poursuit aussi son engagement en faveur des grands axes routiers comme sur l’A719 (accompagnement financier) ou encore le projet urbain porté avec l’agglomération moulinoise autour d’un 2 e pont sur l’Allier mais aussi le contournement de Vichy. Le Département lancera également dans le courant du 2 e semestre les travaux nécessaires au très haut débit. Grands projets culturels L’ouverture complète du parc de paléontologie de Paléopolis marquera cette année 2013. Le Conseil général poursuit actuellement ses travaux en investissant 1,02 M €. En parallèle, les fouilles et la protection du Palais ducal de Moulins continueront pour un montant de 0,4 M €. 16 Reflets d’Allier - Janvier 2013
Un budget realiste TÊTE À TÊTE Contexte financier toujours difficile, interrogations sur les prestations liées à la dépendance, poursuite des actions de proximité, l’élaboration du budget 2013 du Conseil général a demandé la prise en compte de nombreux paramètres. Gilles Mazuel, élu de la majorité départementale responsable de ce dossier, revient sur sa réalisation. n■Reflets d’Allier : Dans quel contexte avez-vous établi le budget 2013 du Conseil général ? Gilles Mazuel : Comme l’ensemble des collectivités locales, le contexte actuel impacte la politique départementale. Il génère des difficultés qui se cumulent d’année en année malgré les dispositions que nous avons pu prendre pour maintenir le niveau de services et d’équipement nécessaires à la population. n■Reflets d’Allier : Existe-il des perspectives d’amélioration ? Gilles Mazuel : Le gouvernement a annoncé des changements. Sans eux, de toute façon, il ne serait pas possible de sortir de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons et de maintenir notre niveau actuel d’intervention. L’État a ainsi réaffirmé le maintien des conseils généraux et leur rôle essentiel dans les actions de proximité. En débloquant d’urgence 170 M € pour les Départements en difficulté, il a également apporté une première réponse au problème de fi nancement des allocations de solidarité telles que l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou encore la Prestation de compensation du handicap (PCH). Par ailleurs, il souhaite prendre en compte une meilleure répartition des ressources entre les Départements. Ce sont des signes encourageants mais nous continuons d’appeler de nos voeux une réforme pérenne de la prise en charge de la dépendance. n■Reflets d’Allier : Sont-ils les seuls signes encourageants ? Gilles Mazuel : Les emplois d’avenir représentent également une opportunité intéressante. Ils touchent les jeunes, une des grandes priorités de la majorité départementale. Ce nouveau dispositif devrait faire émerger des solutions durables pour les 16-25 ans, pas ou peu qualifiés, pour faciliter leur entrée dans le monde du travail. Nous inciterons également nos partenaires à s’engager dans ce processus qui va permettre de proposer des contrats de trois ans, à plein temps, payés au Smic avec une prise en charge de 75% par l’État. n■Reflets d’Allier : En 2013, est-ce que d’autres démarches partenariales vont aboutir ? Gilles Mazuel : Je pense que l’une des plus emblématiques concerne le très haut débit. Nous voulons utiliser ce dernier comme un véritable levier de compétitivité et d’attractivité du territoire. Sur ce dossier, nous partageons un engagement commun avec la Région et les autres départements auvergnats. Notre but est d’avoir à terme une offre performante de services et d’augmenter les débits, d’abord en direction des entreprises ainsi que des établissements scolaires et de soins, pour ensuite la généraliser à l’ensemble de la population. Il s’agit pour l’Allier de se positionner dès à présent dans l’environnement numérique de demain. Sur ce sujet, comme sur l’ensemble de notre action, nous mettons tout en œuvre pour favoriser l’assise de nos + d’infos en vidéo entreprises ainsi que de nos emplois pour permettre l’arrivée de nouvelles populations, désireuses de vivre la ruralité autrement. n Rejoignez le Département de l’Allier sur Facebook 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :