[03] Reflets d'Allier n°50 novembre 2012
[03] Reflets d'Allier n°50 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : habitat, faire des priorités un défi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
GrandAngle PR0FIL du MOIS Le Docteur Jacques Chevallier nous a quittés à l’âge de 66 ans. Depuis 2008, il était le suppléant de Nicole Tabutin, conseillère générale du canton de Moulins-Sud. Attaché à la région moulinoise, une de ses dernières grandes initiatives est d’avoir créé en 2009 la course « Vin’scène en Bourbonnais », dont le parcours relie les vignes du Saint-Pourcinois et le Centre national du costume de scène et de la scénographie (CNCS) à Moulins. Au-delà de son engagement sportif, ce pédiatre apprécié, ancien responsable du pôle mère-enfant à l’Hôpital de Moulins-Yzeure, a su s’impliquer au plus près des préoccupations de ses patients mais également de la population, notamment dans le domaine de la petite enfance. Il assurait ainsi la présidence de l’association « Farandoline », halte-garderie de Champmilan, et en tant que suppléant du Conseil général avait suivi de près le projet de crèche hospitalière. C’est un homme investi dans la vie locale qui nous a quittés. Le Conseil général souhaitait présenter ses sincères condoléances à toute sa famille ainsi qu’à ses proches. Contre la violence envers les femmes, l’action Silencieuses, pernicieuses et même parfois mortelles. Encore aujourd’hui, 1 femme sur 10 est victime de violences au sein de son couple. Le 25 novembre, la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes permet de mettre à jour ce qui reste trop souvent caché. À cette occasion, plusieurs manifestations sont organisées dans l’Allier. Jeudi 29 novembre, à 20 heures, la MJC de Montluçon accueille la pièce de théâtre interactive Silence, on frappe, avec la compagnie Entrée de jeu. Cette soirée tout public complète l’action conduite auprès des professionnels (travailleurs médicosociaux, associatifs, représentants des forces de l’ordre et de la justice…), autour de la déléguée départementale des droits aux femmes, le 21 novembre, à Yzeure, sur les agressions sexuelles et les viols. Bientôt un observatoire dans l’Allier La mobilisation s’inscrit plus largement dans le protocole départemental de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette feuille de route pour l’Allier débouchera, entre autres, en 2013 sur la création d’un observatoire départemental des violences faites aux femmes. Porté par le Conseil général, il sera la 2 e structure de ce type à voir le jour en France. Sa mise en place s’appuiera sur le savoir-faire de son homologue de Seine-Saint-Denis qui fête cette année ses 10 ans. « Quand l’Observatoire a été créé, on nous a dit qu’on allait stigmatiser notre département. Ce n’est pas le cas. Il montre juste que les élus et les professionnels souhaitent regarder la réalité avec lucidité », souligne Ernestine Ronai, chargée de mission au sein de l’observatoire du Conseil général du 93. Cette initiative a fait ses preuves : « Nous avons pu montrer que les violences existent et qu’elles sont d’une grande ampleur, tout en alertant l’opinion publique sur les conséquences catastrophiques pour les enfants. Nous avons créé des outils pour lutter contre ces violences et sensibiliser les professionnels à ces questions », poursuit celle qui n’a jamais arrêté de se battre pour faire reculer la tolérance face à des violences encore trop souvent ordinaires. Cette expérience sera précieuse à l’Allier. À l’instar de celui de la Seine-Saint-Denis, l’observatoire s’appuiera sur l’implication de ses partenaires dans une relation de confi ance et d’engagement. Shutterstock 8 Refl ets d’Allier - Novembre 2012
GrandAngle Un souffle de vie, une chaîne de solidarité « Toute cette solidarité nous a permis de nous sentir moins seuls, moins isolés. » Stéphanie Bernadot est la maman d’Alexandre. À 3 ans et demi, la vie de cet enfant de Dompierre-sur-Besbre a basculé avec de violentes douleurs dans les membres inférieurs, puis supérieurs, et la paralysie. Le diagnostic fut posé : encéphalomyélite (inflammation de la moelle épinière et du cerveau). Aujourd’hui âgé de 10 ans, Alexandre bénéficie d’une prise en charge du Conseil général par le biais de la Prestation de compensation du handicap (PCH). Elle contribue activement à de nombreux frais : aide pour l’achat d’un nouveau fauteuil roulant, financement d’une auxiliaire de vie, participation au séjour en centre de rééducation… Pour compléter ce soutien, une chaîne d’entraide s’est également mise en place et a débouché sur la création de l’association Un souffle de vie pour Alexandre. Elle récolte des dons complémentaires auprès des particuliers, des associations et des collectivités locales. Elle s’est même dotée d’un site internet : www.unsouffledevie.com. N’hésitez pas à vous connecter pour en apprendre plus sur ce généreux élan de solidarité et sur cette maladie. n Plus de 3,2 M € d’aides Lors de sa commission permanente de septembre, le Conseil général a attribué près de 3,2 M € de subventions. Le Département a accordé 1,4 M € au cadre de vie. Ainsi, 85 300 € ont été attribués aux villes proposant une saison culturelle. Du côté du patrimoine, 46 000 € de subventions ont été alloués pour des travaux en faveur du patrimoine rural non protégé privé et 99 187 € à Ainay-le-Château pour la restauration de ses remparts. Pour ce qui est de l’assainissement, 773 254 € ont été destinés à 16 communes pour qu’elles puissent voir aboutir leurs projets. Concernant les logements, Montluçon Habitat s’est vu notamment doté de 306 000 € pour la création ou la réhabilitation de 34 logements. Dans le domaine de la jeunesse, 294 nouveaux dossiers d’aide au permis de conduire ont été financés pour un montant de 109 800 €. Par ailleurs, 140 157 € de participation L’aide au permis de conduire permettra de financer 294 nouveaux dossiers. financière ont été actés pour les installations sportives mises en priorité à la disposition des collégiens. Toujours dans le registre des sports, 24 200 € vont venir soutenir 35 manifestations sportives de pleine nature et de sport adapté. En parallèle, dans les domaines des infrastructures et du développement, 1,7 M € ont été débloqués : 77 960 € pour l’agriculture, dont 26 580 € pour l’organisation de manifestations contribuant au rayonnement de l’Allier ; 52 187 € pour le développement économique, avec près de 40 000 € à Gel Réunion à Cérilly afin d’asseoir son activité ; 1,6 M € pour le développement territorial avec 747 000 € au titre des contrats communaux d’aménagement de bourg ; 11 608 € pour le tourisme. n Reflets d’Allier - Novembre 2012 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :