[03] Reflets d'Allier n°50 novembre 2012
[03] Reflets d'Allier n°50 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : habitat, faire des priorités un défi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
InterAllier PARTOUT DANS L’ALLIER Un accueil reconnu Le 1 er protocole départemental « Maison d’assistants maternels » a été signé. Passé entre le Conseil général, la Caf et la MSA, le document formalise un dispositif permettant à plusieurs assistants maternels d’exercer ensemble dans un local commun. Ce nouveau mode de garde est particulièrement adapté aux zones rurales où l’accueil collectif est peu développé. Mais ce n’est pas son seul avantage. En parallèle, il répond aux attentes des parents ayant des horaires atypiques. Il offre également la possibilité aux assistants maternels de concilier leur vie familiale et professionnelle. De plus, il donne une opportunité de travail à des assistants maternels qui ne disposent pas d’un logement compatible avec l’accueil de jeunes enfants. Ce regroupement de professionnels relève de la réglementation des assistants maternels. Pour la création de ces structures, des aides peuvent être sollicitées auprès du Conseil général, de la Caf, de la MSA et de l’Union européenne. n POUR EN SAVOIR PLUS Conseil général de l’Allier pôle enfance - famille tél. 04 70 34 40 03 www.allier.fr Varennes-sur-Allier Des chariots 100% bourbonnais Le savoir-faire agroalimentaire de l’Allier vient de trouver une nouvelle vitrine. Carrefour market de Varennes-sur-Allier a récemment signé les engagements « Magasin partenaire » avec le Comité départemental de promotion des produits agricoles et agroalimentaire de l’Allier (CDPA). Tout le monde trouve son compte dans cette démarche inédite. Ainsi, le distributeur est assuré de la provenance et de la qualité de ce qu’il vend. « Avec mes associés, il était dans nos valeurs de valoriser les produits locaux. Nous étions cependant confrontés à de nombreuses questions. Comment identifier les produits ? Qui contacter ? Le CDPA nous a accompagnés avant de nous proposer de devenir magasin partenaire », se souvient Bruno Moemersheim, le directeur. Par ricochet, les consommateurs, en quête d’authenticité et de consommation responsable, ont la possibilité de piocher allègrement et en toute confi ance dans le patrimoine gastronomique du Bourbonnais. Quant au CDPA, financé à 93% par le Conseil général, il complète son action de mise en avant des produits phares du département, comme les grandes fi lières Label Rouge et les vins de Saint-Pourçain AOC, mais également les produits de plus d’une vingtaine d’entreprises et de producteurs du département. Cette première signature ne devrait pas rester sans suite : le CDPA est déjà en pourparlers avec d’autres magasins implantés dans le département. n CDPA Yzeure Voyage dans 35 ans d’Histoire En ce mois de novembre, Yzeure termine un cycle de célébrations autour de 35 ans de gestion municipale. Du 16 au 24, à la Maison des arts et des sciences (rue Parmentier), une exposition retrace l’évolution et le développement de la ville. Elle met en exergue de nombreux domaines, de l’aménagement du territoire à l’urbanisation, en passant par les équipements, la vie associative, la petite enfance, les personnes âgées, etc. Les Yzeuriens peuvent replonger dans leur histoire grâce à de très nombreux documents et clichés. Cette exposition est le dernier rendezvous d’un riche programme d’animations commencé au mois de septembre, donnant lieu à des portes ouvertes, des réunions publiques, un rallye promenade et plein d’autres moments de découverte. n 18 Refl ets d’Allier - Novembre 2012
InterAllier RENCONTRE AVEC GUILLAUME MEXIQUE Guillaume Mexique ne se contente pas d’avoir les pieds bien sur terre ; il a aussi des rêves plein la tête. À la ville, il travaille dans la grande distribution ; à la scène, il se passionne pour l’art. Il a même ouvert à Gouise une galerie : la Grange. « Je ne vois pas pourquoi l’art serait réservé aux pôles urbains. Je trouvais intéressant d’ouvrir ce lieu dans ce village pittoresque qui n’a ni église, ni commerce, confi e-t-il. Il ne s’agit en rien d’une lubie. » « Nous avions créé l’association Bouquet d’art en 2008 pour assurer la promotion des artistes amateurs et confirmés. La galerie était un moyen de la faire évoluer. » Installée dans une grange de son domicile, qu’il a entièrement aménagée, elle accueille une centaine d’œuvres d’art originales, dont plusieurs de Marie-France Busset, actuelle invitée d’honneur. Les œuvres s’achètent ou se louent. La Grange abrite également des objets d’artisanat d’art : bougies, savons, bijoux fantaisie… Ouverte tous les dimanches jusqu’à fi n décembre, de 14 à 18 heures, elle fermera ensuite ses portes jusqu’en mai. D’ici là, son créateur envisage de rendre les expositions accessibles aux mal-voyants. n Bayet > CANTON DE SAINT-POURÇAIN-SUR-SIOULE Domérat > CANTON DE MONTLUÇON Lumineuses récompenses Bayet et Domérat ont été élus meilleurs points de collecte de lampes et néons usagés de la région Auvergne. Récylum, éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour l’élimination des lampes usagées, est à l’origine de ces distinctions attribuées dans la catégorie « déchèterie municipale ». Ces récompenses mettent également en lumière l’effort des habitants et leurs gestes écocitoyens. n Avermes > CANTON DE MOULINS En attendant l’ouverture des Portes de l’Allier Plus de 55 hectares, un investissement frôlant les 12 M € … Le projet est de taille. D’ici 2014, Avermes accueillera une zone d’activités commerciales, artisanales et de service (Zac). Elle ré équilibrera l’offre dans l’agglomération moulinoise. Baptisée Les Portes de l’Allier et située à proximité de l’ancien centre de tri postal, elle permettra de renforcer la présence des enseignes existantes mais également l’implantation de nouveaux magasins attractifs pour les consommateurs (Décathlon…). Une zone sera plus particulièrement dédiée aux activités tertiaires et de services ainsi qu’à l’artisanat. La SAS Avermes Distribution, gérant de l’hypermarché E.Leclerc, porte ce projet en étroite relation avec Moulins communauté. Devant l’ampleur de cette initiative et les emplois induits, l’agglomération touchera une subvention de 550 000 € du Conseil général pour sa réalisation. n Refl ets d’Allier - Novembre 2012 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :