[03] Reflets d'Allier n°50 novembre 2012
[03] Reflets d'Allier n°50 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : habitat, faire des priorités un défi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
DO3SIER TÊTE À TÊTE Un programme ambitieux et solidaire. Pascal Perrin, vice-président du Conseil général, notamment en charge de l’habitat et du logement, livre l’orientation de la collectivité départementale. n Reflets d’Allier : Dans les domaines de l’habitat et du logement, quelle est votre priorité d’intervention ? Pascal Perrin : Plusieurs particularités distinguent l’Allier des autres départements français. Nous avons un nombre plus important de propriétaires et nous comptons plus de maisons individuelles qu’ailleurs. Cependant, à côté de ces éléments positifs, la population a en moyenne des ressources inférieures. Or, dans les budgets des ménages, les dépenses énergétiques liées au chauffage augmentent sans cesse. C’est pourquoi nous avons décidé de renforcer la lutte contre la précarité énergétique. n Reflets d’Allier : Mais le programme « Habiter mieux » répond déjà à cet enjeu… Pascal Perrin : Nous souhaitons aller au-delà. Dans les dix prochaines années, nous voulons intervenir dans 5 000 logements du parc public et 18 000 du parc privé. Nos aides concerneront exclusivement les résidences principales. Elles s’inscrivent pleinement dans la notion de développement durable que nous défendons depuis plusieurs années avec notre Agenda 21 local, mais aussi dans la lignée des dernières orientations nationales, avec l’annonce de la réhabilitation thermique d’un million de logements énergivores. n Reflets d’Allier : Pouvez-vous développer cette notion de développement durable appliquée à l’habitat ? Pascal Perrin : Il y a un aspect social. Pour le Conseil général, il est fondamental, puisqu’il est le chef de fi le de la solidarité départementale. Il s’agira donc de s’adresser tout d’abord à des personnes disposant de faibles ressources et de les aider à limiter la hausse des charges énergétiques. Cela concernera aussi bien les propriétaires occupants que les bailleurs et indirectement leurs locataires. D’un point de vue économique, les travaux auront un impact important sur le tissu local, notamment dans les zones où la pression foncière est faible et où la construction s’essouffle. C’est une opportunité pour les entreprises qui s’adapteront à ces marchés émergents. Cela pourra avoir une répercussion positive sur les emplois. Il en découlera un impact favorable sur l’environnement, avec une limitation de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. n Reflets d’Allier : Vous annoncez des changements profonds, mais quand interviendront-ils ? Pascal Perrin : Nous avons d’ores et déjà constitué un groupe de travail avec les bailleurs, les associations de locataires et de propriétaires, l’État et les autres collectivités territoriales. Nous sommes en train de réaliser un diagnostic précis des besoins du territoire pour mettre en place, dès la fin du 1 er semestre 2013, des aides pertinentes répondant à nos objectifs sociaux. Il ne faut pas oublier que dans les logements, il y a des personnes, et que nous agissons avant tout pour elles. n Rendez-vous sur www.allier.fr Et découvrez les vidéo du dossier du mois 16 Refl ets d’Allier - Novembre 2012
Allier le département où vos projets ont des valeurs. le département où vos projets ont des valeurs. www.rejoignezlallier.fr www.rejoignezlallier.fr Vos projets ont des valeurs : vivre ensemble Il y a quelques semaines, le Conseil général a lancé sa nouvelle campagne d’image pour favoriser l’accueil de nouvelles populations. Tout un chacun a pu apprécier son ton décalé. Avec elle, l’Allier a su s’approprier la devise républicaine pour la décliner autour de trois notions porteuses d’avenir pour le territoire : l’accueil, le « Vivre ensemble » et le développement économique. La volonté du Département est de se démarquer des nombreuses autres campagnes de promotion territoriale qui ont pu voir le jour ces dernières années. Avec elle, il affirme sa différence et sa volonté d’ouverture. Il dévoile une terre où les valeurs prennent pleinement leur sens, où les projets professionnels et personnels deviennent naturellement réalisables et compatibles. Dans ce numéro de Reflets d’Allier, nous vous proposons de découvrir les trois mots clés incarnant les valeurs portées autour du « Vivre ensemble », thème emblématique et représentatif de la réalité de notre territoire : Solidarité De par sa configuration, l’Allier est un département où s’exerce plus facilement la solidarité locale. Avec des bassins de vie de taille raisonnable, les rapports humains sont apaisés. Il est aisé d’encourager les projets collectifs et le partage. La vie locale bénéficie du dynamisme d’un tissu associatif riche et varié. Il se traduit tant sur le plan de l’animation culturelle que de l’accès aux loisirs, au sport ou dans la vie quotidienne. Les politiques publiques favorisent les échanges intergénérationnels et une plus grande autonomie des personnes isolées. Proximité L’Allier est un département proche de ses habitants. Il s’organise autour d’un maillage de trois villes moyennes, entourées de bourgs-centres et de campagnes. L’organisation territoriale mise sur la proximité. Les espaces urbains, qui répondent aux besoins de services de la population, et les espaces naturels, qui offrent évasion et détente, sont facilement accessibles. Quant à la vie locale, les services essentiels sont disponibles rapidement, avec des échanges personnalisés, loin de l’individualisme souvent constaté dans les grandes aires urbaines. Égalité L’Allier est un département où chaque citoyen doit être égal. Dans la démarche du « Vivre ensemble », chaque habitant est considéré comme une ressource et est invité à participer à l’animation du territoire. La démarche s’adresse à tous et n’exclut personne. De nombreuses initiatives sont soutenues pour que l’enrichissement mutuel, la confiance en l’autre et la construction collective puissent renaître. Reflets d’Allier - Novembre 2012 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :