[03] Reflets d'Allier n°47 jun/jui/aoû 2012
[03] Reflets d'Allier n°47 jun/jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de jun/jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : les rendez-vous de l'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Religieusement vôtre Une très belle fille Souvigny/Pilier de la chrétienté au Moyen Âge, l’ordre de Cluny a fait de Souvigny l’une de ses « cinq filles » dès le X e siècle grâce à un seigneur de Bourbon. Plus de 12 000 fidèles, dont des rois et des papes, se retrouvaient dans l’immense nef de l’église prieurale lors des grands pèlerinages, attirés par les reliques des abbés Mayeul et Odilon. Au fi l des siècles, le prieuré prit de l’importance et l’église fut agrandie, accueillant deux chapelles funéraires des ducs de Bourbon. Plus vaste édifice religieux du Bourbonnais, ses décors tirent leurs influences des sculptures berrichonnes et des ornements bourguignons. Cette majesté se découvre seul ou accompagné lors de visites guidées. Un détour par le musée voisin s’impose aussi puisqu’il abrite un des chefs-d’œuvre de l’art roman : la colonne du Zodiaque. tél. 04 70 43 99 75 www.ville-souvigny.com À voir aussi … Lieux de culte ou pieux hommages, d’autres sites méritent un petit détour. La pagode de Noyant abrite un riche décor. Ce lieu dédié à Bouddha se visite pieds nus de 14 à 18 heures. Quant à son parc, avec ses statues monumentales, il est accessible tout au long de l’année, de 14 à 17 heures. tél. 04 70 47 29 37 Le Triptyque du maître de Moulins et l’identification de son auteur ont fait couler beaucoup d’encre. Daté de la fi n du XV e siècle ou du début du XVI e, le tableau représente la 6 Refl ets d’Allier - Été 2012 Sacrées soieries Moulins/L’ordre de la Visitation a trouvé à Moulins deux écrins pour dévoiler les travaux de plus de cinq siècles de dévotion et d’amour des arts décoratifs. Le lieu d’exposition permanent se trouve place de l’Ancien Palais ; l’autre à l’hôtel Demoret. Cette année, sous le patronage de Christian Lacroix, ce dernier accueille l’exposition « Sacrées soieries ». Elle invite les visiteurs dans un voyage à la fois éblouissant et intimiste avec comme fil conducteur plus de 150 étoffes d’apparat offertes depuis le XVI e siècle à l’ordre et sublimées par la foi et le travail des visitandines. Il est possible d’accéder à ce coin de paradis gratuitement, du mardi au samedi de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures mais aussi de 15 à 18 heures le dimanche et les jours fériés. tél. 04 70 44 39 03 www.musee-visitation.eu CDT 03 « Vierge de l’Apocalypse », en compagnie de donateurs comme Pierre II, Anne de Beaujeu et sa fille Suzanne. tél. 04 70 20 89 65 (gardien) Roman historique Châtel-Montagne/L’église paroissiale Notre-Dame refl ète parfaitement la superbe de l’art roman auvergnat. Également site clunisien, elle présente une nef et des bas-côtés étroits du début du XII e siècle alors que son déambulatoire, ses chapelles rayonnantes et son porche à deux étages datent de la fi n de ce même siècle. Dans ses tribunes, d’où il est possible d’admirer d’originaux chapiteaux, demeurent des traces de peinture murale. L’accès au site par le « Chemin des Dames » offre un angle de vue inédit sur cet édifice ouvert aux visites toute l’année de 9 à 17 heures et jusqu’à 19 h 30 l’été. tél. 04 70 59 37 89 www.chatel-montagne.fr La débredinoire de Saint- Menoux est en fait un sarcophage de pierre sur colonnettes du XIII e siècle. Installée dans l’enceinte de l’église, une légende locale lui attribue le pouvoir de guérir les simples d’esprit lorsqu’ils passent la tête dans son ouverture. Attention : cette année, l’édifi ce est en travaux, ce qui peut perturber les visites. tél. 04 70 43 92 28
Promenades en ville Moulins, la princière discrète Capitale du plus grand duché de France, Moulins est classée « Ville d’art et d’histoire ». Il suffi t de parcourir ses rues pavées pour partir à la rencontre des vestiges : tour de la Mal-Coiffée, pavillon Anne-de-Beaujeu, maisons à pans de bois, cours intérieures aux décors insoupçonnés, beffroi du XV e siècle dont le son des cloches rythme encore la vie des Moulinois… Cependant, loin d’être exubérante, la ville, sous ses faux airs de grosse bourgade de province, ne livre pleinement sa beauté qu’aux visiteurs patients et curieux. tél. 04 70 44 14 14 www.pays-bourbon.com Bourgeois esthète Patrimoine du Conseil général Pendant 100 ans, la Maison Mantin a gardé porte close, suscitant mystères et interrogations. Fin 2010, le Conseil général a ouvert à la visite cette imposante demeure, témoignage de la vie d’un bourgeois du XIX e siècle. Construite sur les ruines du château ducal et d’une ancienne bâtisse familiale, elle dévoile nombre de ses secrets lors de visites guidées (réservations obligatoires). Certains soirs d’été, il est possible de savourer un rafraîchissement sur sa terrasse au soleil couchant. Maison Mantin, place du Colonel Laussedat, tél. 04 70 20 48 47 www.mab.allier.fr de l’Allier Marcluczak Costumes de lumière(s) Unique au monde, le Centre national du costume de scène et de la scénographie (CNCS) a pris ses quartiers à Moulins en 2006, dans l’ancienne caserne Villars. Entièrement dévolu à la conservation du patrimoine matériel des théâtres, il a comme membres fondateurs la Bibliothèque nationale, la Comédie- Française et l’Opéra national de Paris. Le nom de son parrain est tout aussi prestigieux puisqu’il s’agit de Christian Lacroix. Le musée national a d’ailleurs décidé de poursuivre leur travail commun avec l’exposition « Christian Lacroix, la Source et le Ballet de l’Opéra de Paris ». Sous la direction du créateur, elle présente la mise en perspective des costumes et de leurs accessoires, du processus de leur création jusqu’à la présentation du ballet dans une chorégraphie du danseur étoile Jean-Guillaume Bart. tél. 04 70 20 76 20 – www.cncs.fr Glamour toujours Haut pavillon Autre écrin, autre ambiance. Du château de Moulins, commande majeure du couple ducal, reste la tour dite Mal-Coiffée et le pavillon Anne-de-Beaujeu. Celui-ci est l’un des tout premiers exemples d’architecture et de décor Renaissance construit en France. Érigé en 1497 par Marceau Rodier, il ne subsiste désormais que sa façade où l’on peut apercevoir les emblèmes des Bourbons : un chardon, une ceinture et un cerf-volant. Aujourd’hui, il accueille un musée où l’on peut voir des sculptures bourbonnaises mais également des œuvres classiques du XIX e siècle, de la faïence… Ce patrimoine du Conseil général consacre lui aussi son exposition temporaire aux animaux, en écho aux œuvres présentées au mij. Mab, place du Colonel Laussedat tél. 04 70 20 48 47 www.mab.allier.fr Mal coiffée, bien pensée Le Département souhaite redonner à l’ancien palais des ducs de Bourbon à Moulins, désormais sa propriété, sa splendeur passée. En plus des travaux entrepris et des fouilles archéologiques réalisées, il a engagé une réfl exion sur le devenir de cet édifi ce bâti aux XIV e et XV e siècles autour d’un projet culturel d’envergure européenne. Belles images au parfum d’enfance Au cœur du Moulins historique, dans un ancien hôtel particulier, le Conseil général a conçu un douillet cocon pour le musée de l’illustration jeunesse (mij). Patrimoine Patrimoine Ouvert depuis maintenant cinq ans, cet équipement unique en Europe dispose d’un fonds de 3 400 œuvres originales d’une trentaine d’illustrateurs de renom. Repensé récemment, il offre aux visiteurs un parcours ludique et interactif permettant de se familiariser avec l’illustration, art à part… entière. Actuellement, le 1er étage reçoit « Animalement vôtre ». Cette exposition temporaire met en perspective les rapports de l’homme à l’animal et sa place essentielle dans les albums jeunesse. Loups, ours ou bien encore batraciens suscitent tendresse mais aussi frayeur, entre autres sentiments. À vous maintenant d’éprouver les vôtres et de suivre à pas feutrés cette exposition, dont une autre partie se trouve au Mab (une entrée, un accès aux deux sites) ! Mij, 26, rue Voltaire tél. 04 70 35 72 58 – www.mij.allier.fr du du Conseil général de l’Allier Conseil général de l’Allier Refl ets d’Allier - Été 2012 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :