[03] Reflets d'Allier n°44 mars 2012
[03] Reflets d'Allier n°44 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Pal se lodge à la belle étoile.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
PorteVoix Groupe communiste et républicain/Front de gauche Pour que change la vie Notre pays s’enfonce de plus en plus vite dans la spirale de la crise. Entendons par là que pour répondre aux exigences de profits des plus puissants, le président de la République et le gouvernement redoublent d’imagination pour ponctionner toujours plus celles et ceux qui n’ont que leur travail, leur retraite ou de maigres revenus pour vivre. Nous sommes confrontés au quotidien à ces réalités qui frappent durement nos concitoyens, désespèrent les jeunes, angoissent les élus locaux et les responsables d’associations. Groupe socialiste Nous vivons une époque formidable ! Certains politiques veulent nous faire croire que l’intention vaut l’action et qu’une information travestie vaut argumentation critique. Depuis quelque temps, le président de la République multiplie les annonces de « mesures décisives » et de « réformes structurelles urgentes », tout en sachant parfaitement que les échéances électorales majeures de ce printemps rendent impossibles leur vote et donc leur application. Parallèlement, les seules mesures qu’il applique ne dérogent pas à la politique menée avec obstination depuis cinq ans : piocher Ruralités sacrifiées dans l’Allier À grand renfort de communication, le président du Conseil général tente de théoriser un concept de « Nouvelles ruralités » en regrettant « l’endormissement » de nos territoires. Notre groupe URB ne partage pas ce manque de considération pour le dynamisme de notre département et pour l’énergie de ses habitants. Au-delà des discours et des concepts de communicants, le budget 2012 du Département marque une nouvelle fois la diminution de son soutien à l’économie et au développement de nos territoires 26 Reflets d’Allier - Mars 2012 Les priorités sociales de notre gestion départementale, les décisions et les moyens que nous développons en faveur des solidarités, de l’habitat, des collèges… les engagements de modernisation des routes, notre lutte pour améliorer le réseau ferré et obtenir la grande vitesse sont autant d’éléments positifs pour l’Allier, autant de remparts contre une politique désastreuse qui disqualifie totalement les critiques excessives et mensongères de la droite locale. Mais nous voulons plus ! Avec vous, nous pouvons exiger d’autres choix pour l’emploi et des salaires décents, pour en finir avec la tyrannie de la finance et des banques, dans les poches du plus grand nombre pour protéger celles de ceux qui les ont déjà bien remplies. Le but de cette agitation n’est évidemment pas la recherche d’efficacité et de justice à laquelle les Français aspirent mais la communication à outrance qui permet d’occuper le terrain et de faire croire que l’on agit. Il en est de même au niveau départemental où l’opposition de droite fait mine d’ignorer les conséquences des mesures qu’elle vote au niveau national. Faute d’arguments critiques et de propositions concrètes réalisables, il s’agit de « faire le buzz » quitte à s’asseoir sur le minimum d’honnêteté intellectuelle que l’on serait en Groupe d’Union républicaine pour le Bourbonnais (moins 9% de crédits). Le Conseil général poursuit son désengagement initié en 2008 et, peu à peu, abandonne nos communes. Ainsi, à la dernière session, la majorité décidait arbitrairement de baisser de 30% les aides départementales à plus de 50 communes du département qui représentent plus de la moitié de la population départementale. En octobre, c’est le soutien au fonctionnement des gymnases communaux utilisés par les collégiens qui était visé. Puis en décembre, la majorité départementale décidait de supprimer la prise en charge des entrées piscines des scolaires pour de nombreuses pour reconstruire avec le service public, le développement de nos atouts agricoles, la reconquête industrielle, des solidarités efficaces pour le progrès et le lien social, pour des dynamiques et des coopérations entre nos villes et les territoires ruraux. En un mot, porter avec vous un nouvel espoir. À l’heure de choix politiques essentiels, les élus communistes et républicains front de gauche de l’Allier, porteurs de pratiques solidaires et de rassemblement de toute la gauche, s’engagent sans réserve pour de réels changements en faveur de l’intérêt général. n droit d’attendre d’une opposition responsable. Cette mise au point étant faite, la majorité départementale préfère consacrer son énergie à la mise en œuvre des actions nécessaires et utiles aux populations et aux territoires de l’Allier. Au-delà de nos compétences obligatoires, notre budget 2012 est la preuve concrète de notre détermination à financer notamment le soutien aux communes, à l’éducation et au secteur associatif. Vous pouvez compter sur les conseillers généraux socialistes et la majorité départementale pour respecter le mandat que vous leur avez renouvelé au printemps dernier. n petites communes ainsi que des aides aux classes transplantées, créant une inégalité entre les écoliers du département. Comment comprendre que les élus de la majorité rognent de quelques milliers d’euros ces soutiens qui bénéficient en particulier aux familles les plus modestes, alors que ces mêmes élus trouvent les moyens d’augmenter de 140 000 € leur budget communication ? À chaque fois, ce sont les communes qui sont délaissées et les Bourbonnais qui seront moins bien accompagnés. Belle preuve que les « Nouvelles ruralités » du président sont avant tout « des ruralités sacrifiées » ! n
Isabelle Gras RecreAction Porter un autre regard sur la nature et l’environnement. Les 23 es Rencontres Cinéma-Nature reviennent à Dompierre-sur- Besbre du 29 mars au 1er avril. Avec sa sélection exigeante de courts et moyens métrages créatifs et atypiques, le festival Cinéma- Nature est un événement unique où l’engagement rime avec qualité. Au-delà de la compétition officielle de films et ses réalisateurs invités, la manifestation réserve de nombreuses surprises autour du thème 2012 « Couleurs jardin » : village associatif et marchand, troc aux plantes, expositions dans toute la ville, stage photo, conférences, ateliers, spectacle déambulatoire dans les rues… Nature explosive sur grand écran Et, pour les enfants : animations de la médiathèque, végétaux sonores et jeux en bois. Enfin, une nouveauté marquera cette année avec un bal trad’, samedi 31, emmené par la musique foisonnante et bocagère de La Chavannée. tél. 04 70 34 62 81 www.rencontres-cinema-nature.eu Reflets d’Allier - Mars 2012 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :