[03] Reflets d'Allier n°44 mars 2012
[03] Reflets d'Allier n°44 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Pal se lodge à la belle étoile.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
CDPA-J.Mondière DO3SIER Avec l’Agri’Plan, le Conseil général a marqué son soutien à l’agriculture départementale. Ce document, établi avec l’ensemble des filières agricoles, s’appuie sur les trois piliers du développement durable : l’économie, le social et l’environnement. Pour ce qui concerne l’économie, nombre de ses dispositifs visent à développer l’autonomie et l’innovation des entreprises agricoles par la création de valeur ajoutée, la diversification des sources de revenu et la maîtrise des charges d’exploitation. Dans ce domaine, l’aide à l’engraissement des bovins mâles est un exemple probant. Cela a permis aux éleveurs d’être moins dépendants des fluctuations du marché. D’autres points, favorisant l’autonomie économique des exploitations, ont été également développés : mise en place de circuits courts de commercialisation ; encouragement à la création d’activités de services telles que la vente à la ferme, les chambres d’hôtes… Tout cela a été renforcé par le soutien à la diversification des filières, le lancement de nouveautés comme le chanvre, le soutien à l’agriculture biologique et le développement des signes de qualité (labels). ZOOM 14 Reflets d’Allier - Mars 2012 Une autonomie retrouvée Au niveau social, les actions du Département ont pour but de maintenir les emplois sur le territoire, notamment avec l’incitation à la transmission d’exploitations à des jeunes agriculteurs. Le soutien à la construction de bâtiments d’élevage, l’aide à l’achat de matériel en Cuma, etc., traduisent cette volonté. Au-delà des aides à l’installation, le Conseil général favorise également activement le salariat dans le monde agricole, avec un soutien financier à la création d’emplois stables par les groupements d’employeurs. Pour ce qui est de l’environnement, la collectivité a véritablement souhaité réconcilier l’agriculture et la société. Il intervient donc autour du maintien de la qualité des eaux, du développement des énergies renouvelables et de la conservation des paysages. L’appui technique est d’ailleurs un axe fort de ce document. Bien que cela ne relève pas d’une de ses compétences obligatoires et en vue de la réforme de la Politique agricole commune (Pac) en 2014, le Conseil général met tout en œuvre pour que la « Ferme Allier » conserve son autonomie et son dynamisme. n
Avoir c’est bien. Faire connaître, c’est encore mieux. Le Comité départemental de promotion des produits agricoles et agroalimentaires de l’Allier (CDPA) assure une valorisation active des productions locales. Financé à hauteur de 93% par le Conseil général, le CDPA rassemble, depuis 1992 sous la marque collective Produits d’Allier, les producteurs fermiers, les entreprises agroalimentaires, les groupements de producteurs et les signes officiels de qualité. Dans ses rangs, il est également possible de retrouver les confréries de l’Allier, des associations de restaurateurs, etc. De par sa forme associative et ses actions, le CDPA est une structure quasiment unique dans l’Hexagone et très enviée par d’autres départements. Son activité est à l’image de la diversité de ses différents membres, avec deux cibles distinctes : le grand public et les professionnels. Ainsi, il participe à beaucoup d’événements départementaux mais également à des salons internationaux comme le Sirha (Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation) ou le Sia (Salon international de l’agriculture). Cela représente une véritable aubaine pour ses adhérents pour qui de telles Deux allies de qualite Le CDPA est une structure quasiment unique dans l’Hexagone et très enviée par d’autres départements. Produits d’Allier : 10 ans au service du bon goût vitrines seraient inaccessibles sans lui. Association de terrain, le CDPA a également mis en place de nombreux outils de promotion. C’est le cas avec le Répertoire des magasins d’entreprise agroalimentaire de l’Allier ou encore Les Relais Produits d’Allier. Avec L’Allier Box, les produits « Made in Allier » ont désormais leur écrin. Du côté de la restauration collective, une charte favorise l’utilisation et l’appropriation des productions locales par les chefs de cuisine. Dix nouveaux collèges viennent de la signer. Ils rejoignent les huit établissements déjà impliqués dans l’élaboration de plats à partir de produits locaux. Très attentif à l’air du temps, le CDPA affiche aussi une forte présence sur la toile. Son site Internet comptabilise près de 8 000 visites mensuelles et il dispose depuis peu d’un compte Facebook. Grande réussite, sa rubrique Allier cook offre la possibilité de découvrir, tous les mois, une nouvelle recette réalisée par un chef de l’Allier. Structure réactive, le CDPA a su en dix ans s’imposer comme une association incontournable, au service de l’Allier et de ses savoir-faire. n POUR EN SAVOIR PLUS CDPA, BP 67 03402 Yzeure tél. 04 70 46 95 60 www.produits-allier.com Reflets d’Allier - Mars 2012 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :