[03] Reflets d'Allier n°43 février 2012
[03] Reflets d'Allier n°43 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Montluçon, un chantier titanesque.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DO3SIER Vivre ensemble Croire en Un Français sur deux se sent aujourd’hui menacé par un risque d’exclusion. Réel ou pas, ce sentiment reflète le désarroi de la société face à une crise profonde, se traduisant par une précarité économique mais également relationnelle et identitaire. L’Allier n’y échappe pas. À la transformation de la cellule familiale (éloignement géographique, divorce…), s’ajoute la diminution des solidarités de voisinage. L’origine a pris le pas sur la proximité pour créer du lien, qu’elle soit sociale, ethnique ou générationnelle. Cette précarité relationnelle augmente le risque d’exclusion à chaque étape de la vie. Tous les âges sont concernés. Cela touche des jeunes, souvent « en galère », jusqu’aux seniors qui ne sont pas épargnés. Ils désespèrent de ne plus avoir de reconnaissance sociale, alors même que leur expérience et leur disponibilité pourraient constituer de véritables atouts. Du côté des actifs, ce n’est pas mieux. En dix ans, les bénéficiaires des minima sociaux ont doublé. Le chômage structurel et la précarisation de l’emploi se sont étendus. Pourtant le travail n’est pas seulement une source de revenus. Il demeure un espace privilégié de construction et de reconnaissance sociale. Dans un contexte institutionnel et financier difficile, l’insécurité touche de plus en plus de personnes. Actuellement, tout le monde se sent concerné. 10 Reflets d’Allier - Février 2012 l'autre Pourtant, la morosité peut être contrée. Le lien social s’affirme d’ailleurs comme un outil fédérateur d’une redoutable efficacité. C’est pourquoi le Conseil général le replace au cœur de son action ainsi que nombre de ses partenaires : responsables associatifs, élus, professionnels… Les habitants sont également invités à rejoindre cette démarche pour L’ensemble des acteurs locaux et des politiques de pr o x i m i t é d o i t s e m o b i l i s e r a u t our du r en f o r c e me n t du l i en social. que l’engagement citoyen soit une valeur partagée par tous. C’est un appel à la fraternité, à la construction d’un nouveau vivre ensemble, une réponse sociétale apportée à la crise.
La nécessité de retisser le lien social s’affirme.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :