[03] Reflets d'Allier n°42 janvier 2012
[03] Reflets d'Allier n°42 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : la RCEA bien suivie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DO3SIER Une présentation en budget annexé. Pour la 2 e année consécutive, la majorité départementale a retenu cette forme budgétaire pour mettre en avant les trois allocations de solidarité : Allocation personnalisée d’autonomie (APA), Prestation de compensation du handicap (PCH) et Revenu de solidarité active (RSA). En effet, elle souhaite ainsi donner plus de lisibilité aux difficultés financières dans lesquelles l’État plonge les Départements par son désengagement. Cette année encore, leur compensation partielle représente un manque à gagner de 40 millions d’euros pour l’Allier. Au fil du temps, il a fallu répondre à l’accroissement de la pauvreté, à la lutte contre la perte d’autonomie des personnes âgées et donner une nouvelle place légitime aux personnes handicapées. Il en a été de même dans le domaine de la protection de l’enfance ou de la prise en charge des personnes vulnérables. Ces 25 dernières années, vingt textes fondamentaux ont été adoptés au niveau national pour une mise en application au niveau local. ZOOM 14 Reflets d’Allier - Janvier 2012 Solidaire et fier de l’être Lors de ces diverses évolutions, l’État a placé les Conseils généraux comme chefs de file des solidarités. En 2012, il est donc normal de les retrouver au cœur de la politique départementale bourbonnaise, avec un budget avoisinant les 160 millions d’euros. Au-delà de l’investissement humain, il existe un enjeu de cohésion sociale et de lutte contre les inégalités. Favoriser les partenariats Aujourd’hui, les politiques sociales doivent aussi répondre à un nouveau défi : le Vivre ensemble. C’est pourquoi le budget du Conseil général, en plus des prestations obligatoires, prend en compte cette notion. Il a la volonté de favoriser les partenariats avec les collectivités et le secteur associatif pour lutter contre l’isolement, le repli sur soi et la ségrégation sociale. Dans un climat de confiance et de sérénité, il entend redonner à la personne une vraie place dans la société, même s’il rencontre des difficultés. n
Avec les « Nouvelles ruralités », le Conseil général entend valoriser l’ensemble de l’Allier comme une terre d’accueil, d’initiative et de développement. Le budget 2012 reflète cette volonté respectueuse des valeurs de solidarité et de proximité portées par le Département. Plus de 420 000 € vont être directement consacrés à la seule politique d’accueil. Cette somme englobe plusieurs actions : › Participation financière auprès des territoires pour la mise en place d’une politique d’accueil ; › Construction d’une offre d’accueil qualifiée, notamment en lien avec la Région et le Pays Vichy-Auvergne ; › Organisation d’une session d’accueil dans les métiers du bâtiment ; › Partenariat avec l’Agence régionale de développement des territoires d’Auvergne (ARDTA) ; › Développement de l’offre résidentielle (courte et longue) pour les artistes et les entrepreneurs, avec la remise sur le marché de logements vacants (expérimentation dans le Bocage bourbonnais) ; Un budget & une vision Le budget consacré aux solidarités représente une enveloppe de 160 millions d’euros. Il tient une place centrale dans la politique du Conseil général. « Nouvelles ruralités » : après l’ambition, l’action ! › Poursuite du dispositif « Wanted » visant à favoriser l’installation de jeunes médecins en milieu rural ; › Renforcement des moyens humains propres au Conseil général et lancement de nouvelles actions. En parallèle, d’autres marqueurs confirment la détermination du Département. C’est le cas de l’enveloppe de 3,8 millions d'euros consacrée aux investissements du Plan départemental de l’habitat, favorisant une offre de qualité. La dynamique est identique au niveau économique. Près de 5 millions d’euros seront répartis entre les aides aux commerces et à l’artisanat, à l’investissement immobilier et matériel en direction des PME, au soutien aux projets innovants dans les filières émergeantes… Il en est de même pour l’investissement touristique, avec des projets comme Paléopolis à Gannat. Par ailleurs, pour faire connaître l’Allier, une campagne d’image sera lancée dans les prochains mois. Avec son budget 2012, le Conseil général défend un département rural structuré, attractif, fier de son identité et de ses ambitions. n Reflets d’Allier - Janvier 2012 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :