[03] Reflets d'Allier n°41 décembre 2011
[03] Reflets d'Allier n°41 décembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : nouvelles ruralités... fierté, espoir, ambition.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Entreprendre Restauration Jacques Decoret fidèle à son étoile eul chef étoilé de l’Allier, Jacques Decoret poursuit à Vichy une trajectoire remarquable. Reconnu pour son éclectisme et sa créativité, ce cuisinier a mâtiné son talent aux côtés des plus grands de la profession : Troisgros (Roanne) ; Lorain, à la Côte Saint-Jacques (Joigny) ; Passard, à L’Arpège (Paris) ; ou encore Marcon, à l’Auberge des Cimes (Saint-Bonnet-le Froid). C’est en 1998 que Jacques Decoret ouvre, avec son épouse Martine, son premier restaurant avenue de Gramont, à Vichy. Original et inventif dans sa cuisine, le chef propose même à ses clients de l’époque de sniffer des rails de tomate ou de gober une bulle d’huître. « C’était un clin d’œil, sourit-il, une bonne manière de dire que la cuisine est un mélange de plaisir et de sourire. » Une nouvelle ampleur à l’aventure Ce technicien hors pair, dont le col bleu-blancrouge rappelle en toutes circonstances le titre de Meilleur Ouvrier de France décroché en 1996, veut privilégier les produits de l’Allier et de l’Auvergne, pour souligner son ancrage typiquement bourbonnais. Avenue de Gramont, le succès ne se fait pas attendre, avec une étoile au guide Michelin en 2000, mais Martine et Jacques Decoret veulent donner plus d’ampleur à leur aventure. La maison Decoret déménage donc en 2008, pour investir un chalet Napoléon III, directement ouvert sur le Parc des Sources. « C’est un nouvel élan, confirme Jacques Decoret. Mais je ne me sens pas différent. Ma cuisine reste avant-gardiste et concrète. Et je continue à m’inspirer de l’instant présent. » 7 22////Décembre 2011 Quelle est la recette d’un aménagement harmonieux ? « Quand nous avons voulu aménager notre nouveau restaurant, en 2008, nous souhaitions préserver le caractère de ce chalet impérial construit sous Napoléon III, souligne Martine Decoret. L’architecte Jean-Michel Brouillat a eu l’idée d’une avancée de verre au toit végétal, pour prolonger le bâtiment. Les briques de l’ancien chalet, le bois de la montagne bourbonnaise, et la transparence du verre se marient remarquablement. Ce mélange entre ancien et contemporain apporte à notre salle de restaurant calme et luminosité, avec une vue remarquable sur le Parc des Sources. » 3 questions + En savoir plus Maison Decoret, 15, rue du Parc, 03200 Vichy – tél. 04 70 97 65 06 – www.jacques decoret.com Martine Decoret, Maison Decoret à Vichy Quels sont les avantages de cette installation rue du Parc ? En complément de l’espace restauration, nous disposons désormais de cinq chambres. Cet aspect hôtellerie est important et, en même temps, très logique. Il permet de recevoir les gens chez soi. Chacune de nos chambres se distingue par des couleurs différentes et toutes sont tournées vers le Parc des Sources. Le toit végétal du restaurant confère à l’ensemble un surcroît de verdure. On pourrait vraiment se croire à la campagne. En 2011 la Maison Decoret a fait son entrée dans la prestigieuse chaîne « Relais et Châteaux » … C’est la reconnaissance du travail fourni. Dans l’aménagement et le soin que nous avons portés à la décoration de nos chambres, mais aussi par tout ce qui est fait par nos équipes en cuisine. Car « Relais et Châteaux » a également dédié à Jacques le titre de « Grand Chef ». Cette distinction ne changera cependant pas l’esprit dans lequel nous travaillons, car nous voulons rester à la portée de chacun. Comment la Maison Decoret s’ouvre-t-elle sur l’extérieur ? Mon mari organise des stages de cuisine, qui permettent de côtoyer le chef, de le voir en action et de découvrir la technique. Notre boutique propose de nombreuses idées cadeaux autour des arts de la table et de la décoration. On y trouve également nombre d’ustensiles que le chef utilise en cuisine. Et nous allons prochainement mettre en ligne nos bons-cadeaux, qui permettent d’offrir des stages, des déjeuners et des dîners, ou, encore, tous les produits de notre boutique. www.allier.fr
Télétravail Le homeshoring arrive dans l’Allier Au m o i s de d é c e m b r e 2 0 1 1, l e département entre dans une nouvelle ère du télétravail. En effet, le Comité d’expansion économique de l’Allier (CEEA) signe avec EODOM, leader national du homeshoring pour les indépendants, une convention de partenariat. Qu’est-ce que le homeshoring ? On connaît les centres d’appels classiques, avec des plateaux où des agents reçoivent des appels sur divers sujets (assistance automobile, téléphonie, etc.) et traitent les demandes. Le homeshoring, c’est faire la même chose, mais de chez soi. Il suffit d’avoir un ordinateur, un casquemicro et une connexion internet. Les entreprises de homeshoring proposent donc une activité complémentaire aux travailleurs à domicile. Le partenariat entre EODOM et le CEEA comprend des missions pour 50 personnes. « Il s’agit pour des salariés à temps partiel, des femmes d’artisans mais aussi des demandeurs d’emploi, etc., de pouvoir bénéficier d’un complément de salaire », explique Pauline Rivière, en charge du suivi de ce dossier au CEEA. Ma petite entreprise Petits cailloux pour changement de vie ini le public, vive le privé ! Il y a un peu plus d’un an, Christophe Dufour quittait le fonctionnariat pour installer à Montoldre une entreprise de vente et de livraison de granulats. S’appuyant sur ses précédentes expériences dans le transport, le commerce et le bâtiment, il s’équipait de deux camions benne de 3,5 et 9,5 tonnes. « Les artisans et les particuliers ont souvent du mal à se faire livrer du sable, des graviers ou du gravillons de couleur en petite ou moyenne quantité. Je peux intervenir dès que la commande atteint la tonne avec des matériaux pour la maçonnerie ou l’ornement », explique l’entrepreneur qui souhaitait répondre aux attentes de cette clientèle. Aujourd’hui, la réussite de ce pari s’amorce avec des carnets de commande qui se remplissent régulièrement. Il faut dire que Christophe Dufour possède un atout de taille dans sa poche. « Grâce à la position centrale Les missions confiées par EODOM se concentreront essentiellement sur la relation client, comme, par exemple, le traitement des commandes téléphoniques de M6 Boutique. Les personnes intéressées par cette opportunité bénéficieront d’un accompagnement personnel dans différentes étapes : appui au projet professionnel, choix du statut juridique, suivi de la qualité des missions proposées… L’avantage pour le téléconseiller est qu’il gère lui-même son temps de travail. Complètement autonome, l’agent choisit lui-même ses missions et organise son planning. Il peut ainsi éventuellement conjuguer son activité principale avec des missions pour EODOM. 7 + En savoir plus CEEA, 12, cours Anatole-France, 03000 Moulins – tél. 04 70 46 84 10 – www.ceea-allier.com — priviere@ceea-allier.com de mon entreprise, je suis à équidistance des carrières et des sablières. Cela me permet de m’inscrire dans une démarche de développement durable et de tirer les coûts, car le premier handicap est bel et bien le prix du transport », poursuit-il. À terme, il voudrait embaucher un collaborateur et monter un dépôt afin d’avoir du stock. Mais, pour l’instant, sa priorité demeure la consolidation des fondations de sa jeune entreprise. 7 + En savoir plus Dufour matériaux, 03150 Montoldre, tél. 06 30 41 39 72 – http://dufourmateriaux.wifeo.com EODOM Entreprendre Formation Un institut pour les territoires Le Conseil général a choisi d’adhérer à l’Institut d’Auvergne du développement des territoires (IADT). Ce nouvel établissement, installé au cœur de Clermont-Ferrand, regroupe, dans un même lieu, les formations de niveau master et doctorat, consacrées aux métiers du développement territorial. Désormais, les enseignements qui étaient dispensés à l’université d’Auvergne (master droit, économie et gestion des collectivités territoriales), à l’université Blaise- Pascal (géographie des territoires ruraux et aménagement rural) et dans les écoles décentralisées d’ingénieurs (VetagroSup et Agro- ParisTech) se retrouvent à l’IADT. Cette offre de formations rationnalisée va permettre d’exploiter les complémentarités des enseignements, tout en conservant leur spécificité et en développant les partenariats, comme avec le Cemagref. Par ailleurs, les étudiants et les chercheurs vont disposer d’un lieu d’échanges unique autour d’un centre de documentation mais aussi de différents séminaires. En parallèle, la volonté est d’inscrire le dispositif pédagogique en relation avec les besoins et les projets des collectivités territoriales, en leur apportant des solutions adaptées. La gestion de l’IADT a été confiée à un Groupement d’intérêt public (GIP), dont fait partie le Département de l’Allier, à l’instar du Puy-de-Dôme, de la Région Auvergne, des deux universités et de VetagroSup. À peine en place, le concept de l’IADT se développe déjà. Ainsi, la recherche et la formation continue affirment leur présence, comme l’ouverture vers le Massif central et à l’international avec des universités partenaires en Europe, mais aussi dans les anciens pays de l’Est et le Maghreb. ¶ ¶ IADT, 51, bd François- Mitterrand, 63000 Clermont- Ferrand - tél. 04 73 41 13 20 Décembre 2011////23 Camif



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :