[03] Reflets d'Allier n°40 novembre 2011
[03] Reflets d'Allier n°40 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : déchets... à la croisée des chemins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Paroles d’élus Groupe communiste et républicain/Front de gauche Solidarité, justice sociale, développement : faire du neuf Au service des intérêts des plus fortunés et des puissants, la droite précipite notre pays dans l’abîme. Le creusement des inégalités, la désindustrialisation, la casse de notre agriculture, la mise à mal des solidarités, l’augmentation du poids de la dette tout en limitant les impôts des plus riches… ne sont pas supportables. Au plus fort de la crise du système capitaliste, nous affirmons l’exigence et l’urgence d’un changement de cap, radical. En confirmant leur confiance à la gauche rassemblée, les populations de ce département ont misé sur l’espoir. Un espoir appuyé sur la solidarité, la valorisation et le développement des potentiels humains au service des besoins, les services publics… ; appuyé aussi sur les actions que nous avons à mener ensemble pour obtenir les moyens indispensables à la justice sociale et au développement de nos territoires. Les Rendez-vous de l’Allier ont montré l’intérêt que portent les citoyens à la vie et à l’avenir du département, confirmant l’importance de la démocratie pour la créativité des politiques départementales. À l’écoute de nos concitoyens, nous continuons de travailler d’arrache-pied à l’avenir social, économique, culturel de notre département : contournement routier de Vichy, réalisation du centre Paléopolis à Gannat, réflexion et action pour un nouveau développement des ruralités… Après la décision à laquelle nous avons contribué pour l’achèvement de la RCEA, alors que s’ouvre le grand débat public sur la Ligne à grande vitesse, nous entendons prendre toute notre place afin de faire entendre la voix de nos populations et de nos territoires. Passeurs d’un patrimoine que des générations de citoyens et d’élus ont contribué à maintenir, à embellir et à moderniser, nous voulons porter l’espoir d’un nouveau développement utile. Notre situation de département rural au centre du pays doit être enfin considérée comme un atout au service des grandes attentes de notre société. Telle est notre ambition. 7 30////Novembre 2011 Groupe socialiste Groupe d’Union républicaine pour le Bourbonnais Refonder pour mieux agir Le chômage continue à progresser et près de 10 millions de nos concitoyens s’enfoncent dans la pauvreté et la précarité. Le gouvernement ne prend pas les mesures concrètes pour endiguer cette tendance et nous constatons que, depuis près de 10 ans, les gouvernements de droite ont négligé les actions liées à la solidarité sociale et à l’insertion. Cette politique de désengagement de l’État se retrouve dans les modalités de transferts de compétences aux collectivités territoriales, avec des conséquences de plus en plus difficiles à supporter financièrement. La crise du système financier surajoute aux difficultés et ce sont près de 5 milliards d’euros de travaux que les collectivités ne pourront pas engager, faute d’obtenir leurs financements. La preuve est faite qu’il ne suffira pas de replâtrer ce système où les financiers nous mettent à genoux : il faudra nécessairement le changer, le refonder en profondeur. Fidèles à leurs valeurs et à leurs engagements, les élus socialistes et la majorité de gauche du Département ont pris ces sujets à bras le corps et ont mis en place une politique de solidarité et d’insertion à la fois sérieuse et ambitieuse afin de faire face à ces défis de société. Bien sûr, nous assumons nos compétences en matière de solidarité (RSA, APA, MDPH, suivi et accompagnement social dans les CMS, PMI…), mais nous avons également décidé de nous engager fortement dans l’insertion sociale et professionnelle• en soutenant les associations impliquées dans ce secteur (missions locales, École de la 2 e chance…) ; • en intégrant des clauses d’insertion dans les marchés publics passés par le Conseil général ; • en favorisant la formation professionnelle en alternance par l’embauche de jeunes en contrats d’apprentissage au Département (25 pour 2011). Ces choix, les élus socialistes et la majorité départementale les revendiquent et les assument. Ils souhaitent évidemment les développer et ils sont persuadés que, soutenus par une politique gouvernementale différente, ils pourront faire beaucoup plus après les échéances de la présidentielle et des législatives de 2012. 7 Rebattre la carte de l’intercommunalité… À quoi bon ? ici fin 2011, chaque département D’doit revoir sa « carte intercommunale ». Certains s’étonnent que le débat de l’organisation intercommunale n’ait pas eu lieu lors des élections cantonales… Mais au fond, si personne ne s’est emparé du sujet à ce moment-là, n’est-ce pas tout simplement parce que l’actuelle organisation, finalement, « va bien » à tout le monde ? En effet, nos communautés ont été créées il y a juste 10 ans, et toutes les communes de l’Allier ont pu faire (et parfois refaire) leur choix d’adhésion à telle ou telle intercommunalité. Les intercommunalités se sont construites autour d’une dynamique de projets qui les amène seulement maintenant à être reconnues. Les maires et les élus locaux se sont désormais appropriés la méthode intercommunale. Et c’est à ce moment qu’on leur propose d’importantes modifications, voire des bouleversements pour certaines communautés ? Certains ont voulu ouvrir la boîte de Pandore en proposant encore d’autres scénarios basés sur des bassins de vie autour des supermarchés. À ceux-là, nous dirons « prudence ». D’autres envisagent des redécoupages plus politiques où la tentation est forte de se créer des communautés sur mesure… La ficelle est un peu trop visible. Le groupe URB reste toujours viscéralement attaché à une dynamique de projets qui seule permettra les réalisations et les équipements indispensables à la vie et à l’avenir de notre territoire rural. Ainsi, les décisions des conseils communautaires et municipaux doivent être respectées ; les élus locaux qui les composent sont des personnes responsables auxquelles on ne doit pas forcer la main. Les échanges doivent se faire dans le respect de la légitimité et selon le calendrier prévu par la loi. Tout chevauchement de propositions opacifiera le débat et les décisions seront plus douloureuses. On ne peut convaincre à tout prix des élus locaux qui en seront responsables devant leurs électeurs lors des élections municipales de 2014 ; même doublement responsables, car, pour la plupart, ils postuleront aussi aux mandats intercommunaux ! Dans ce débat, la légitimité des élus locaux doit primer. Nous respecterons et soutiendrons leurs décisions. L’organisation de notre ruralité ne se décrète pas, elle se construit patiemment, mais sûrement, au quotidien, grâce à la détermination, entre autres, des élus qui l’animent. 7
Pompes Funèbres 1 POMPES FU ÈBRES DABR10rEON la culture du respect Contrats Obsèques Une écout-e attentive, des conseils petsotznalisés. Des profession nels proches de chez vous, 7j./7'24lv'24 : -­• Ill le Consell twrcl ; c RYTHME www.transports.allier.fr votre vie 1 "1tl//lili 2009 - 2010 AVEC TULIKIVI : QUE DU PLAISIR ! - Nouveauté5 : Fonctionne avec de5 granulés de bols, 5an5 électricité, 100% autonome 1 - Tout bois : résineux, chêne, palettes, plaquettes. 2 à 4 heures de feu pour 12 à 36 heures de chaleur sans feu. - Crédit d'impôt sur 2011. Venez les découvrir en magasin et demandez un essai, vous serez agréablement surpris 1 Bols ou Granulés : Avec Tullldvl, choisissez les 2 1 TULIKIVIt ! Cest si froid dehors - Renvoyez œ COUpOn à Denis Farsat : 21, Quai Louis-Blanc. 03100 Montluçon'Tél. : 04 70 03 83 56, E-mail : denis.farsat@wanadoo.fr Site : www.denis-farsatcom.Je souhaite l'f1C'I ! Ifolr gratuitement une documentation nJUKIVI Nom : Pré



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :