[03] Reflets d'Allier n°39 octobre 2011
[03] Reflets d'Allier n°39 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : croire en l'avenir de nos aînés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
www.Dossier allier.fr L’APA dans l’Allier 7 40,7 millions d’euros en 2010 7 5 645 bénéficiaires à domicile (données au 30/06/11) 7 4 590 bénéficiaires en établissement (données au 30/06/11) La première porte à pousser Un Clic : des solutions Inutile de se lancer dans des recherches sans fin. Les Centres locaux d’information et de coordination (Clic) sont là pour répondre à toutes les questions liées au vieillissement : Allocation personnalisée d’autonomie (APA), aides à domicile, portage des repas, télé-assistance, adaptation du logement (en lien avec Pact’Allier), transport à la demande, hébergement… Ces guichets uniques sont les partenaires du Conseil général. En effet, en tant que chef de file de la coordination de la géronto- Les besoins de prise en charge des malades d’Alzheimer et des maladies apparentées augmentent sans cesse. En parallèle, il est nécessaire d’accompagner les aidants familiaux, l’évolution des maladies pouvant s’étendre sur une période de 3 à 20 ans. Devant ce constat et suite à l’appel à projet lancé par l’Agence régionale de santé (ARS), le Conseil général a décidé d’apporter une réponse personnalisée et évolutive en créant une Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer (Maia). Sur la base de structures existantes, elle est une porte d’entrée unique où les familles peuvent trouver un interlocuteur qui coordonne l’ensemble des interventions nécessaires. Allocation personnalisée d’autonomie Un vieillissement accompagné réée en 2002, l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) s’adresse aux personnes de plus de 60 ans, ayant besoin d’une aide pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne ou dont l’état nécessite une surveillance régulière. Cette aide prend en charge les frais liés à l’intervention d’une aide à domicile (auxiliaires de vie, aides ménagères…) au portage des repas, à la télé-alarme, au matériel de protection contre l’incontinence… Il est possible d’en bénéficier à domicile, lorsque l’on vit chez un membre de sa famille, chez un tiers ou si l’on est en établissement. Cette aide n’est pas soumise à condition de ressources mais le montant Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer Une réponse personnalisée 16////Octobre 2011 logie, il assure son organisation sur le territoire. Les services des Clic, mis en place dans une idée de simplification d’accès aux différents services, sont entièrement gratuits. Sur demande, ils peuvent même mettre en place des visites par des bénévoles chez certains retraités afin de rompre leur isolement. Mandatés par le Conseil général et la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), ses collaborateurs réalisent également les évaluations des besoins des personnes âgées pour Pour sa mise en place, le Département, en étroite relation avec France Alzheimer 03, a choisi de s’appuyer sur son réseau déjà existant : Centres locaux d’information et de coordination (Clic), Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et le Réseau mémoire Allier (RMA). Dès le mois de janvier, la Maia pourra être opérationnelle. Les fonctions d’accueil, d’information, d’orientation, d’évaluation et d’accompagnement seront simultanément assurées par les quatre structures précitées, en réseau avec l’ensemble des partenaires intervenant dans le champ de la prise en charge des malades et de l’accompagnement de leurs familles. 7 peut être modulé en fonction des revenus du bénéficiaire. Pour obtenir l’APA, il faut remplir un dossier unique (à retirer auprès des Clic ou des Unités territoriales d’action sociale – Utas). Une évaluation médicosociale est réalisée au domicile ou en établissement. En fonction du degré d’autonomie, défini selon une grille nationale, un plan d’aide est réalisé et validé par décision du président du Conseil général. Pour les personnes qui résident en établissement dans l’Allier, l’APA est directement versée à la structure d’accueil et aucune démarche préalable n’est nécessaire. Il suffit juste de dire si on en était bénéficiaire à domicile. Un dispositif spécifique est en place pour les situations d’urgence. 7 le maintien à domicile. Ils sont implantés dans les trois agglomérations de l’Allier. Voici leur adresse : 7 Clic Montluçon/Val de Cher, 26, rue Paul- Constans, 03100 Montluçon, tél. 04 70 05 63 50 (clicmontlucon@wanadoo.fr) ; 7 Clic Amage, 1-3, rue Berthelot, 03000 Moulins, tél. 04 70 48 51 28 (clicdumoulinois@orange.fr) ; 7 Clic Amareis, 5, bd. Gambetta, 03200 Vichy, tél. 04 70 31 72 97 (amreis@wanadoo.fr). Dossier unique Faire simple, être efficace Les bonnes idées ne sont pas nécessairement les plus onéreuses. Toujours dans le souci de faciliter la vie des personnes âgées et de leur famille, le Conseil général, en relation avec la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), a mis en place un dossier unique pour répondre à l’ensemble des besoins des seniors. Il n’y a plus qu’un seul document à remplir pour obtenir une aide ménagère de l’aide sociale, l’APA, etc. L’Allier est le 1er département français à généraliser un tel service. Ce dossier unique est à retirer auprès des Centres locaux d’information et de coordination (Clic), des Unités territoriales d’action sociale (Utas) et des mairies (centre communaux d’action sociale). Une seule visite d’évaluation sera réalisée quelle que soit l’aide sollicitée.
Les hébergements en un coup d’œil L’arrivée du grand âge s’accompagne souvent d’une perte d’autonomie. Il n’est alors plus possible de rester chez soi. Au fil du temps, les solutions proposées aux seniors et à leur famille n’a cessé de s’étoffer, même s’il existe encore des marges de manœuvre. Le foyer-logement et la Maison d’accueil rurale pour personnes âgées (Marpa) Les foyers-logements sont destinés aux personnes âgées disposant d’une certaine autonomie qui peuvent accéder à un appartement individuel et autonome. La plupart du temps, des services collectifs sont proposés, comme la restauration, la blanchisserie, des animations… Ce type d’hébergement permet de rompre l’isolement de certains seniors. Les structures peuvent être publiques, associatives ou privées. Il en est de même pour les Maisons d’accueil rurales pour personnes âgées (Marpa). La maison de retraite Les Établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD) peuvent relever du secteur public, associatif ou privé. L’Allier compte actuellement 49 établissements pour 5 001 places. Le Conseil général veille à la qualité de l’accompagnement et de l’hébergement proposés aux personnes âgées. Les objectifs d’évolution des EHPAD sont contractualisés dans le cadre d’une convention tripartite, en lien avec l’Agence régionale de santé. D’une période de cinq ans, elle répond à plusieurs grands axes : Attentum 7l’individualisation de la prise en charge de la personne âgée ; 7le dévelopement de la qualité des soins ; 7 la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés ; 7l’accompagnement en fin de vie. Les unités Alzheimer Ces structures intégrées aux maisons de retraite offrent la possibilité d’une prise en charge dédiée aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. L’Allier compte aujourd’hui 227 lits d’hébergement permanent, sur les 285 programmés. Les places sont réparties sur l’ensemble du territoire départemental. L’accueil familial Hébergement à part entière, l’accueil familial présente de nombreux avantages, le premier étant de recréer un noyau stable tant sur le plan matériel qu’affectif. Il est accessible de manière temporaire, à temps partiel ou à temps complet. Le Service d’accueil familial de l’Allier (SAF03) assure le suivi des personnes âgées et la mise en œuvre de leur projet de vie. Par ailleurs, il garantit l’accompagnement professionnel des accueillants familiaux. C’est Trouver facilement une place dans un EHPAD Inutile de remplir plusieurs dossiers lorsque l’on souhaite trouver une place dans une maison de retraite bourbonnaise ou dans certains établissements du Puy-de-Dôme. Le logiciel Attentum offre la possibilité aux demandeurs et/ou à leur famille de compléter une demande unique d’entrée pouvant concerner jusqu’à cinq établissements. Elles sont bien entendu disponibles dans les Centres locaux d’information et de coordination (Clic) mais aussi auprès des services sociaux des hôpitaux et dans les maisons de retraite. Tous les trois mois, une demande de confirmation du maintien de l’inscription sur les listes d’attente est envoyée au demandeur. En plus de simplifier les démarches, Attentum permet d’avoir une évaluation exacte des besoins en temps réel sur chaque territoire. Une belle avancée où l’Allier s’était positionné une fois de plus en tant que précurseur. 7 croire en l’avenir de nos aînés aussi lui qui les met en relation. Chaque demande bénéficie d’un traitement individuel. Avant tout engagement, plusieurs rencontres sont organisées. Aujourd’hui, près de 130 familles accueillent environ 180 personnes âgées et/ou handicapées. 7 Où trouver son Utas ? k Arrondissement de Montluçon Antenne du Conseil général, 11, rue de Desaix, 03100 Montluçon, tél. 04 70 34 15 00 k Arrondissement de Moulins Antenne du Conseil général, château de Bellevue, 03400 Yzeure, tél. 04 70 34 15 70 k Vidéo en ligne… Retrouvez plusieurs vidéos relatives aux personnes âgées et à leur prise en charge sur le site internet du Conseil général www.allier.fr Arrondissement de Vichy Antenne du Conseil général, 71, allée des Ailes, 03200 Vichy, tél. 04 70 34 15 50 Octobre 2011////17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :