[03] Reflets d'Allier n°39 octobre 2011
[03] Reflets d'Allier n°39 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : croire en l'avenir de nos aînés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L’Allier des territoires Souvigny… Noyant-d’Allier Guillaume Witrant pimente la réussite de Masalchi Globe-trotter et passionné de ski extrême hors-piste, Guillaume Witrant était forcément destiné à une activité professionnelle sortant des sentiers battus. Après de nombreux voyages, il a jeté son dévolu sur les mélanges d’épices biologiques. Aujourd’hui, il élargit son activité avec la distribution d’infusions concoctées à base de safran grec. Et ce n’est pas de la poudre aux yeux. Dè s 1 9 9 5, G u i l l a u me W i t r a n t, originaire de Bourbon-l’Archambault, s’intéresse à la préparation du tchaï, la boisson traditionnelle indienne. Deux longs séjours en Inde ont marqué durablement le jeune homme. C’est là-bas qu’il sème les graines de sa passion pour les mélanges alimentaires et les épices. En 1998, il crée à Aynac (Lot) l’entreprise Masalchi, reprenant le nom indien de la personne qui mélange les épices. Il se positionne immédiatement sur le créneau des épices biologiques. Il ajoute à sa panoplie d’entrepreneur deux atouts originaux : la torréfaction et la mouture sur meule de pierre. Arômes préservés « Ces deux procédés sont bien connus mais peu utilisés, indique-t-il, certainement pour des critères de rentabilité. En pariant sur la qualité, nous avons intégré ces méthodes à notre marque de fabrique. Elles nous permettent de mieux révéler les arômes et de préserver les produits. » « Masalchi écoule annuellement plus de safran que la production française… » En 2008, Masalchi arrive à un tournant de son existence : l’entreprise doit trouver des locaux plus vastes. Guillaume Witrant saisit l’occasion pour « revenir au pays ». « Choisir de s’installer à Noyant, où réside une importante communauté asiatique, c’était à la fois le hasard et un clin d’œil, sourit-il. Les nouveaux locaux de 800 m², avec des possibilités d’extension, convenaient parfaitement aux besoins de la société. » 12////Octobre 2011 Depuis sa base bourbonnaise des Jobinauds, Masalchi a commercialisé, en 2010, 30 tonnes d’épices, grâce à sa centaine de références. L’entreprise parvient même à écouler annuellement plus de safran que la production française. Elle s’appuie sur un solide réseau de grossistes, de professionnels et de magasins bio, notamment en France et en Belgique. Avec l’appui de ses partenaires, Guillaume Witrant s’attelle aujourd’hui à un nouveau défi : développer et pérenniser son statut de distributeur exclusif de la gamme d’infusions au safran bio Krocus Kozanis, dans l’Hexagone. Fabriqués par une grande coopérative implantée à Kozanis, dans le nord de la Grèce, ces produits bénéficient d’une Appellation d’origine protégée (AOP), garantissant aux consommateurs une qualité irréprochable. Vertus médicinales « Hormis ses qualités gustatives, le safran est connu comme anti-spasmodique et stimulant digestif. Il possède également une réelle action anti-déprime, ajoute Guillaume Witrant. En parallèle de notre réseau traditionnel de distributeurs, nous allons maintenant implanter la gamme Krocus Kozanis dans les pharmacies. Certaines pourront ainsi un peu renouer avec leurs origines d’herboristeries », conclut l’entrepreneur, confiant dans ses perspectives de développement. 7 + En savoir plus Masalchi SARL - Les Jobinauds, 03210 Noyant-d’Allier, tél. 04 70 35 01 73 - www.safran-biologique.com ou www.masalchi.fr www.allier.fr
Mateusz Zagorski croire en l’avenir de nos aÎnÉs Page 14//Réforme de la dépendance : des orientations mais pas de vote Quatre groupes de travail ont rendu leurs orientations au Gouvernement. Depuis, le report de la réforme a été annoncé. Dossier Volor aliquat, conullaorem elit lan ut praesecte etue exer il iliquatisit dolore digniat do odit acil dui tet lutat amet in hent loborpe riuscillam acipsum et vulputet.Te facilissed min elenis dolorem irit wisi te te dignim zzrilisci bla facil eugait, quate. Page 15// « Le système assurantiel pèserait trop sur les personnes déjà fragilisées » Vice-présidente des solidarités au Conseil général, Marie-Françoise Lacarin apporte son éclairage sur les orientations dégagées par les groupes de travail. Pour elle, il s’agit avant tout de défendre un nouveau projet de société qui ne laisserait personne de côté. Pages 16 et 17//Le Conseil général comme chef de file Le Département est le chef de file de la coordination de la gérontologie. Sur le territoire, il assure son organisation. Vous pourrez retrouver dans cette double page des initiatives mises en place avec ses partenaires, relais de proximité sur le terrain. Octobre 2011////13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :