[03] Reflets d'Allier n°34 mar/avr 2011
[03] Reflets d'Allier n°34 mar/avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de mar/avr 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : monde économique... l'Allier a son mot à dire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
actualité Pleine nature Mieux s’orienter Le Conseil général soutient activement le développement maîtrisé des sports de nature. Dans ce cadre, il s’est doté d’un plan d’actions. Un des derniers volets mis en place concerne la pratique de l’orientation. Le Département a ainsi réalisé une cartographie de 13 zones, situées à proximité des collèges. Ces cartes ont été remises aux professeurs de sport et aux communes. Elles sont également à la disposition de tous les établissements et des associations souhaitant organiser des activités autour du thème de l’orientation. ¶ Renseignements complémentaires auprès du service sports et jeunesse du Conseil général, tél. 04 70 34 14 52 Risques sanitaires Changement de réglementation Depuis le 1er janvier, la réglementation oblige les établissements recevant du public à vérifier et à garantir la qualité de tout point d’eau chaude sanitaire accessible au public, face au risque de la Legionella. Sont directement concernés les hôtels et les résidences de tourisme, les établissements sociaux et médicosociaux et les établissements pénitentiaires. Ils sont désormais obligés aussi de détenir un carnet sanitaire de leurs installations (traçabilité des travaux, maintenance et surveillance). À compter du 1er janvier 2012, cette réglementation sera étendue à tous les établissements recevant du public (piscines, collèges, lycées…) Le Laboratoire IPL-LA03 (ancien laboratoire départemental de l’Allier) peut les aider dans la gestion de ce risque en effectuant un diagnostic initial, en les accompagnant dans la mise en place du carnet sanitaire ou encore en réalisant prélèvements et analyses d’eau pour le dénombrement de Legionella sp et pneumophila. ¶ IPL santé, environnement durables Cœur de France, bd. de Nomazy, BP 1707, 03017 Moulins cedex (tél. 04 70 47 71 00 – www.ipl-groupe.fr) 4////Mars-Avril 2011 Santé animale Soutien aux actions sanitaires Les éleveurs font régulièrement contrôler l’état sanitaire de leurs troupeaux. Indispensables à la garantie de la santé humaine, ces contrôles impliquent d’importants frais. Dans le cadre de son soutien au secteur agricole, le Conseil général a renouvelé son aide de 600 000 € pour la mise en œuvre d’actions sanitaires. Ces démarches ont pour but de prévenir l’apparition de maladies au sein des élevages et de rationaliser l’utilisation de produits médicamenteux. Pour aller dans ce sens, le Département va continuer de financer les actions du Groupement de défense sanitaire (GDS – organisme En tirant son nom d’un mot latin signifiant « Tous ensemble », l’association Totum03 rassemble les associations intervenant dans le champ du handicap. Petites ou grosses structures, elles sont aujourd’hui 22, réunies pour faire connaître leurs actions et surtout faire avancer la cause du handicap. Ainsi, Totum03 est régulièrement consultée par les communes (déjà 77 dans l’Allier !) pour la réalisation du plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (obligatoire au 1er janvier 2015). Par reconnu par l’État). De plus, il lui apporte son soutien pour la mise en place du logiciel Parasit’Info chez les éleveurs, afin d’optimiser les traitements antiparasitaires et, par conséquent, améliorer les performances technico-économiques des élevages. En complément, le Conseil général a reconduit son soutien financier aux prestations proposées par l’ancien Laboratoire départemental (actuel IPL- LA03) pour un programme d’épidémio-surveillance avec la réalisation d’autopsies, de recherches parasitologiques et bactériologiques ainsi que virologiques, conscient que la santé animale et la santé humaine demeurent étroitement liées. L’ensemble de ces aides sont déduites de la facture des éleveurs. 7 Handicap Totum03 : réunir pour mieux agir Sensibilisation au collège de Jaligny-sur-Besbre avec l’Association pour le prêt d’appareillage aux malades paralysés (APAMP). ailleurs, elle effectue des actions de sensibilisation dans les collèges. À la présentation des lois succèdent des débats sur la perception des élèves, des témoignages et des mises en situation. Dans quelques semaines, l’association bénéficiera d’un bureau dans les locaux du Centre c o m m un a l d’a c t i on sociale de Vichy (place Jean-Épinat), apportant ainsi une plus grande lisibilité à son action. 7 + En savoir plus Totum03, tél. 06 89 28 03 11 (Mme Thurel) Des assistantes maternelles spécialisées Parce que tous les enfants ont droit au même accueil, le Conseil général, dont le président attribue les agréments aux assistant(e)s maternel(le)s, a formé 44 de ces professionnels à l’accueil d’enfants présentant un handicap. Ils ont donc développé des compétences spécifiques pour accompagner les enfants et leur famille. Les parents désireux d’avoir recours à leurs services peuvent se rapprocher du Relais assistant(e)s maternel(le)s (Ram) le plus proche de chez eux mais aussi de leur UTAS (Unité territoriale d’action sociale) ou encore de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). Toutes les coordonnées sont disponibles sur le site internet du Département : www.allier.fr (rubrique Solidarité et Prévention). 7 Totum03 www.allier.fr
Plan climat énergie territorial L’Allier suit la piste verte Conformément à son Agenda 21, le Conseil général continue de se fixer des objectifs stratégiques de lutte contre le changement climatique et pour la réduction des gaz à effet de serre. Le lancement du plan climat énergie territorial annonce une nouvelle année d’actions en faveur de l’environnement. En application des dispositions issues du Grenelle I et II de l’Environnement, le Conseil général a lancé, lors de sa session du mois de décembre, la déclinaison locale de son « plan climat énergie territorial ». C’est cette année qu’est engagé le départ de ce grand chantier, dont l’ampleur mobilisera de nombreux acteurs au cours des prochains mois. Shutterstock Certificats d’économie d’énergie (CEE) Avec lui, l’Allier réaffirme son attachement au développement durable et responsable : le périmètre du plan climat est étendu au-delà du cadre réglementaire, puisqu’en plus du patrimoine et des services du Conseil général, l’ensemble du territoire départemental bénéficiera de cette vaste réflexion. Pour cela, une démarche partenariale est engagée avec les agglomérations, parties prenantes de l’engagement vert. Élaboré avec plusieurs partenaires Au-delà, cette démarche ambitieuse vise à impulser des initiatives nouvelles. Un profil du territoire est donc en cours de réalisation afin de réduire l’impact environnemental de la collectivité et d’améliorer l’efficacité énergétique de ses bâtiments et de ses services. Élaboré avec plusieurs partenaires (Ademe, chambres consulaires, associations, monde agricole, etc.), de manière à les associer au diagnostic comme à la mise en œuvre, cet état des lieux constituera le socle du plan d’actions à venir. Des objectifs chiffrés sont attendus. Les orientations de l’Allier seront ainsi harmonisées avec celles de la Région Auvergne et des collectivités du département : communautés d’agglomération, pays, syndicats intercommunaux, etc. Tout cela au service d’une ambition partagée : faire des préoccupations environnementales un terrain fertile de synergie entre les acteurs publics. 7 En matière de réduction de sa consommation d’énergie, le Conseil général s’engage bien au-delà des obligations réglementaires. Cela a été le cas pour les travaux d’isolation et d’éclairage des collèges de Bourbon-l’Archambault, de Moulins, de Tronget et de Vichy, effectués de 2006 à 2010. En ayant ainsi réalisé une économie de près de 12 millions de kWh, soit l’équivalent de 120 000 litres de fuel, il a pu intégrer une démarche de certification spécifique : les CEE (Certificats d’économie d’énergie). Une fois les économies chiffrées, les acteurs intéressés peuvent accéder à ce certificat en échange d’une contribution financière. Cet outil allie la responsabilité gestionnaire du Conseil général à sa volonté de préserver l’environnement. actualité Hippisme C’est reparti ! Le 3 avril, la Société hippique de Montluçon-Néris, en partenariat avec la Ville, lancera sa nouvelle saison à l’hippodrome Saint-Jean avec une réunion « Tout galop ». D’autres rencontres sont programmées : le 17 avril (Tout galop), le 8 mai (Tout galop), le 2 juin (Tout trot) et le 19 juin où sera organisé le Trophée Vert (Tout trot). Moulins La Maison Mantin en extérieur À partir du mois de mai et jusqu’à fin août, le musée Anne-de- Beaujeu, patrimoine du Conseil général, organisera des visites extérieures, d’environ 1 h 30, de la Maison Mantin. Elles permettront de comprendre le site du Palais ducal par une promenade par les Jardins-Bas et le parc Laussedat. Les grilles de la Maison s’ouvriront également… Ces visites apporteront un éclairage précieux sur le pourquoi de l’implantation de cette bâtisse bourgeoise au cœur du site royal et sur son architecture si particulière. Attention, comme pour toute visite de la Maison Matin, les réservations auprès du musée sont indispensables. ¶ Musée Anne-de-Beaujeu & Maison Matin, tél. 04 70 20 48 47 > Le prochain Reflets d’Allier paraîtra à la fin du mois d’avril et sera distribué début mai dans les boîtes aux lettres. Vous découvrirez dans cette édition la nouvelle composition de l’Assemblée départementale. En attendant de retrouver votre magazine, vous pouvez suivre l’actualité départementale en vous connectant sur le site internet du Conseil général : www.allier.fr. Jérôme Monclière Mars-Avril 2011////5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :