[03] Reflets d'Allier n°32 février 2011
[03] Reflets d'Allier n°32 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : étudier dans l'Allier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L’Allier des territoires Les drôles d’expériences de Fun Science Adieu chimie, physique, équations et définitions. Place aux « expériences », le mot magique que Julien Le Bouguenec, créateur de Fun Science Auvergne à Bressolles, emploie pour convertir son jeune public aux plaisirs des sciences. Coulera, coulera pas ? Sur son matelas d’essuie-tout et sous l’œil rond des enfants de maternelle, le modeste trombone flotte quelques secondes à la surface de l’eau, puis glisse au fond de la boîte en plastique. Exclamations, rires, questions. Au centre de loisirs des Mounines (Moulins), Julien Le Bouguenec vient d’accrocher son auditoire de Tom Pouce au mystère de la résistance de l’eau. Les équations viendront plus tard, quand ils seront grands, mais déjà les sciences plantent des graines ludiques et bien vivantes dans leur tête. Créateur au printemps 2010 de la franchise Fun Science Auvergne à Bressolles, le jeune homme savoure son effet sur la douzaine d’enfants fascinés par trois bouts de ficelle : « Je prends énormément de plaisir à travailler avec des enfants. C’est très potache, mais avec du sens derrière. » « Les équations viendront plus tard, quand ils seront grands, mais déjà les sciences plantent des graines ludiques et bien vivantes dans leur tête. » Leader européen de l’animation scientifico-ludique Même si sa blouse blanche porte l’estampille Fun Science, lui n’emploie jamais le mot de « sciences » quand il se présente à son public – parfois surmonté d’une perruque hirsute d’Albert Einstein : « Je leur dis qu’on va faire des « expériences », c’est le mot magique. Et surtout, je leur propose de toucher, de créer. » Magiques, les molécules que recèlent les bonbons. Magique, l’électricité statique qui transforme les cheveux en porc-épic, ou le pouvoir de la neige carbonique. 12////Février 2011 Grandi en région parisienne avec de solides attaches bourbonnaises, Julien Le Bouguenec a quitté son Val-de-Marne pour reprendre la franchise de Fun Science sur la Loire et le Puy-de- Dôme puis l’implanter dans l’Allier. Entreprise espagnole créée en 1996, Fun Science est le leader européen de l’animation scientificoludique : « Je l’ai choisie parce qu’elle a un savoir-faire important et m’aide beaucoup, notamment sur la communication. » Après des études d’histoire et de médiation culturelle, Julien Le Bouguenec a contracté le virus de la science rigolote en travaillant 3 ans pour Les Petits Débrouillards, mouvement d’éducation populaire d’origine canadienne implanté à travers la France. « Je faisais des choses extraordinaires, des projets avec une vraie qualité, se souvient-il. J’ai eu envie d’en faire mon métier. Mais j’étais vacataire, avec un statut précaire, alors j’ai cherché d’autres pistes sur internet, et j’ai découvert Fun Science. » Véritablement lancée depuis l’été, son activité monte en puissance – « un mi-temps pour l’instant » –, en ciblant aussi bien l’Éducation nationale, les collectivités locales, les comités d’entreprise, et même les goûters d’anniversaire. « Cela va de la petite intervention jusqu’au grand spectacle tout public, détaillet-il. J’ai près de 100 animations différentes et 5 spectacles. Toutes les animations sont mises en scène et sont interactives. Par exemple, pour les spectacles, les enfants montent sur scène et deviennent mes assistants scientifiques. » Pour les adolescents, les jeux de rôle de Julien Le Bouguenec sont aussi un moyen de faire passer en douceur les messages de prévention sur les addictions au tabac, à l’alcool ou au portable : « On fabrique un faux poumon dans lequel on fait passer de la fumée de cigarette, et on voit ce que ça fait. » Quant au trac de la scène, nouveau pour lui, le neveu subliminal du Doc de retour vers le futur et des frères Bogdanov s’en libère : « Les enfants sont très tolérants. Ils mettent en confiance. » 7 + En savoir plus Fun Science, tél. 06 22 89 21 – www.funscience.net/Auvergne www.allier.fr
L. Guyot/J.P. Cordier/Paty Cullen Wingrove/KaYann/babsi_w/Jacques PALUT Etudier dans l'Allier Avec plus de 4 000 étudiants, le département propose près de 80 formations post-bac. Reflets d’Allier vous invite à découvrir l’univers encore trop méconnu de l’enseignement supérieur, qui est pourtant une véritable source de main-d’œuvre qualifiée pour les entreprises locales. Dans ce dossier, réalisé avec la collaboration des établissements d’enseignement supérieur et des CIO (Centres d’information et d’orientation) de l’Allier, vous trouverez une liste exhaustive de l’ensemble de l’offre bourbonnaise et les contacts utiles pour en savoir plus. Et surtout, n’hésitez pas à entrer en relation avec l’établissement pour connaître précisément les modalités de candidatures (admission post-bac, entretien, dossier). 7 Compte tenu de la date de publication du magazine, les informations fournies peuvent être assujetties à des modifications indépendantes de notre volonté. Dossier Février 2011////13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :