[03] Reflets d'Allier n°31 janvier 2011
[03] Reflets d'Allier n°31 janvier 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de janvier 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (229 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : plus proches de vous... les services sociaux départementaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
actualité Patrimoine Soutien à la restauration Depuis 1984, la Ville de Commentry organise le prix Émile-Mâle. Il récompense les initiatives bourbonnaises pour le sauvetage d’éléments du patrimoine immobilier et mobilier. Pour l’édition 2010, le jury a retenu 3 églises du département : Saint- Martin, à Terjat, pour sa restauration intérieure ; Saint-Marcel, à Bayet, pour son beffroi ; Saint-Fiacre, à Monetay, pour ses vitraux. Il a également attribué un prix d’encouragement à Saint-Martin, à Lafeline. Pour concourir en 2011, les candidats intéressés doivent transmettre leur dossier avant le 15 avril, à la mairie ou à l’espace culturel la Pléiade. Foire de Moulins Stand dynamique pour le Conseil général Grand rendez-vous hivernal, la foire de Moulins se déroulera du 4 au 13 février au Parc des expositions des Isles. Sur le stand du Conseil général (emplacement 508-559) décliné cette année sur le thème de la Maison Mantin, de nombreuses animations et jeux attendront, le mercredi et les week-ends, de 15 à 18 heures, les visiteurs : initiation à l’archéologie, démonstration de graff en musique, présentation de Magma 2011… Des équipes sportives, la JAV (le club de basket Jeanne d’Arc Vichy) et le Viltaïs Racing Team, viendront Ville de Commentry participer à cette animation. ¶ ¶ Retrouvez le programme des animations sur le site du Conseil général www.allier.fr 6////Janvier 2011 Valorisation du territoire rural L’agriculture à domicile ou presque e p u i s qu e l qu e s années, la campagne se rapproche de la ville et de nouveaux liens se tissent entre citadins et agriculteurs. Ainsi fleurissent sur la toile des sites spécialisés dans la vente et la distribution de produits du terroir. Ce mouvement participe à la démarche actuelle de remise en question des modèles agricoles classiques et correspond à une attente de plus en plus forte des consommateurs. Mieux vaut produire moins et mieux, dans le respect de l’environnement et vendre directement, à des prix équitables, des aliments sains issus des exploitations locales. Dans l’Allier, plusieurs réseaux et sites proposent des paniers Transport public Exprimez-vous ! Les comités de ligne se poursuivent. Ces réunions publiques mises en place par le Département, permettent de connaître l’attente des usagers du réseau de transport public « Trans’Allier » (service du Conseil général). Les prochains rendez-vous sont fixés, à partir de 18 heures, le 18 janvier au Donjon (salle polyvalente), le 20 janvier à Cosne-d’Allier (mairie) et de produits de la ferme à la traçabilité irréprochable. Différentes formules coexistent. Pionnières en la matière et bien implantées sur tout le département, les AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) créent un véritable partenariat entre un groupe de consommateurs et un producteur. Une à deux fois par semaine, les paniers sont déposés sur un lieu de collecte. Forum de l’orientation Trouver sa voie n ces périodes de crise, orienter les jeunes vers des filières professionnelles correspondant à leurs attentes mais aussi à la réalité économique est un enjeu essentiel. Organisés par les Centres d’information et d’orientation (CIO) et financés par le Conseil général, les forums Cap Avenir vont se dérouler dans les trois agglomérations du département : le 28 janvier, à Montluçon ; le 15 février, à Vichy ; et le 24 février, à Moulins. Les élèves en classe de 4 e et 3 e ainsi que leur(s) parent(s) trouveront une mine de renseignements sur les formations et les métiers porteurs. Des rencontres et tables rondes permettront aux uns et aux autres de poser des questions afin de préparer au mieux leur avenir. 7 Leurs contenus évoluent au gré des récoltes. Du côté de Vichy, le concept lepanierpaysan.com est différent puisqu’il repose sur un intermédiaire qui se charge de réunir les denrées auprès de producteurs sélectionnés et les redistribue à domicile dans un périmètre donné, en fonction des commandes passées sur leur site. Autour de Moulins, la SARL Légumes et compagnie fonctionne sur le même principe mais ne commercialise que des produits biologiques. 7 + En savoir plus legumesetcompagnie.fr ; lepanierpaysan.com ; reseau-amap.com ; amapbourbonnais. planet-allier.com ; lescourgettesdenotredame. blogspot.com le 25 janvier à Marcillat-en-Combraille (mairie). N’hésitez pas à vous déplacer pour venir échanger mais aussi en apprendre un peu plus sur tout ce qui est mis en œuvre dans l’Allier pour faciliter les déplacements de la population. 7 + En savoir plus 0800 800 966 www.allier.fr
Finances départementales Appel à la solidarité nationale ! Tous les Départements de France tirent la sonnette d’alarme : si l’État ne compense pas l’augmentation des dépenses de solidarité, c’est l’impasse financière assurée, et d’abord pour les plus pauvres. L’Allier, comme 60 autres Conseils généraux, a écrit au Premier ministre et attaque l’État devant les tribunaux. L’équation est simple : la distribution des allocations universelles de solidarité, comme tout le domaine de l’action sociale, est à la charge des Départements, sur la base d’un financement national. Les dépenses liées à ces allocations, que ce soit pour des raisons démographiques ou économiques, ne cessent d’augmenter. Or, le financement national ne suit pas le rythme de cette hausse. Donc, hausse des dépenses, baisse des recettes. Les Départements subissent un effet de ciseau inexorable et interpellent aujourd’hui le gouvernement. Déterminés à faire connaître cette situation À l’issue du 80 e Congrès de l’Assemblée des Départements de France (ADF) qui s’est tenu à Avignon (Vaucluse), les 20 et 21 octobre, les présidents de Conseils généraux ont adopté à l’unanimité une résolution finale qui met en exergue la situation financière très grave des Départements. À l’heure actuelle, les Conseils généraux doivent faire face à une perte d’autonomie fiscale et au gel des dotations de l’État, tandis qu’ils voient grimper le nombre de bénéficiaires des trois allocations universelles de solidarité qu’ils versent pour le compte de l’État, l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), la Prestation de compensation du handicap (PCH) et le Revenu de solidarité active (RSA, ex-RMI). Le coût des allocations universelles de solidarité En euros Dépenses brutes Déterminés à faire reconnaître cette situation critique, les présidents de Conseils généraux souhaitent qu’une solution pérenne soit trouvée à court terme dans le cadre de la loi de finances. « Aujourd’hui, l’urgence est de trouver des remèdes durables », souligne la résolution finale, qui précise que « des solutions sont possibles, des choix existent ». L’ADF a produit une proposition de loi à l’intention des parlementaires pour rééquilibrer le financement des Compensations de l’état restent à Charge du département Allocations personnalisé d’autonomie (APA) 40 676 000 15 446 000 25 230 000 Prestation de compensation du handicap (PCH) 6 878 500 3 887 000 2 991 500 Revenu de solidarité active (RSA) 39 322 000 31 890 628 7 431 372 Total 86 876 500 51 223 628 35 652 872 Le différentiel entre les charges que la collectivité va supporter et les recettes que l’État va lui accorder, représente une somme de 35 652 872e, pour la seule année 2011, soit 63% du produit estimé de la taxe foncière. actualité trois allocations. Elle met en avant la création d’un budget annexé qui isole les dépenses de solidarité et les nouvelles recettes pérennes que le Parlement devra créer. En plus, les présidents en appellent à la mise en place d’une réelle péréquation entre les territoires. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que les richesses doivent être mieux distribuées entre les territoires qui ont une forte croissance, des industries et de l’emploi, et ceux où il y a plus de personnes âgées, moins de croissance et plus de chômage. L’Allier dans la liste Par ailleurs, en octobre dernier, plus de soixante Départements, dont l’Allier, ont envoyé simultanément un recours contentieux en excès de pouvoir au Premier ministre, afin de savoir si le financement des allocations de solidarité et son mode de compensation contreviennent ou non au principe de gestion décentralisée et autonome des collectivités, prévu dans la Constitution. 7 Janvier 2011////7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :