[03] Reflets d'Allier n°102 nov/déc 2019
[03] Reflets d'Allier n°102 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 15,8 Mo

  • Dans ce numéro : un autre regard sur l'environnement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ◗ Le dossier Syndicat départemental d’énergie e SDE03, Syndicat départemental d’énergie, a lancé une démarche unique en France. Il a décidé de financer, à l’échelle du département, le PCAET, Plan climat air énergie territorial. Document obligatoire pour les intercommunalités de plus de 20 000 habitants, il a invité les 11 regroupements de communes de l’Allier, les plus petites comme les plus grandes, à le rejoindre dans une logique de territoire. Toutes ont été partantes pour s’inscrire dans la démarche du SDE03, qui bénéficie d’une aide annuelle de 1 M € du Département pour financer des travaux d’aménagement de réseaux, de mobilité, d’efficacité et de production énergétique. Les habitants consultés La phase de diagnostic du PCAET est terminée. Maintenant, il s’agit d’élaborer avec les élus la stratégie pour réussir, d’ici à 2050, à réaliser 50% d’économie d’énergie. Les actions pourront être communes ou en lien avec les caractéristiques locales. Actuellement, une vaste consultation associe les habitants. Particuliers, associations, entreprises, artisans, représentants du monde agricole et de Le CAUE organise des rencontres sur le terrain (sur la photo à Meaulnes). Reflets d’Allier/Novembre - Décembre 2019 CAUE la sphère éducative sont conviés à s’exprimer pour faire de l’Allier un département exemplaire dans la lutte contre le changement climatique. Pour connaître le calendrier des réunions publiques (ateliers thématiques, soirées théâtre forum…) ou laisser un avis, une page facebook a été ouverte  : « Plan climat Allier ». Par ailleurs, un autre espace d’expression est accessible sur www.planclimat-allier.fr. ◗ La bonne porte pour obtenir des conseils Le CAUE, Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement, est un partenaire de choix. Il défend un aménagement du territoire raisonné et raisonnable. En plus d’apporter gratuitement des informations et des conseils, il organise régulièrement des formations et divers événements. Avec ses connaissances pointues, il renseigne aussi bien les particuliers pour la construction de leur maison, que les collectivités pour une approche transversale de leurs projets et pour un développement durable des territoires. Il consacre un large volet de son action à la sensibilisation du grand public. Et récemment, afin de mieux connaître l’Allier, le CAUE a créé la chasse aux trésors « PÉPIT, des trésors t’entourent ». Son application 100% gratuite invite à partir dans 27 missions réparties dans l’Allier pour découvrir le patrimoine autrement (www.pepit03.fr). ◗ 04 70 20 11 00 – www.caue03.com Conserver son energie 04 70 46 87 30 – www.sde03.fr Véhicules électriques  : l’Allier branché Le SDE03, Syndicat départemental d’énergie, travaille d’arrache-pied à la transition énergétique. Avec le soutien du Conseil départemental et des 3 agglomérations de l’Allier, il a déployé 75 bornes de recharge pour les véhicules électriques. Réparties aussi bien en zone urbaine que rurale, une distance maximale de 30 km les sépare. Les bornes sont accessibles via un badge de recharge à commander auprès du syndicat sur son site internet www.sde03.fr Le Département aide les habitants aux revenus modestes à prendre le virage de la transition énergétique et à lutter contre l’habitat indigne. Chaque année, il consacre 5 M € à cet accompagnement, complétés à hauteur de 8 M € par l’État et l’Anah, Agence nationale de l’habitat. En 2018, il a financé 2 000 logements (1 300 dans le parc social et 700 dans le parc privé). Les propriétaires occupants ou bailleurs souhaitant franchir le pas peuvent contacter le Pris, Point rénovation info service, du Conseil départemental, en appelant le 04 70 34 41 84 ou en écrivant à pris03@allier.fr. ◗
@grilocal03 Du bon, du beau, du court ! Se fournir près de chez soi réduit son impact sur la planète et préserve les emplois de proximité. Le Conseil départemental agit aussi en ce sens. Il a développé Julien Rieuf, éleveur à Creuzier-le-Neuf, est inscrit sur la plateforme. et gère la plateforme d’approvisionnement @grilocal03. Avec elle, les responsables de restauration collective publique (établissements scolaires, restaurants d’entreprise, maisons de retraite, hôpitaux, etc.) ont la possibilité de faire leurs achats en direct auprès de producteurs, d’artisans et d’entreprises locales. Ces derniers sont déjà plus de 120 à vendre laitages, viandes… En parallèle, les chefs de cuisine des collèges départementaux sont également encouragés à passer commande via la plateforme gratuite pour l’ensemble de ses utilisateurs. ◗ www.agrilocal03.fr Entretien avec Jean Laurent Délégué départemental à l’agriculture, aux forêts, à l’agroalimentaire et à la promotion des circuits courts, Jean Laurent apporte son soutien à des secteurs encore trop méconnus et souvent jugés trop vite. Certains prônent que l’agriculture est l’ennemi de l’environnement, que leur répondez-vous ? Jean Laurent Comme dans toutes les activités, il y a des bons et des mauvais élèves. Dans l’Allier, près de 90% des productions bourbonnaises sont issues de l’agriculture raisonnée. Le secteur est en perpétuelle évolution, il sait faire preuve de réactivité. Mais tous les changements demandent des investissements lourds et les alternatives nécessitent du temps pour se mettre en place. Il faut toujours garder en tête que les agriculteurs ont aussi des enfants et qu’ils ne veulent pas les empoisonner. Les bonnes pratiques existent, mais elles souffrent d’un déficit de communication. Quelles sont les actions du Département pour les faire connaître ? J.L. Le Conseil départemental est à l’origine de la création de la plateforme d’achat @grilocal. Elle offre, entre autres, la possibilité aux cuisiniers de nos collèges d’acheter des produits bourbonnais. Comme c’est meilleur dans les assiettes, il y a moins de gâchis. C’est aussi un moyen de faire connaître aux élèves l’agriculture locale, tout en réduisant notre empreinte carbone. La bonne utilisation de l’eau interroge également… J.L. Après deux années de sécheresse, c’est une question majeure et stratégique, tant sur un aspect individuel que Le dossier Reflets d’Allier/#FierAllier ◗ 17 collectif. L’usage de l’eau est partagé. Il concerne autant la consommation humaine que l’industrie, l’agriculture, le tourisme ou encore les secours. Il faut apprendre à le gérer ensemble. De quel levier disposez-vous ? J.L. En juin, le Conseil départemental a voté une aide pour la création de dérivations pour les retenues d’eau. Nous finançons 80% des études préliminaires. Nous avons pris notre décision après avoir constaté que leur coût représentait un frein à la réalisation des projets, par ailleurs soutenus par la Région. Nous travaillons aussi avec la Chambre d’agriculture et ses partenaires sur la réduction de la consommation d’eau des exploitations. L’économie et l’agriculture relèvent désormais des compétences de la Région, mais nous agissons à la hauteur de nos moyens pour conserver une activité agricole sur l’ensemble de l’Allier. Le travail des agriculteurs est primordial. Dans le respect des cycles, il façonne la nature. Cette dernière a besoin d’être domestiquée pour être nourricière et continuer d’offrir les paysages auxquels nous sommes attachés. ◗



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :