[03] Reflets d'Allier n°101 sep/oct 2019
[03] Reflets d'Allier n°101 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée scolaire, c'est parti !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ◗ Tout l'allier en parle EuroDictée Journée européenne des langues Le lieu fait peau neuve. Reflets d’Allier/Septembre - Octobre 2019 Adobestock Les femmes L’Allier a été le premier département rural à consacrer un observatoire aux violences faites aux avant-postes aux femmes. L’Observatoire départemental des violences faites aux femmes a une rentrée chargée. Son calendrier est particulièrement rempli du 25 septembre au 12 octobre  : les actions partenariales en faveur de l’égalité et contre les violences se démultiplient. Plusieurs initiatives s’adressent aux professionnels. C'est le cas avec des sessions de sensibilisation des personnes en charge de l’accueil (secrétaires de mairie, professionnels du logement et de l’hébergement, policiers, gendarmes, etc.) ou encore un cycle de conférences, ouvertes à tous sur réservation, sur les violences sexistes et sexuelles au travail, dans les trois agglomérations de l’Allier. L’Observatoire s’associe également au 10 e anniversaire de « Regards de femmes ». familles de l’Allier, et du centre social René- Barjavel propose gratuitement, du 10 au 12 octobre, dans les locaux du centre vichyssois (198, allée des Ailes) expositions, animations, conférences, projections de films, concerts (résa. conseillée au 04 70 30 43 20). L'Observatoire, service du Conseil départemental, interviendra le jour de l’inauguration, jeudi 10, en proposant à 17 h 30 une pièce de théâtre participative. Les acteurs inviteront les spectateurs à interagir avec eux face à différentes situations. La représentation (sur réservation) sera suivie d’un buffet musical. L’égalité femmes/hommes et les violences faites aux femmes étant des préoccupations constantes, d’autres événements seront organisés dans les prochains mois. ◗ Le 26 septembre, Journée européenne des langues, près de 2 000 collégiens bourbonnais, scolarisés en classe de 3e, participeront à l’EuroDictée. Ils plancheront sur un texte en anglais, en allemand, en espagnol ou en italien. En lien avec l’Éducation nationale, le Département, à travers le Centre d’information Europe Direct Allier, s’associe à l’initiative en offrant aux établissements des lots pour les élèves. La manifestation du CIDFF 03, Centre d’information des droits des femmes et des 04 70 34 40 03 – PLUS D'INFOS I allier.fr Une maison protectrice Le 18 septembre, le Conseil départemental ouvre « La Maison de Bellevue » à Yzeure. Située dans les locaux du château éponyme, elle a plusieurs vocations. Ainsi, le lieu accueille les visites entre les enfants confiés et leurs parents. Il donne aussi la possibilité aux assistants familiaux d’organiser des visites de fratries. Dans ses murs, sont également prévues des actions collectives destinées aux familles, animées par les professionnels du Département et ses partenaires. En parallèle, divers ateliers autour de la vie quotidienne et du lien parent-enfant s’y déroulent  : gérer son budget, accéder aux loisirs, création de jeux, sophrologie… Plus d'infos allier.fr
Le. Came déparlemears I es.'Mie (celer:sr 01.1 l'p(0 #jepetAxpas jaiNeujpro ! Rencontres nationales des professionnels et des élus de Id Jeunesse 9.10811 octobre centre omnisports - Vichy Penser pour mieux agir Depuis 18 ans, le Conseil départemental orchestre un rassemblement national à destination des professionnels et des élus de la jeunesse. Le NeuJ’Pro revient du 9 au 11 octobre, au Centre omnisports de Vichy, dans une formule entièrement revue et axée sur les pratiques numériques. De nombreux experts, dont Jean-Claude Richez, historien et spécialiste de l’éducation populaire et des politiques jeunesse, interviendront lors de tables rondes et de rencontres thématisées. Par ailleurs, des jeunes présenteront des initiatives pouvant être adaptées et dupliquées. Plus d'infos allier.fr La CPAM près de chez soi f -e& ! l'Assurance Maladie L’Assurance maladie propose un accueil à distance aux habitants des zones rurales via un visio-guichet. Accompagné d’un animateur, il est possible de s’entretenir avec un agent grâce à un ordinateur mis gratuitement à disposition. La liste des points d’accueil est disponible sur ameli.fr, rubrique « adresses et contacts ». Entretien avec Annie Corne On est plus heureux en travaillant Vice-présidente du Département en charge de l’insertion sociale et professionnelle, Annie Corne défend une mobilisation globale autour de l’emploi. La démarche trouvera un écho particulier le 3 octobre à Moulins. Que se passe-t-il le 3 octobre ? Annie Corne Tout le département se mobilise pour l’emploi. On rompt avec l’entre-soi pour réunir, à Moulins, les bénéficiaires du RSA, les partenaires de l’emploi, les entrepreneurs. Nous voulons que les personnes qui cherchent un travail et ceux qui en proposent se rencontrent et, qu’à l’issue de la journée, de nouveaux contrats soient signés. Comment va se dérouler la journée ? A.C. Des ateliers sont programmés sur la valeur du travail dans la société et la présentation des différents outils à la disposition des recruteurs pour employer des personnes bénéficiant des minima sociaux. Un temps sera également consacré à la libre expression. L’après-midi, un « job-dating » sera organisé avec des représentants des secteurs de l’industrie, de l’hôtellerie-restauration et de la maroquinerie. Restituer la confiance en soi Que mettez-vous derrière la valeur du travail ? A.C. Je suis convaincue que l’on est plus heureux en travaillant qu’en percevant des allocations. Le travail permet de restituer la confiance en soi. C’est gratifiant d’être autonome. Il faut s’obliger à faire. L’absence de contraintes est la pire des contraintes. Je veux expliquer que chacun a tout à gagner à apporter sa pierre à l’édifice. Il faut, pour le bien de tous, réformer un système qui, actuellement, osons le dire, entretient la misère. Tout l'allier en parle Avez-vous déjà noté des évolutions dans les attitudes ? A.C. Il y a une prise de conscience collective et certains territoires travaillent désormais ensemble. Mais il est important de continuer de secouer le cocotier. Tout le monde a besoin de tout le monde  : Pôle Emploi, les services de l’État, les chambres consulaires, les syndicats professionnels, les agences de développement, les clubs service, etc. Nous ne pouvons rien faire seuls, nous devons remplacer la léthargie ambiante par une dynamique volontaire. Est-ce que cela passe aussi par les jeunes ? A.C. Il est indispensable de leur accorder une attention particulière. Nous ne pouvons pas les laisser s’installer dans la dépendance des allocations et perdre toute notion de savoir-être. Les entreprises le disent  : leurs recrutements se basent désormais davantage sur la volonté que sur les diplômes. Même si c’est compliqué, il est impossible de baisser les bras. Il faut agir, car de l’emploi il y en a ! ◗ ◗ 7 Reflets d’Allier/#FierAllier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :