[03] Reflets d'Allier n°101 sep/oct 2019
[03] Reflets d'Allier n°101 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée scolaire, c'est parti !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Ce lia lia 6, 5, 4, 3... Partez ! Ça décolle ! Tongs et autres serviettes de plage laissent leur place aux cartables, aux diverses inscriptions, aux listes des choses à ne pas oublier… Bref, c’est la rentrée. Le Conseil départemental reprend aussi le chemin du collège. Et il ne fait pas les choses à moitié. Au-delà d’être une compétence obligatoire, il met les gaz pour offrir aux jeunes Bourbonnais les moyens de leur réussite. Dans les 35 collèges publics qu’il gère, le Département s’implique dans le quotidien de près de 13 000 élèves. Pour cela, il rénove et construit. Comme l’éducation est une de ses grandes priorités, il consacre près de 49,5 M € , sur 6 ans, aux travaux du plan « Collège 21 ». Alors que les finances départementales se serrent la ceinture, c’est 1,5 M € en plus que lors des précédents programmes. Des chantiers à plusieurs millions d’euros se déroulent actuellement comme dans les collèges Anne-de-Beaujeu à Moulins et Jules-Ferry à Montluçon. Dans la sphère de l’éducation, les transports scolaires occupent aussi une place importante. Et même si désormais, la Région les finance, le Département continue d’assurer le service, qui reste gratuit pour la plupart des familles. Bien connectés Et l’univers des interventions du Département en faveur de l’éducation est bien plus vaste qu’on ne l’imagine. Ainsi, le numérique dans les établissements scolaires est également de son ressort. Tous les ans, il met 2,2 M € sur la table pour que les collégiens puissent avoir accès aux dernières avancées technologiques. En parallèle, il a les mains dans le cambouis pour concrétiser la mise en ligne du nouvel ENT, Espace numérique de travail. Par ailleurs, il travaille dur à la généralisation de Wifi dans les collèges. Ces quelques exemples sont à retrouver dans les pages Reflets d’Allier/Septembre - Octobre 2019 suivantes avec d’autres initiatives montrant que l’Allier est l’un des départements à investir le plus lourdement dans le numérique éducatif. Les saveurs des savoirs Dans ses autres constellations d’intervention, il y a la restauration scolaire. Là aussi, la collectivité départementale affirme son ambition. Elle forme ses agents, investit dans les cuisines et les selfs, favorise l’approvisionnement local et lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle œuvre même désormais à la création du label « Savoir et saveurs », garantissant aux demipensionnaires la qualité du service rendu. Le Département vise aussi le meilleur dans ses actions pédagogiques. Ses musées sont gratuits pour les collégiens de l’Allier. Son dispositif « Culture collèges » permet, en lien avec les établissements, de familiariser de nombreux élèves aux processus créatifs et aux pratiques artistiques. Le Conseil départemental s’investit également dans un concours d’éloquence. Depuis plus de 20 ans, il favorise l’implication des jeunes dans la vie locale avec le Conseil départemental des jeunes, etc. La liste de ses actions est encore longue. Mais l’heure de l’embarquement sonne, pour monter à bord d’une fusée qui promènera ses passagers dans un monde encore trop méconnu  : la galaxie des interventions du Conseil départemental en faveur de l’éducation. ◗ LI)
Travaux au collège Annede-Beaujeu (Moulins). MI Embarquement immédiat Les vaisseaux amiraux Près de 15 000 élèves bourbonnais utilisent au quotidien les transports scolaires. Pour la majorité d’entre eux, le service est gratuit. Mais gratuit ne signifie pas qu’il n’y a pas de coût. Ainsi cela représente, en moyenne, une économie de 866 € , par élève et par an, pour les familles. Depuis 2017, la Région Auvergne-Rhône-Alpes finance le service précédemment pris en charge par le Département. La collectivité départementale continue d’assurer son organisation et son fonctionnement. Elle se charge aussi de l’élaboration des circuits de Moulins communauté et de Montluçon communauté. En plus, pour faciliter l’usage combiné des transports scolaires et des lignes interurbaines, une entente a été passée avec les 3 agglomérations de l’Allier (Montluçon, Moulins, Vichy). Que ce soit en autocars, en bus, en taxi, en véhicules adaptés, tout est fait pour que les élèves arrivent à bon port et puissent suivre sereinement les cours. ◗ Renforcer les bases vertes (..*.***.**.*****.**.*.. mon Les travaux dans les collèges propulsent le Conseil départemental comme l’un des maîtres d’œuvre de l’éducation dans le département. Avec le programme d’investissement de 6 ans « Collège 21 », il dédie 49,5 M € aux chantiers dans les établissements scolaires. Initialement prévu à 48 M € , il a été abondé de 1,5 M € supplémentaire. Avec de telles sommes, le Département marque sa volonté de garantir l’équité de traitement des élèves où qu’ils soient scolarisés dans les 35 collèges, dont la collectivité assure la gestion. Des élèves en sécurité Les interventions gravitent autour de restructurations et de l’évolution des effectifs. Elles ont toutes pour fil conducteur l’environnement. L’écologie est une préoccupation permanente  : les travaux renforcent les performances énergétiques, valorisent l’éco-gestion des eaux pluviales, valorisent l’utilisation des énergies renouvelables, etc. Environnement, mise en conformité, économies, confort de tous, rien n’est négligé. Et encore moins la sécurité des élèves ! Ainsi, en complément des systèmes existants, une réflexion est en cours sur la création d’une alarme spécifique risques extérieurs  : chimiques, technologiques, alertes attentats, inondations, etc. ◗ Grands chantiers & Co Actuellement, dans l’Allier, plusieurs grands chantiers se déroulent dans les collèges  : la réhabilitation de Anne-de-Beaujeu à Moulins, 6,1 M €  ; la rénovation de Jules-Ferry à Montluçon, 5,6 M €  ; des travaux de rénovation énergétique à Victor-Hugo au Donjon, 1,3 M €  ; la section Segpa d’Émile-Guillaumin, plus de 1 M € . À côté de travaux listés, d’autres de taille plus modeste se déroulent aussi actuellement comme, par exemple, la rénovation de l’administration et de l’infirmerie du collège de Jeanne-Cluzel à Montmarault ou encore la réfection de l’espace restauration du collège Marie-Curie à Désertines. Tous, à un moment donné, participe à l’économie locale en faisant travailler des entreprises bourbonnaises. 886 € d’économie Coût moyen du transport par an et par élève r Le saviez- Le Département finance et gère le transport des élèves handicapés. -******************* Le dossier 49,5 M € Montant de « Collège 21 » Soit + 1,5 M € Connecté Reflets d’Allier/#FierAllier ◗ 13 Les inscriptions aux transports scolaires se font sur le site internet du Département www.allier.fr (rubrique « Transport »).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :