[03] Reflets d'Allier n°100 jui/aoû 2019
[03] Reflets d'Allier n°100 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°100 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Allier

  • Format : (205 x 285) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : Allier, un été bourbonnais qui gagne à être connu !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
-.4 —. 1'. 4e.':. ki,-... f 4... g"Charroux ele-e_- _,:..e._.,_-.,iL...-5-.. -..—...-,aw... _4i,m,t4s01,0F pF1.. i - —:'7 j militaire Contrairement à ce que disait Henri Michaux, qui laisse une trace, ne laisse pas forcément une plaie. Le territoire qui allait devenir le berceau des Bourbons a pansé les siennes depuis longtemps et profite aujourd’hui d’incroyables vestiges. La forteresse de Billy est le témoin le plus emblématique des constructions de défense du XII e siècle (04 70 43 51 51 – www.billy-tourisme-allier.com). Par ailleurs, les trois tours nord de la forteresse médiévale de Bourbon-l’Archambault se parcourent encore aujourd’hui. En plus, une nouvelle promenade commentée permet de se représenter l’édifice dans son ensemble au tournant des XV e et XVI e siècles (04 70 67 02 30 – www.forteressebourbon.fr). Pour sa part, le château de Hérisson se situe sur un éperon rocheux. Les ruines de sa forteresse surplombent les méandres de la rivière Aumance (04 70 06 82 23 – www.pays-de-troncais.com). Le Donjon de la Toque à Huriel est le mieux conservé de tous (04 70 28 60 08 – www.mairie-huriel.fr). Quand on part à la guerre, on fait aussi des prisonniers. Les témoins du passé carcéral de l’Allier ne manquent donc pas. C’est le cas à Cusset. Le musée de la Tour prisonnière revient sur l’histoire et l’évolution urbaine de la ville. Il abrite également d’imposantes galeries souterraines (04 70 96 29 17 – www.ville-cusset.com). À Gannat, l’ancienne prison accueille désormais le musée municipal Yves-Machelon. En plus d’évoquer l’histoire locale, le « Musée de France » présente l’exposition « Les rails de la modernité, 1851- 1870 » (04 70 90 23 78 – www.ville-gannat.fr). DE NOUVEAUX PARCOURS Une chasse au trésor familiale propose de nouvelles promenades pour découvrir les merveilles patrimoniales de 27 communes bourbonnaises. Pour cela, il suffit de télécharger sur son smartphone l’application gratuite « PEPIT ». Sur le principe du géocaching, le CAUE, Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement, a concocté des parcours alliant paysage, patrimoine et jeu numérique. Un système de géolocalisation signale les missions à proximité ainsi que leur niveau de difficulté, leur dénivelé, leur durée et la distance à parcourir. Un problème de réseau ? Pas de souci  : il est également possible de jouer hors ligne. Une activité ludique pour toute la famille ! 04 70 20 11 00 – www.pepit03.fr 30 Reflets d’Allier/Juillet - Août 2019 Les Jardins de Hurlevent iL"'J’mon village Dans l’Allier, les villages « coup de cœur » sont légion. Ils sont autant d’invitations à la promenade. Il y a bien sûr Charroux, classé « Plus beaux villages de France ». Mais ce n’est pas le seul joyau. Les « Petites cités de caractère » jalonnent également le département. Ainsi, Bourbon-l’Archambault, Ébreuil et Hérisson ont dernièrement décroché la distinction. Et la balade peut se poursuivre dans des villages pittoresques saisissant de beauté  : Ainay-le-Château, Montaigu-le-Blin, Verneuil-en- Bourbonnais… Le guide du CDT, Comité départemental du tourisme, « Visites & Loisirs » liste minutieusement les villages bourbonnais les plus caractéristiques. N’hésitez pas à vous le procurer pour préparer un périple riche en découvertes. Jardins extraordinaires Dans l’Allier, la nature est loin d’être uniquement sauvage. Elle s’apprivoise dans des jardins. L’Arboretum de Balaine, situé à Villeneuve-sur-Allier, est le plus ancien parc botanique et floral de France (06 70 11 55 32 – www.arboretumbalaine.com). Au Vernet, les Jardins des Hurlevents se consacrent aux plantes vivaces. Il propose une promenade bucolique. Du haut de son belvédère, on admire la vallée de l’Allier et la chaîne des Puys (06 12 13 20 46 – www.plantes-vivaces-hurlevents.com). Surprenant, à Thionne, au château des Fougis, le parc de sculptures monumentales d’Erich Engelbrecht invite les visiteurs dans le monde de l’art moderne (09 61 52 14 12 – www.engelbrecht.fr).
irCFN Vichy l’indétrônable Élégante, rafraîchissante et intemporelle, Vichy joue de tous ses charmes. Sa diversité architecturale et ses parcs luxuriants se découvrent lors de visites thématiques mais aussi à bord d’un petit train, d’une rosalie ou encore à pied. 2019 est une année charnière pour Vichy  : la ville candidate avec 10 autres cités thermales au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans ce cadre, du 14 juillet au 3 novembre, elle organise, au Palais des congrès-Opéra, l’exposition « Il était une fois la Reine des villes d’eaux ». Elle revient sur 2 000 ans d’histoire au travers de 550 pièces  : œuvres d’art, découvertes archéologiques, objets anciens, reconstitutions, manuscrits, maquettes, photos, films… La visite ne se contente pas d’évoquer le passé, elle préfigure aussi l’avenir et s’adresse autant aux connaisseurs qu’au jeune public. Son ticket d’entrée donne également accès à l’exposition Vassiliev et à l’opéra. 04 70 30 17 17 – www.ville-vichy.fr La Visitation ou la beauté sacrée Soieries précieuses, broderies florales, orfèvreries ornées de bijoux… À Moulins, le musée de la Visitation permet de pénétrer au cœur de la vie quotidienne d’un monastère féminin et de parcourir quatre siècles d’arts décoratifs. La visite se complète avec l’exposition temporaire « Le Paris des visitandines » (Hôtel Demoret). À l’occasion des 400 ans de l’Ordre dans la capitale, plus de 200 objets riches d’ornements et d’histoire(s) sont dévoilés. 04 70 44 39 03 – www.musee-visitation.eu De aux merveilles Dans l’Allier, le beau est partout. Il prend parfois des aspects surprenants. Musées, villages, lieux de cultes, châteaux en témoignent. Ci-dessous quelques exemples  : Le musée des arts d’Afrique et d’Asie à Vichy présente le monde dans sa diversité et son universalité. En 2019, l’exposition « Congo paintings » rassemble des objets patrimoniaux et des œuvres d’artistes contemporains. 04 70 97 76 40 – www.musee-aaa.com La pagode de Noyant-d’Allier a été érigée en 1983 par la communauté asiatique. En plus de visiter un édifice richement décoré, les visiteurs ont aussi la possibilité de se promener dans un jardin agrémenté de nombreuses statues célébrant le culte de Bouddha. 04 70 47 29 37 – Pagode de Noyant d’Allier La balade des épouvantails à Verneuil-en-Bourbonnais offre l’opportunité de découvrir autrement le bourg médiéval ainsi que les hameaux voisins. Il est possible de profiter d’un détour pour s’arrêter au musée du lavage et du repassage afin de découvrir son incroyable collection. 04 70 45 42 16 – www.verneuil-en-bourbonnais.fr Le château de Chareil-Cintrat de la seconde Renaissance française tire sa réputation de son décor sculpté et de ses peintures murales inspirées de la mythologie ainsi que d’un ensemble de grotesques exceptionnel. Un coteau voisin accueille un conservatoire des anciens cépages du saint-pourçain (04 70 45 32 73, office de tourisme). 04 70 56 94 28 – www.chareil-cintrat.fr Le château de Peufeilhoux à Vallon-en-Sully brille encore par la diversité de ses propositions (expositions, concert, chambres d’hôte, etc.). En plus d’éléments architecturaux remarquables (vitraux du XV e siècle, façade de style Renaissance bourguignonne…), il abrite le « musée des explorateurs »  : collections d’insectes, de coquillages, minéraux, animaux naturalisés… Et maintenant, une roseraie complète le jardin à la française. 04 70 05 20 24 – www.chateaudepeufeilhoux.fr o Souvigny, la plus belle des filles Fille de Cluny, Souvigny fut la première capitale religieuse des Bourbons. Elle a conservé de nombreuses traces d’une rare qualité de son glorieux passé comme son église prieurale ou un cloître avec une vue imprenable sur le côté sud de l’édifice. Pour sa part, le musée de la commune compte une pièce maîtresse  : la colonne du Zodiaque, pilier unique au monde daté du XII e siècle. Un détour s’impose donc vraiment, d'autant plus qu'en 2019 un joli bonus attend les visiteurs  : la 7 e édition de « Bancs Poèmes ». À l’initiative de l’association 2A2B, les « Bancs Poèmes » rues et les jardins de la cité voient fleurir des bancs insolites invitant à la rêverie. Cette année, l’événement est placé sous le parrainage de Jean-Pierre Siméon (créateur du « Printemps des poètes » et directeur de la collection « Poésie » chez Gallimard). Reflets d’Allier/#FierAllier 31 J. Danikowski



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :