[02] l'Aisne n°224 sep/oct/nov 2019
[02] l'Aisne n°224 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°224 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (210 x 250) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le département agit pour vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 dans nos villages installée depuis 1984 à Athies-sous- Laon, la SODELEg est le leader européen de l’oignon déshydraté. Si elle exporte les trois quarts de sa production 100% française, l’entreprise est très attachée au développement économique local et à son label « origine France garantie ». L’aventure SoDELEG a débuté en 1984, à l’initiative de la famille Millière. « Ils avaient déjà le même type d’entreprise aux environs de Dijon, mais ont choisi d’installer leur industrie dans l’Aisne pour la qualité des terres agricoles » explique Jean-Xavier Lévêque, directeur général de la SoDELEG. Depuis 2001, l’entreprise appartient au groupe Alliance. Leader européen de l’oignon déshydraté, la SoDELEG occupe la 4 e place sur le marché 25 m € de chiffre d’affaires #Aisnemag n°224 70 000 tonnes d’oignons par an l’oignon fait la force mondial. « Nos principaux concurrents sont les La SoDELEG défend donc ses produits labellisés « origine France garantie » et son enga- Indiens, de très gros consommateurs et producteurs d’oignons. » Pas toujours facile de lutter gement dans la transition énergétique. « Nous contre ces concurrents dont les coûts de main investissons 1,2 M € dans un dispositif nous d’œuvre sont vingt fois moindres et le cadre permettant de récupérer la chaleur produite réglementaire moins exigeant du point de vue par l’usine. Nous devrions réduire de 10% notre environnemental. « Leurs fours de déshydratation fonctionnent au charbon… » environnemental. » L’entreprise a reçu consommation énergétique, donc notre impact pour LA SoDELEG EN CHIFFRES 100 producteurs d’oignons axonais 80 salariés 70 saisonniers d’août à novembre 1er 1er producteur européen d’oignons déshydratés
19 dans nos villages cette innovation le trophée 2019 de la transition énergétique. « C’est important pour certains de nos clients. » Un attachement au local Si elle exporte les trois quarts de sa production, la SoDELEG alimente ses usines en oignons jaunes, blancs et échalotes, 100% français, produits par des agriculteurs locaux. « Nous travaillons avec une centaine de producteurs axonais. Ce qui représente entre 1 500 et 2 000 hectares. » Quelques agriculteurs des départements voisins (Marne, Ardennes, Somme et oise) fournissent également l’usine. « Nous #Aisnemag n°224 Le saviez-vous La SODELEg propose des oignons déshydratés nature, mais également frits et grillés. Ces produits sont utilisés par de grands groupes alimentaires pour leurs plats cuisinés, soupes déshydratées, sauces, burgers… avons besoin de 70 000 tonnes d’oignons par an. » la soDeleg fournit les plants à ses producteurs  : « nous avons créé une variété adaptée aux conditions de notre région, un peu plus riche en matière sèche [ndlr  : ce qui reste après déshydratation] afin d’optimiser les rendements ». 80 personnes travaillent à l’année dans l’usine. « Nous passons à 150 pendant la campagne, d’août à fin novembre. Nous embauchons 70 saisonniers, souvent les mêmes d’une année à l’autre. » Pour Jean-Xavier Lévêque, il Samuel Minart 43 ans, exploitant agricole à Bucy-les-pierrepont Nous produisons de l’oignon pour la SoDELEG depuis 2009. A l’époque, l’entreprise manquait de surface et avait un besoin de production supplémentaire, j’ai donc répondu à l’annonce parue dans L’Agriculteur de l’Aisne. C’est ainsi que j’ai démarré ma production. Depuis, nous cultivons 12 à 15 hectares d’oignons. En fonction du rendement nous produisons entre 450 et 600 tonnes d’oignons par an. C’est une production technique qui demande beaucoup de suivi, une culture plus complexe que celle du blé ou de la betterave. Nous avons la chance d’avoir une entreprise comme la soDeleg à Athies-sous-laon  : leader européen et parmi les premiers groupes mondiaux dans son secteur d’activité. Ce serait dommage de ne pas travailler avec eux. C’est créateur d’emplois et ça participe à l’économie locale. est important de participer à l’activité économique locale, au maintien de l’activité industrielle en France, tout en proposant des produits de qualité vertueux écologiquement. Aisne com Retrouvez la recette de la soupe à l'oignon sur notre site



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :