[02] l'Aisne n°222 nov 18 à mar 2019
[02] l'Aisne n°222 nov 18 à mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°222 de nov 18 à mar 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (210 x 250) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : mobilisés pour l'Aisne !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 grand format Conserver et valoriser Depuis plus de 20 ans, les collections de la Caverne du Dragon n’ont cessé d’augmenter, passant de 2 500 pièces à près de 8 000 aujourd’hui. Les réserves du musée de la Caverne ne suffisaient plus. Une importante partie des collections est désormais stockée dans un espace ultramoderne de 265 m² au sein du CABA de Laon (Parc Foch). Le saviez-vous Le service archéologie du Conseil départemental (Parc Foch à Laon) propose depuis plusieurs années des ateliers pédagogiques à destination des scolaires. La proximité du CABA va permettre d’enrichir cette offre pédagogique. Les enfants pourront suivre un atelier en archéologie puis se rendre au CABA pour découvrir l’univers des Archives, visiter l’exposition « REVIVRE ! 1918 l’Aisne se reconstruit » ou admirer les collections d’engins de la Caverne du Dragon. Les classes pourront être accueillies une journée complète et pique-niquer dans l’espace restauration du CABA. 03 23 24 61 47 - archives@aisne.fr #Aisnemag n°222 Du simple bouton d’uniforme à l’ambulance Ford T, les 8 000 pièces de la collection de la Caverne du Dragon prennent de la place. Beaucoup de place. « Les pièces étaient entassées dans les réserves sans que nous puissions les exploiter et les étudier correctement » explique Franck Viltart, responsable du pôle Chemin des Dames au Conseil départemental de l’Aisne. Avec cette nouvelle réserve ce sont non seulement des mètres carrés de stockage supplémentaires mais également d’excellentes conditions de conservation. « Nos réserves sont équipées de rayonnages mobiles motorisés, de systèmes de contrôles de l’hygrométrie et de la température afin de garantir les meilleures conditions de conservation. » A ces réserves s’ajoutent des espaces de traitement, une salle de quarantaine pour les objets entrants, une salle de décontamination, un espace de stockage du matériel de muséographie, un centre de documentation, un laboratoire photographique et une salle d’étude des collections. Au total ce sont près de 500 m² supplémentaires dont un espace de 95 m² spécialement dédié aux équipements lourds tels que camion, canons français et allemands, tourelle de char… S’il s’agit de conserver les objets, il est aussi question de permettre leur médiation par les prêts d’objets et l’organisation d’expositions comme « REVIVRE ! 1918 l’Aisne se reconstruit » ouverte depuis le 11 novembre (lire ci-contre).
En chiffres 8 000 objets de guerre 600 pièces d’uniforme 500 armes 2 000 documents et photographies 4 canons 1 ambulance Ford L’Aisne, PARTEnaire du Souvenir Français Le 10 novembre, Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental, et Serge Barcellini, président du Souvenir Français, ont signé une convention qui fixe les modalités du dépôt de 1 073 objets et documents appartenant au Souvenir Français pour une durée de 10 ans. Le dépôt a pour but de conserver l’intégrité de cette collection qui témoigne de l’histoire de la Caverne du Dragon et de son musée. grand format 39 « REVIVRE ! 1918 l´Aisne se reconstruit » Exposition à découvrir du lundi au VEnDREDi, DE 9h à 12h ET DE 14h à 17h, DAns LA nouvelle SALLE d’exposition DES Archives départementales de l’Aisne. Visible du 11 novembre 2018 au 28 juin 2019 dans la salle d’exposition du nouveau centre des Archives, cette exposition est constituée de documents des Archives départementales et de pièces de la collection de la Caverne du Dragon. Photos, livres comptables d’entreprises de la reconstruction, plans de baraquements et de maisons provisoires, objets d’artisanat, outils… L’exposition raconte la lente reconstruction de notre département de l’immédiat après-guerre à nos jours. En effet, les stigmates du conflit sont encore bien visibles dans les paysages de notre département. A ces pièces d’époque s’ajoute une carte interactive sur écran tactile de l’Aisne dévasté. Elle permet de découvrir l’état de toutes nos communes en 1920. n°222 #Aisnemag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :