[02] l'Aisne n°220 mar/avr/mai 2018
[02] l'Aisne n°220 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°220 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (210 x 250) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : un pas vers l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 l’Aisne que j’aime Louis-Michel Connen 55 ans Gérant d’une société de dératisation Passionné d’histoire et d’archéologie De son passé militaire, La Fère conserve de nombreux bâtiments et monuments que Louis-Michel Connen, Greeter* depuis 2014, fait découvrir avec passion. #Aisnemag n°220 printemps 2018 Tant de choses à Fère « Bienvenue à La Fère ! Je suis là en tant que bénévole et passionné de mon territoire. Je ne suis pas un professionnel de la visite guidée, alors excusez-moi si je commets quelques erreurs » lance Louis-Michel Connen en guise d’introduction. Il faut dire que c’est une visite un peu particulière  : il a face à lui un groupe d’une quinzaine de Greeters venus des quatre coins du département pour une journée de rencontre organisée par l’Agence Aisne Tourisme (lire l’encadré). Passé militaire Louis-Michel débute la balade au pied de l’imposante statue de l’artilleur (photo ci-contre). Ce géant de pierre trône sur la place principale de La Fère depuis 1974. Avant, il était sur le pont de l’Alma, à Paris, aux côtés du célèbre Zouave et de deux autres statues. « La Fère était une ville de garnison qui accueillait des régiments d’artillerie de marine. L’artilleur a donc toute sa place ici, c’est un hommage aux artilleurs installés à La Fère. » * Bénévole passionné qui accueille gratuitement des touristes pour une balade
Louis-Michel a beaucoup voyagé avant de s’installer dans l’Aisne pour raisons professionnelles. Il ESt tombé amoureux de SA région d’adoption et aime en FAIre découvrir LES richesses. Pas besoin d’être un expert en géographie pour savoir que La Fère n’est pas une ville côtière… Pourtant de son passé militaire marin, la ville conserve des rues aux noms évocateurs, comme celle des Bigors « qui tire son origine des bigorneaux, ces petits gastéropodes marins... ». La Venise du nord Après ces explications, Louis-Michel guide le groupe à travers les rues de La Fère  : « nous sommes ici sur l’ancienne place d’armes, aujourd’hui devenue jardin public ». Tous les casernements de la ville ont été réhabilités  : ils accueillent des logements, les services sociaux du Département dont l’UTAS (unité territoriale d’action sociale), un hôpital de jour… mais plus aucun soldat. « La Fère comptait 10 000 habitants avec les garnisons contre 2 800 aujourd’hui… » Les visiteurs découvrent le passé militaire de cette ancienne place forte  : les remparts troués de nombreuses meurtrières, la poudrière (qui accueille aujourd’hui le club de tir), l’arsenal transformé en logements... La Fère a également une autre particularité  : être située au confluent de la Serre et de l’Oise. De nombreux canaux traversent la ville, la « Venise du nord » comme l’appelle Louis- Michel avec une certaine fierté ! « Et pour la petite histoire, La Fère a aussi été rendue célèbre par Alexandre Dumas ! Athos, le célèbre mousquetaire, était Comte de La Fère » conclut-il avec un grand sourire. Retrouvez tous les Greeters (guides bénévoles) et leurs balades thématiques sur le site www.jaimelaisne.com l’Aisne que j’aime 31 Le bilan annuel des Greeters Une trentaine de Greeters de l’Aisne se sont réunis à l’initiative de l’Agence Aisne Tourisme pour dresser le bilan de l’année écoulée. Après une balade dans les rues de La Fère et au musée Jeanne d’Abboville, Mathieu Baudoux, chargé d’études et de communication à l’Agence Aisne Tourisme, a présenté les chiffres 2017  : 43 Greeters sont actifs dans l’Aisne (1 260 en France) 262 visiteurs ont été accueillis en 2017 86% d’entre eux sont français (46% viennent de l’Aisne, 12% d’Île-de- France, 10% des régions voisines) 14% des visiteurs sont étrangers, avec une large majorité de Belges, Anglais et Néerlandais printemps 2018 n°220 #Aisnemag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :