[02] l'Aisne n°219 déc 17/jan-fév 2018
[02] l'Aisne n°219 déc 17/jan-fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°219 de déc 17/jan-fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (210 x 250) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : agir pour l'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 expression Nos meilleurs vœux ! Au cours de cette nouvelle année 2018, le groupe Rassembler pour l’Aisne lancera de nombreux chantiers qu'il souhaite voir se concrétiser. Ainsi, le Conseil départemental mènera un important travail sur les usages numériques (administration en ligne, E-éducation, services à la population). Avec l’arrivée de la fibre optique dans nos campagnes, nous serons au rendezvous de ce virage numérique. La préparation des Jeux Olympiques en 2024, et la valorisation de nos sites sportifs, auront également toute notre attention. Avec les commémorations de la Grande Guerre qui se poursuivent, ce rendez-vous est une belle occasion de valoriser l’Aisne. Préoccupés par l’incertitude qui pèse sur nos moyens d’actions, en 2018, nous poursuivrons avec détermination notre dialogue avec le Président de la République et le Gouvernement pour une meilleure prise en compte des territoires ruraux, et de l’Aisne en particulier, par l’Etat. A toutes et tous, nous adressons nos meilleurs vœux. L’accueil des « mineurs non accompagnés » ou des « mineurs isolés étrangers » est géré par les services sociaux départementaux. Au niveau national, leur nombre est passé de 13 000 en 2016 à plus de 25 000 fin 2017. Dans l’Aisne, on recensait officiellement en novembre dernier 147 mineurs non accompagnés dont une trentaine en attente d’évaluation (Mais sont-ils vraiment mineurs ?). L’exécutif départemental reconnait être débordé puisque les délais d’instruction des dossiers sont passés de 5 jours à près de 12 semaines. Pour désengorger les centres d’accueils, les « mineurs » doivent désormais être accueillis à l’hôtel au prix de 52 € par jour ce qui a poussé le Conseil départemental à débloquer 120 000 € supplémentaires pour l’hébergement de plus de 60 « mineurs » auxquels il faut ajouter les frais de transport et les frais de prise en charge par l’Etablissement Départemental de l’Enfance et de la Famille. Les élus FN ont évidemment été les seuls à voter contre ces dépenses supplémentaires. Obligation prévue par la loi de 2002 relative à la démocratie de proximité. Les propos publiés ci-dessus le sont sous l’entière responsabilité de leurs auteurs. #Aisnemag n°219 hiver 2018 Le groupe Rassembler pour l’Aisne Le groupe FN Nous ne lâcherons rien ! Ce n’est pas un secret, la baisse des dotations de l’Etat conjuguée à la hausse des dépenses sociales met les départements en péril. A la veille de l’examen du budget 2018, les élus de l’Aisne se heurtent toujours aux mêmes difficultés  : Comment honorer ces charges sociales obligatoires et toujours croissantes, le RSA, l’APA et la PCH, et faire vivre nos territoires, soutenir les initiatives locales, les associations, mener des politiques éducatives performantes, entretenir le réseau routier, valoriser notre territoire et y développer le tourisme ou la diffusion de la fibre ? L’équation semble insolvable. Ce combat, vos Conseillers départementaux de Bohain en Vermandois, de Château-Thierry, d’Essômes sur Marne, de Laon 1 et 2, de Ribemont, se sont engagés à le mener. Loin des querelles politiques, ils mettront tout en œuvre pour que l’Aisne, sa ruralité et ses habitants, soient écoutés au sein de l’Assemblée départementale et au plus haut niveau de l’Etat. La menace d’asphyxie financière. Les élus du groupe de Gauche républicaine Cette fin d’année 2017 s’inscrit dans le cadre d’un grand marasme pour les départements ruraux. Les diverses décisions modificatives sont d’une grande pauvreté avec pratiquement aucun investissement public. Nous sommes à la rupture financière et l’Aisne est malade de l’austérité jusqu’à l’asphyxie. Nous soutenons la démarche du président du Conseil départemental à l’égard de la présidence de la République. Des projets ont été déposés ; pour l’instant ils ne débouchent sur aucune certitude ni résultats concrets ! Nous laissons du temps aux négociations engagées puis nous ferons le bilan. Nous répétons que l’enjeu financier autour des dépenses sociales (PCH, RSA, APA) est crucial. Pour l’instant nous subissons la double peine  : nous sommes pauvres et nous payons encore plus de RSA. Nous ne pouvons continuer ainsi sous peine de disparition de la collectivité. Il faut une compensation de la part de l’Etat dans le sens de l’équité territoriale. Groupe Front de Gauche-Europe Ecologie Les Verts
BIBLIOTHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE L’AISNE DU 9 MARS AU 23 MARS 2018 18 e PRINTEMPS DES CONTEURS & des arts de la scène ORGANISÉ PAR LES BIBLIOTHÈQUES LOCALES SUR TOUT LE TERRITOIRE ENTRÉE GRATUITE hiver 2018 n°219 #Aisnemag bibliotheque.aisne.com 03 23 75 55 70



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :